Oups... une erreur s'est produite !

Mon Irlande

Vous cherchez des idées ? Vous prévoyez un voyage ? Ou vous voulez juste vous faire plaisir ? Nous allons vous faire découvrir une Irlande qui vous ressemble.

FFFFFF-0 FFFFFF-0

    Découvrez ce que l'Irlande vous réserve

    halloween-recipes-bg halloween-recipes-bg

    Un dîner d'Halloween effrayant

    Halloween n'est pas une fête comme les autres. Et il s'avère qu'il en va de même pour les plats servis à Halloween

    • #Halloween
    • #Gastronomie
    • #CultureEtPatrimoine
    • #Halloween
    • #Gastronomie
    • #CultureEtPatrimoine

    C'est un fait, nous devons Halloween à l'Irlande. C'est la fête d'automne au cours de laquelle les fantômes revenaient dans le monde des vivants. Effrayant.

    Mais c'est pour cela que nous aimons vraiment Halloween. Ce n'est pas « ordinaire ». C'est effrayant, imprévisible et un peu étrange.

    Il vous suffit de regarder la nourriture.

    halloween-barmbrack-shutterstock halloween-barmbrack-shutterstock

    Du savoureux barmbrack © Shutterstock

    Barmbrack

    La prudence est de mise à cette période de l'année lorsqu'on mord dans une tranche de barmbrack chaud. Ce pain/gâteau traditionnel d'Halloween pourrait contenir un grand nombre d'objets, prêts à prédire l'avenir de la personne suffisamment chanceuse (ou malchanceuse) pour trouver quelque chose dans sa part.

    Vous trouverez peut-être : une bague (marié(e) dans l'année), un bâton (un bâton de marche indiquant de futurs voyages), un dé à coudre ou un bouton (une vie de célibat pour toujours), une pièce de monnaie (une vie de riche) ou un morceau de tissu (une vie de pauvre). Il y a quelques années, on pouvait également trouver des médailles religieuses dans les barmbracks, lesquelles prédisaient une vie dans les ordres sacrés.

    Pour ceux d'entre vous qui ne connaissaient pas le barmbrack, cette recette est délicieuse.

    Ingrédients

    Pour le mélange des fruits :

    • 350 g (1½ tasse) de sultanines
    • 50 ml (¼ tasse) de whiskey Bushmills
    • Du thé chaud (suffisamment pour recouvrir les sultanines)
    • 1 citron, jus et zeste

    Pour la pâte :

    • 450 g (2 tasses) de farine à pain
    • Une pincée de sel
    • 15 g (1 cuillère à soupe) de levure sèche
    • 280 ml de lait à température ambiante
    • 50 g (3½ cuillère à soupe) de beurre ramolli
    • 50 g (3½ cuillère à soupe) de sucre
    • 1 œuf battu

    Pour le nappage :

    • 1 cuillère à soupe de beurre
    • 1 cuillère à café de cannelle moulue
    • ½ cuillère à café d'épices mélangées

    Méthode

    1. Trempez les raisins secs dans le whiskey, le thé chaud et le jus de citron pendant 30-45 minutes, puis laissez-les s'égoutter.
    2. Préparation de la pâte : mettez tous les ingrédients dans un saladier et mélangez-les avec une cuillère en bois.
    3. Pétrissez à la main sur une surface farinée pendant 5 minutes.
    4. Mettez la pâte dans un saladier, couvrez-la avec un torchon humide et laissez-la reposer pendant environ 1 heure, jusqu'à ce qu'elle ait levé et rempli le saladier.
    5. Pétrissez à nouveau la pâte sur une surface farinée, en ajoutant les fruits trempés jusqu'à ce qu'ils soient uniformément répartis.
    6. Mettez la pâte dans un moule à gâteau beurré de 20-23 cm et couvrez-la d'un torchon humide.
    7. Laissez dans un endroit chaud pendant environ 20 minutes jusqu'à ce que la pâte monte jusqu'en haut du moule.
    8. Faites cuire pendant 50 minutes au four préchauffé à 200° C.
    9. Pour le nappage : réduisez le beurre et les épices en crème jusqu'à l'obtention d'une texture molle.
    10. Sortez le barmbrack du four. Répartissez immédiatement le beurre épicé sur le dessus. Laissez refroidir.
    Buttery colcannon © Shutterstock Buttery colcannon © Shutterstock

    Du colcannon onctueux © Shutterstock

    Colcannon

    La gastronomie serait le moyen le plus rapide de conquérir le cœur d'un homme. Notamment pendant la période d'Halloween, les Irlandais ont pris cela au pied de la lettre. Pour certains, c'est toujours le cas.

    Les Irlandais ont toujours pensé que le colcannon pouvait permettre aux femmes célibataires de trouver un mari. Les recettes de ce plat composé de purée de pommes de terre se transmettent de génération en génération, en y ajoutant des bagues (mariage), des dés à coudre (célibat) et des pièces de monnaie (richesse).

    La femme célibataire mettrait la première et dernière cuillère de son colcannon dans une chaussette et la suspendrait à la porte. Le premier homme qui franchit la porte deviendrait alors son mari. D'autres racontent que les femmes célibataires sortaient dans leur jardin les yeux bandés pour ramasser le chou qu'elles utiliseraient dans leur colcannon. Le plat serait préparé avec le chou choisi et une bague serait ajoutée. La femme qui serait la première à trouver la bague dans sa part serait également la première à se marier.

    Trouver l'âme sœur n'est pas toujours aussi simple, mais rien de plus facile que de cuisiner un colcannon avec cette recette du Café Rua, dans le comté de Mayo.

    Ingrédients

    • 1 kg de pommes de terre épluchées
    • 2 poignées de chou frisé haché
    • 60 g de beurre
    • 250 ml de lait
    • Une feuille de laurier
    • Sel et poivre pour assaisonner

    Méthode

    1. Faites cuire les pommes de terre à la vapeur environ 15-20 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient tendres.
    2. Égouttez l'eau et laissez les pommes de terre à la vapeur sécher pendant 5 minutes avant de les écraser.
    3. Pendant la cuisson des pommes de terre, préparez le chou ou le chou frisé. Ôtez les parties dures, lavez les feuilles restantes, et mettez le chou à bouillir dans un peu d'eau bouillante jusqu'à ce qu'il soit tendre ; cela ne devrait pas prendre plus de 3-4 minutes. Égouttez, assaisonnez et nappez le chou ou le chou frisé avec un peu de beurre.
    4. Réservez le chou ou le chou frisé et, dans la même casserole, portez le lait à ébullition avec une feuille de laurier.
    5. Écrasez d'abord les pommes de terre chaudes avec le beurre, puis ajoutez progressivement le lait pour obtenir une délicieuse et onctueuse purée de pommes de terre.
    6. Assaisonnez à votre goût, incorporez le chou ou le chou frisé et servez dans une assiette chaude avec une noix de beurre sur le dessus.

    Allons cuisiner !

    Et voilà, vous y êtes. Votre Halloween sera effrayant et étrange. Mais au moins vous n'aurez pas faim.

    Joyeux Halloween d'Irlande !