#DUBLINALTERNATIF

LE CITY GUIDE DÉCALÉ POUR FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DUBLIN EN UN WEEK-END

C'est une chose de dire que vous êtes allés à Dublin. C'en est une autre de pouvoir dire que vous en avez fait l'expérience.

Découvrir, s'éclater, manger, chanter et danser : Dublin porte toujours un regard irlandais sur la vie. Avec des perspectives inédites et un goût pour l'aventure, la ville fait la part belle aux nouvelles expériences. Que vous soyez adepte de shopping, fan de street art, de marche ou d'escalade, vous avez 3 jours pour caser tout ça...

Entrez dans le rythme de Dublin

Trouvez vos marques le vendredi soir : entre dîner, pubs et danse endiablée

APRÈS VOTRE ATTERRISSAGE À DUBLIN, PREMIÈRE ESCALE AU PUB COBBLESTONE.

17h – Asseyez-vous et liez-vous d'amitié avec les locaux, dans ce pub face à Smithfield Square. Le quartier a vécu plusieurs vagues de réhabilitation et de nombreux jeunes actifs s'y sont installés. Les habitués du Cobblestone Pub se tiennent maintenant prêts pour une jam session, avec leurs instruments. Et ils ne sont pas prêts de s'arrêter de jouer.

18h30 – Il vous faudra prendre des forces pour continuer de danser au fil des chansons. Mettez le cap sur le Bison Bar, sur les quais de la Liffey, un des meilleurs grills de la ville (on parle de BBQ ici) qui sert exclusivement du bœuf 100 % irlandais. Avec de la viande à foison et des frites, vous aurez une bonne dose d'énergie à revendre pour la soirée.

La viande au Bison Bar est lentement et délicatement rôtie, on y sert tous les jours de midi jusqu'à 21h.
Ou plus tôt quand ils n'ont plus de viande ! Jetez un oeil à leur Twitter : @bisondublin

20h30 – Pas le temps de s'arrêter... Au Whelan's Bar, sur Wexford Street et non loin de St Stephen's Green, la soirée ne fait que commencer. Dans cette incroyable salle de musique, l'acoustique est parfaite pour des concerts intimistes. Chaque coin a une ambiance distincte, si bien que quel que soit le genre de musique que vous recherchez, vous saurez instinctivement où aller.

23h – Alors que la soirée touche à sa fin, si vous souhaitez goûter un cocktail original (il font également des jus de fruits/légumes frais !), prenez la direction du Vintage Cocktail Club* pour achever la nuit avec style. Ce joyau méconnu se trouve en plein milieu du quartier le plus animé de Dublin (sur Crown Alley, dans Temple Bar), et pourtant vous passeriez facilement sans le voir si vous ne saviez pas où chercher. Laissez-le vous transporter dans les années 20, où l'art et l'artisanat ne se retrouvent pas seulement dans le décor, mais aussi dans le savoir-faire des barmen.

« Notre cocktail Old Fashioned nécessite une grande rasade de bourbon* du Kentucky. »
Pat Thomas, Vintage Cocktail Club. *[l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération]*

Aller à Dublin et y circuler

  • Vols directs avec Aer Lingus depuis Bordeaux, Lyon, Paris (Roissy-CDG), Nice, Toulouse,Marseille, Nantes, Rennes et Perpignan, Air France (Roissy), Transavia (Paris-Orly) ou Ryanair depuis Beauvais, Carcassonne, Nantes, Nice, et Biarritz*, La Rochelle*, Rodez*, Tours* (*vols saisonniers).
  • L'aéroport de Dublin est à 1/2 heure du centre-ville, alors prenez l'un des nombreux bus pour aller au centre-ville (Airlink 747, par exemple).
  • Le Luas (dites [Lou-euss]) est le tramway de Dublin. Le DART est le train de banlieue qui longe la côte et vous conduit à l'extérieur de la ville jusqu'à la mer en un rien de temps. Vers Howth, Skerries...
  • Si vous prenez le taxi, les tarifs ne sont pas excessifs, et les taxis très nombreux : comptez 35€ pour 4 / 30€ pour 2 pour vous rendre depuis l'aéroport jusqu'au centre-ville. Et vous pourrez circuler partout en ville pour moins de 10€.
  • Sinon, il y a aussi les Dublin Bikes: 5€ pour 3 jours, la première 1/2h est gratuite.  

Quelques idées en vrac

  • Ici, les musiciens de rue sont une institution : les buskers sur Grafton Street, la rue commerçante, vous mettent dans l'ambiance. Il vous arrivera parfois d'y croiser, jouant seul sous une fine pluie, un homme jouant (merveilleusement bien) sur son Tin Whistle : instant magique.
  • Dublin sans expos, sans théâtre... ce ne serait pas Dublin. Pour les bons tuyaux sur les bonnes sorties de la semaine, c'est par ici sur Le Cool Dublin.
  • Si vous préférez passer une soirée plus posée dans un pub sans TV, sans micros, mais rempli de vrais gens, rendez-vous chez Grogan's sur South William street.
  • Pour 19,50€, la Visitor Leap Card vous fait voyager en illimité pendant 72h dans tous les transports en commun de la région. En vente à l'aéroport de Dublin (magasins Spar ou bureau d'information du Terminal 1).
Debout, on est en week-end à Dublin !

Histoire et art ou cuisine avec un truc en plus : un samedi à la croisée de l'ancien et du nouveau

10h – Lorsque le temps presse, mieux vaut faire d'une pierre deux coups. La National Gallery of Ireland (c'est gratuit !) est l'endroit idéal pour admirer des œuvres d'art (notamment les peintres irlandais comme Yeats, à la croisée XIX/XXe) avant de prendre un petit-déjeuner rapide. Le restaurant du musée se trouve dans un spectaculaire atrium qui s'anime magnifiquement à travers un jeu d'ombre et de lumière.

11h30 – Sortons dans la rue. Allez vous balader sur le campus de la plus ancienne université d'Irlande, Trinity College. En arpentant la place, vous aurez l'impression de marcher au côté de grands noms, comme Oscar Wilde, Samuel Beckett et Oliver Goldsmith, anciens étudiants de l'université, pour ne citer qu'eux. Les bancs installés le long des grands carrés de pelouse sont l'endroit idéal pour savourer un bon café à emporter (a takeaway coffee).

12h30 – Allez faire un tour au Little Museum of Dublin dont les murs sont ornés d'affiches, de journaux et de photographies, tel un aperçu d'un siècle de vie urbaine. C'est une jolie visite à faire. Vous n'avez pas encore trouvé votre bonheur ? Montez au deuxième étage pour une exposition impressionnante consacrée à U2.

Une idée pour un brunch/lunch: Hatch & Sons.
Pour en savoir plus, ci-dessous. Ou sur Twitter : @hatchandsons

13h – En quittant le musée, faites exactement trois pas sur la droite. Un de plus et vous manquerez Hatch & Sons, à la "cave" du même immeuble georgien, sur Stephen's Green. C'est l'endroit idéal pour savourer une authentique cuisine irlandaise. Si vous trouvez une place, vous êtes sûr de vous régaler. Avec l'ambiance accueillante d'une cuisine familiale réchauffée par un âtre, c'est le lieu parfait pour un lunch ou un brunch.

14h – Fini de déjeuner. C'est l'heure de se remettre en route. Sur Lower Liffey Street, le marché aux puces de Ha'Penny (tous les samedis, de midi à 18h) est excellent pour passer un moment à fouiller à la recherche de bonnes affaires. On y déniche de tout, des fringues vintage qui trouvent une nouvelle vie aux bijoux artisanaux, en passant par des dessins de la région et des cupcakes végétaliens. Trouvez un petit quelque chose pour ramener chez vous un souvenir vraiment unique.

15h – Voguez en kayak sur les eaux du fleuve (River en anglais !), la Liffey, pour apercevoir certains des emblèmes de Dublin sous un autre angle. On vous l'accorde, c'est un peu étonnant à faire mais c'est très fun. A tester l'après-midi ou le soir avec City Kayaking. Avec une pagaie en main et le vent dans les cheveux, vous vous sentirez vite en appétit pour un bon goûter.
Si vous préférez être au calme, vous pouvez contempler les allées et venues des cygnes de St Stephen's Green. Ou encore faire un tour chez Hodges Figgis, le bookshop situé non loin, sur Dawson Street. Il vous faudra peut-être plusieurs balades dans la Fair City pour remplir la carte de fidélité, mais c'est toujours un petit souvenir décalé à poser sur votre réfrigérateur au retour.

« Une petite balade sur la Liffey, ça vous dit ? »
EN KAYAK

Instants photo à Dublin

  • Guettez la statue emblématique de Molly Malone. Elle a déménagé récemment d'une centaine de mètres, pour s'installer avec son chariot dans Suffolk Street, devant l'office de tourisme de Dublin.
  • Street Art dans Dublin : aux alentours de Camden Street, dans le quartier des Liberties... Cet excellent article de blog (en anglais) de Darren McLoughlin vous en apprendra plus sur l'histoire de cet art dans les rues de Dublin.
  • Dans la cour du Château, grand angle (pour les perspectives) et zoom (pour les statues) seront nécessaires.
  • N'oubliez pas d'immortaliser la célèbre horloge du grand magasin Clerys, sur O'Connell Street.
  • À ne pas manquer : la statue d'Oscar Wilde sur Merrion Square et sa pose... peu conventionnelle, et le Ha'penny Bridge sur la Liffey.

Un peu plus de culture à Dublin

  • Le National Museum of Ireland est incontournable pour tout ce qui touche à l'art, la culture, l'histoire et l'archéologie de l'Irlande. Entré gratuite.
  • La Hugh Lane Gallery abrite la principale collection publique d'art contemporain d'Irlande. Donation de 2€ minimum demandée pour l'entrée.
  • Une visite au IMMA (Irish Museum of Modern Art), gratuit, pour une bouffée d'art moderne dans le quartier de Kilmainham (accessible avec le Luas, ligne rouge).
  • Dans le château de Dublin, la Chester Beatty Library, en entrée libre, est un musée aux étonnantes collections de manuscrits et livres anciens, sacrés et profanes. Et vous pouvez y prolonger la visite par un bon café ou une pâtisserie à la Silk Road Kitchen...
  • Pour plus de littérature irlandaise, rendez-vous au Dublin Writers' Museum !
Gardez le rythme

Un samedi soir bien rempli : découvrez de nouvelles façons d'explorer la ville

16h – Vous avez vu son portail et vous y avez tiré une pinte, mais ce que beaucoup de gens ignorent, c'est que le Guinness Storehouse possède aussi une baie vitrée offrant une vue imprenable. Prenez l'ascenseur jusqu'au Gravity Bar et admirez l'incroyable vue panoramique sur la ville. Ensuite, installez-vous confortablement, détendez-vous et appréciez le coucher de soleil tout en dégustant le meilleur verre de Guinness d'Irlande (avec modération, cela va de soi).

« On a l'impression d'être sur le toit du monde. »
GUINNESS STOREHOUSE

18h – Avant le théâtre, il y a toujours le temps pour un repas irlandais de qualité. Au Pig's Ear, les maîtres-mots sont simplicité, hospitalité et générosité. À travers le saumon irlandais, le fromage et le café, cet établissement est fier d'élever la cuisine locale au rang d'art.

19h30 – La riche tradition irlandaise des arts du spectacle trouve sa résidence à Smock Alley. Ouvert en 1662 et rénové en 2012, c'est à la fois le théâtre le plus ancien et le plus neuf de Dublin. La scène intime crée une expérience immersive et avant-gardiste, que vous assistiez à une pièce dramatique, à un concert de musique ou à un spectacle de danse.

22h – En exaltation après le spectacle ? Il n'y a qu'un seul endroit pour continuer à profiter de la nuit. Le pub Bernard Shaw tient son ambiance originale d'une programmation sans cesse renouvelée d'art de rue, de projections et de concerts. À l'arrière se trouve un grand bus bleu. Entrez à l'intérieur, prenez une bière et partagez une pizza. C'est le lieu de prédilection à Dublin.

« Plein à craquer, l'endroit a toujours des nouveautés à proposer. »
LE BERNARD SHAW

Pubs et clubs dublinois

  • Pour de la musique irlandaise et de la comédie en live à Dublin, direction le Stags Head.
  • L'Exchequer, pub gastronomique primé, propose une carte éclectique de plats et de boissons.

Dormir/se loger à Dublin

  • Vous avez le choix à Dublin : auberges de jeunesses (hostels en anglais), hôtels, ou même location d'appartements, c'est un peu en fonction de vous et de celles et ceux qui vous accompagnent. Vous venez plutôt pour un week-end romantique ou avec une bande de potes/copines ?
  • Pour des offres d'hébergement, des réductions dans des restaurants, etc, rendez-vous sur nos offres spéciales Dublin.

 

 

Encore du temps

Le dimanche matin est synonyme de grand air, de cheveux dans le vent et de baignades sur la côte

10h – C'est le dernier jour, mais pas question de ralentir. Sautez dans le DART et longez en train le littoral, soit vers le Nord : randonnée sur la péninsule de Howth et fish & chips super frais (Howth est un village de pêcheurs) ; soit vers le Sud et les jolies banlieus de Dalkey (où habite Bono) et Killiney. À seulement vingt minutes du centre-ville, détendez-vous en admirant les vues sur la mer d'Irlande.

10h30 – Direction le Sud cette fois-ci. Peu importe si la nuit précédente a laissé des traces, Seapoint, dans les alentours de Dún Laoghaire (se prononce "Deune Lerry" !) a de quoi vous requinquer. Inspirez un grand coup et laissez l'air frais opérer sa magie. Le front de mer est surtout connu pour sa plage sur la baie de Dublin : l'endroit idéal pour se dévêtir et tenter une baignade dans la mer d'Irlande. Trop froide ? Admirez la vue, notamment la petite tour ronde, une "Tour Martello".

« En Irlande, l'eau froide ça n'existe pas. »
LES NAGEURS DE SEAPOINT

11h30 – Pour un bon bol d'air frais, rien de tel que l'ascension de Killiney Hill, dont le sommet offre une vue magnifique. Il y a Dublin au nord, le comté de Wicklow au sud et, par ciel dégagé, le Pays de Galles à l'est.

12h30 – Un petit creux ? Essayez le Finnegan's Pub à Dalkey (où Bono a ses habitudes) ou reprenez le DART pour rentrer sur Dublin et chercher un endroit pour déjeuner. Alors que vous vous baladez dans les rues, les musiciens ambulants (les buskers) emplissent l'air de notes de jazz et de folk. Prenez le temps de vous arrêter pour écouter, on ne sait jamais quand on va croiser le prochain Damien Rice...

13h30 – Qu'obtient-on lorsqu'on associe viande et art moderne ? Bunsen Burgers. Mangez un morceau, mais n'oubliez pas que vous êtes en train d'engloutir une année de recherche pour parvenir à la combinaison parfaite de pain-fromage-viande. Cette précision scientifique pour dire qu'il ne s'agit pas de n'importe quel casse-croûte. Certains disent que c'est le meilleur burger d'Irlande. D'autres qu'on le trouve chez Jo Burger, (près de la jolie Georges St Arcade, de ses cafés, bijoux et 33 tours), et d'autres encore que c'est celui de Boxty House le meilleur de l'univers... Bon, on ne saurait mettre tous ces partisans d'accord, à vous de faire votre choix.

 

« Ce n'est pas n'importe quel hamburger... »
BUNSEN BURGERS

14h15 – Direction les boutiques. Première halte chez Designist. Cette boutique de cadeaux et d'accessoires pour la maison se targue de proposer les meilleurs produits de conception irlandaise et internationale. Parfait quand on cherche un cadeau de dernière minute.

14h30 – Traversez la rue et allez flâner dans Georges Street Arcade (dont on vous parle plus haut), la plus ancienne galerie marchande d'Europe. Elle regorge d'étals et d'échoppes où l'on peut trouver des souvenirs. La galerie abrite aussi de nombreux personnages hauts en couleur que vous pouvez guetter, comme Maurice Fitzgerald, un artiste local qui raconte une histoire. Sa technique de dessin est tout à fait unique : observez-le attentivement !

« Ce dessin est intitulé Dublin Crumbles. Il sort tout juste de mon imagination. »
Maurice Fitzgerald, artiste local

Vous pouvez être fier de vous si vous avez réussi à tout faire : accordez-vous quelques jours pour vous remettre de ces émotions.

Balades en plein air et aventures

  • Découvrez des joyaux historiques méconnus et les dernières tendances qui transforment Dublin au cours d'une visite pédestre avec Le Cool, d'environ 2 heures.
  • Hidden Dublin Walks est le seul circuit qui expose les sombres mystères et l'histoire haute en couleurs de la ville.
  • Découvrez la riche histoire de la ville à travers une visite guidée à vélo organisée par See Dublin by Bike.
  • Pour de l'adrénaline en barre: Wakedock, le premier et unique téléski nautique d'Irlande, est désormais ouvert au Grand Canal Dock ou bien mouillez-vous avec Pure Magic. Basés à Clontarf, ils vous proposent de vous tester aux joies du kitesurf ou du stand up paddle. Et on y parle français !

Quartiers de Dublin et cafés/restos !

  • Le "Triangle d'Or" autour des rues à l'ambiance hipster: Fade St, South William St, Drury St... Le quartier regorge d'endroits pour boire un verre et manger un morceau, entre le Fade Street Social, Super Miss SueDrury Buildings...
  • Le district de Dublin 8, au sud de la Liffey, entre Francis Street pour les brocanteurs d'art, le Grand Canal pour se balader, les quartiers des Liberties (Street art) et Portobello. Vous pouvez y faire un arrêt au Fumbally Cafe.
  • Le quartier délicieusement "bobo" du Ranelagh, à une vingtaine de minutes au sud de St. Stephen's Green : on y trouve pâtisseries et cafés néo-chics.
  • Dans le quartier moderne des docks (Docklands), le Ely Wine Bar dont le nom est explicite, et enfin le tout nouveau Mourne Seafood Bar pour les amateurs de poisson extra-frais et sourcés localement.
Avant de partir

Un dernier morceau et voilà 3 jours de passés à Dublin, la Fair City.
On vous souhaite un agréable retour et on espère vous revoir bientôt
pour tester d'autres expériences à Dublin, ceci n'était qu'un aperçu...

Découvrez le ciy guide décalé de Belfast ici »