logo-mini

Êtes-vous sûr(e) de vouloir quitter le fil ?

Quitter

Oups… une erreur s'est produite !

Mon Irlande

Vous cherchez des idées ? Vous prévoyez un voyage ? Ou vous voulez juste vous faire plaisir ? Nous allons vous faire découvrir une Irlande qui vous est tout particulièrement destinée.

  • #Paysages
  • #CultureEtPatrimoine
  • #ActivitésDePleinAir
  • #SitesEmblématiques
MyICallOut_FindTheThings_EN_Desk_Above-Left MyICallOut_FindTheThings_EN_Desk_Above-Left

Oups… pas de connexion Internet

Si vous n'êtes pas connecté(e), vous pouvez toujours ajouter des éléments à Mon tableau. Les nouvelles recommandations en matière de voyage n'apparaîtront que lorsque vous serez de nouveau en ligne.

    Découvrez ce que l'Irlande vous réserve

    Oups… pas de connexion Internet

    Si vous n'êtes pas connecté(e), vous pouvez toujours ajouter des éléments à Mon tableau. Les nouvelles recommandations en matière de voyage n'apparaîtront que lorsque vous serez de nouveau en ligne.

    Mon tableau

    Les éléments sans emplacement physique ne s'affichent pas en mode cartographique.

    Votre tableau semble vide

    Trouvez l'icône en forme de petit cœur à côté d'Ireland.com. Il vous suffit d'appuyer sur le cœur pour ajouter des éléments à votre tableau !

    Emptyboard Emptyboard

    Paramètres du tableau

    Image de couverture de la galerie

    Visible par les personnes avec lesquelles vous partagez votre tableau

    Aucune image

    my-ireland-butterfly-killarney-national-park-county-kerry
    my-ireland-orange-flowers-achill-county-mayo
    my-ireland-owl-doneraile-court-and-wildlife-park-county-cork
    my-ireland-red-bridge-japanese-gardens-county-kildare
    my-ireland-board-fastnet-lighthouse-county-cork-1
    my-ireland-cottage-blasket-islands-county-kerry
    my-ireland-horses-wild-atlantic-way-3
    my-ireland-yellow-flowers-lake-portumna-county-galway
    Rayanne House, Belfast Rayanne House, Belfast

    Goûtez au menu du Titanic

    Malgré la disparition du paquebot il y a plus d'un siècle, il est toujours possible d'avoir un avant-goût du Titanic

    • #Belfast
    • #Gastronomie
    • #DemeuresHistoriques
    L'Irlande du Nord
    L'Irlande du Nord
    • #Belfast
    • #Gastronomie
    • #DemeuresHistoriques
    Rayanne House, Belfast Rayanne House, Belfast

    Rayanne House, Belfast

    Si ce festin édouardien est toujours d'actualité, c'est grâce à un homme : le chef Conor McClelland du Rayanne House. Niché dans la banlieue agréable et bordée d'arbres de Belfast, Rayanne House est le QG pour déguster des plats sur le thème du Titanic. Et ce n'est pas seulement dans l'assiette que vous pourrez vous faire une idée du navire. Depuis les balcons des chambres, vous aurez l'occasion d'admirer le Belfast Lough, où le Titanic a navigué pour la première fois. Les menus sont imprimés sur des billets du Titanic et de petites allusions au navire figurent à l'intérieur. 

    C'est en cuisine, cependant, que le chef McClelland recrée méticuleusement chaque soir les neuf plats du menu des passagers de première classe du Titanic.

    Cinq étoiles blanches

    Contrairement à l'idée reçue, tous les passagers à bord du Titanic, des pauvres sur l'entrepont à l'élite, appréciaient la bonne nourriture. Cela ne vous étonnera pas que les plats de première classe étaient les plus gourmands. 

    Si vous voulez avoir une idée de l'importance de la nourriture pour la White Star Line, regardez la grille des salaires : après le capitaine, le chef cuisinier était le membre du personnel le mieux payé.

    Rayanne House, Belfast Rayanne House, Belfast

    Rayanne House, Belfast

    L'effet Escoffier

    McClelland vous concoctera le menu spécial servi la dernière nuit à bord du navire, le 14 avril 1912. Ce menu-là, ainsi que bien d'autres menus proposés à bord de la flotte de navires de la White Star Line, a été fortement influencé par un certain Augustus Escoffier. Chef du Savoy Hotel de Londres à l'époque, Escoffier a été considéré comme l'un des grands chefs de la cuisine française du XIXe siècle. 

    Fidèle aux tendances édouardiennes, la cuisine sur le Titanic était vraiment exceptionnelle. Comme nous l'explique le chef McClelland, les Édouardiens fondaient leur statut social sur leur giron. Plus la taille était grande, plus le portefeuille était grand. 

    Des proportions édouardiennes

    Les repas à table de l'élite édouardienne duraient deux heures et étaient considérés comme la principale source de divertissement de la soirée.

    Le chef McClelland peut se faire l'écho du palais édouardien :

    « Personnellement, je pense que j'aurais été un édouardien naturel, car je suis un carnivore et nous savons que les Édouardiens aimaient la viande. Des côtelettes d'agneau ont même été servies pour le petit-déjeuner à bord du Titanic – un régal ! Une belle façon de commencer la journée. Bien que ce régime ne soit pas idéal pour votre tour de taille. »

    Rayanne House, Belfast Rayanne House, Belfast

    Rayanne House, Belfast

    Manger tel un Édouardien

    Pour évaluer la quantité de nourriture que les Édouardiens mangeaient, la chaîne britannique BBC Four a mis au défi le métabolisme de deux présentateurs du programme télévisé Edwardian Supersize Me. La comique Sue Perkins et le critique culinaire Giles Coren devaient vivre pendant une semaine dans la peau d'un riche couple de l'époque. Comme ils l'ont découvert, manger comme un ancêtre de l'élite édouardienne peut vous faire contracter la goutte, entre autres affections douloureuses, en quelques semaines. Faut-il s'étonner si l'espérance de vie moyenne des hommes de l'époque édouardienne était de 42 ans ?

    La taille avant tout

    Mais n'ayez crainte. Une soirée au Rayanne House ne vous enverra pas directement au cimetière. En effet, tout doit être modéré. 

    « La plupart de nos hôtes sont surpris de parvenir à manger les neuf plats, même s'il faut savoir que j'ai adapté les portions aux goûts actuels. Le menu original se composait de 11 plats et les portions auraient certainement été plus importantes. Le secret est de prévoir environ 3 heures pour le repas », confie McClelland.

    S'il devait ne recommander qu'un seul plat de son copieux menu, ce serait « le pigeon/pigeonneau rôti et sa salade de cresson accompagnée d'asperges grillées et d'une vinaigrette au champagne et safran. J'adore la combinaison des différentes saveurs entre elles. »

    McClelland souhaite que ses clients repartent avec un avant-goût du Titanic et de la ville de Belfast, où l'héritage du paquebot est bien vivant. Il a proposé pas moins de neuf plats à savourer en admirant la superbe vue sur le lough où le Titanic a navigué, voire un peu plus.