LE TITANIC : CONSTRUIT À BELFAST

Bienvenue dans le berceau du paquebot au destin fascinant

Bienvenue dans le berceau du Titanic : Belfast.

C'est ici, comme nulle part ailleurs dans le monde, que l'âme du Titanic, sa légende et la douleur de son naufrage sont gravées, non seulement dans la ville, mais aussi dans les livres d'histoire.

Descendez jusqu'à la cale sèche Thompson de l'époque édouardienne, où le passé se dévoile dans toute son ampleur. On perçoit encore l'ambiance des artisans de Belfast au travail, ces menuisiers, monteurs, plombiers et apprentis qui ont construit le Titanic. Parmi eux fut formé le groupe de garantie, dont le voyage jubilatoire tourna au cauchemar lorsque tous ses membres périrent avec le bateau.

À portée de vue de la cale se trouve le grand édifice étincelant du Titanic Belfast. Plus d'un million de visiteurs ont passé ses portes depuis son ouverture en 2012. Certains racontent même avoir fait la visite (incluant la projection des images sous-marines de l'épave et l'ascension de la grue) jusqu'à cinq fois. Ils ne se considèrent pas comme des passionnés pour rien !

Participez à un circuit Titanic dans le quartier et vous pourrez peut-être visiter les anciens bureaux d'architectes où le rêve du Titanic fut couché sur le papier, ou encore embarquer à bord du dernier navire restant de la White Star Line, le SS Nomadic au Hamilton Dock. Tel un Titanic miniature, il demeure un modeste vestige de l'époque édouardienne, lorsque White Star Line rimait avec luxe et qualité. Et si vous êtes ici le dimanche après-midi, un très chic Afternoon Tea près du grand escalier du Titanic, recréé à Titanic Belfast, vous fera plonger dans une ambiance hors du temps.

Pour résumer, le Titanic et Belfast sont inextricablement liés. Et pour tout connaître de l'histoire, c'est ici que ça se passe.

Sur les traces du Titanic à Belfast

Splendeur maritime

Le White Star Premium Pass permet aux visiteurs de découvrir la plus grande exposition Titanic au monde située sur le lieu de naissance du bateau, de visiter le transbordeur SS Nomadic amarré dans les Hamilton Docks de Belfast et aussi de profiter du Discovery Tour, une visite guidée d’une heure pour retracer l’histoire du Titanic.

Le pass inclut également une photo souvenir personnalisée, un pack pour les enfants mais aussi des réductions au restaurant du Titanic Belfast, le Bistrot 401, et les boutiques du musée.

En savoir plus »

Le SS Nomadic

Partez à la rencontre du dernier navire restant de la White Star Line : le SS Nomadic. Un travail remarquable et de généreux dons d'associations ont permis au SS Nomadic, transbordeur du Titanic, de faire son retour à Belfast. Restauré à sa gloire d'antan après un long séjour à Cherbourg (le Nomadic transporta les passagers de première et deuxième classe du port français au Titanic), ce symbole de perfection de la White Star Line est désormais un musée flottant retraçant 100 ans d'histoire maritime.

Trésors cachés à Belfast

Avec des attractions aussi célèbres que le Titanic Belfast, la cale sèche, la station de pompage et le SS Nomadic, on passe facilement à côté d'expériences qui attirent moins l'attention dans la ville. Des sites tels que le monument commémoratif du Titanic dans les jardins de l'hôtel de ville, ou les salles Titanic à l'intérieur du splendide édifice, ne sont que deux exemples d'attractions liées au géant des mers que l'on peut facilement rater. Belfast est aussi connue pour ses fresques, et rien de mieux pour découvrir celles consacrées au Titanic que d'opter pour un tour en Black Taxi.

Les circuits

Y a-t-il quelqu'un qui puisse mieux connaître l'histoire du Titanic que ceux qui vivent au quotidien dans sa ville natale ? Ce n'est pas certain. S'appuyant sur les souvenirs de leurs ancêtres qui ont vécu pendant et, plus important encore, après la construction du navire, les guides touristiques des circuits Titanic de Belfast ont un lien unique avec le paquebot. Les circuits pédestres de Titanic Walking Tours et les Titanic Tours Belfast proposés par Susie Millar (arrière-petite-fille d'un ingénieur du Titanic qui périt lors de la catastrophe) ne sont que quelques-unes des possibilités qui s'offrent à vous.

Lorsqu'on visite Titanic Belfast, on ne se contente pas de lire l'histoire du paquebot sur des affichages interactifs, de poser à côté de reconstitutions de cabines de première classe et d'embarquer pour une virée dans le chantier naval (un voyage dans les hauteurs des chantiers navals de Belfast, au début des années 1900). L'expérience va au-delà de ça.

La visite permet d'assister à la projection d'une vidéo sous-marine de l'épave du Titanic, de partager le silence glacial post-naufrage et de plonger dans les enquêtes controversées.

Le Titanic Belfast n'est pas un musée : c'est une expérience à vivre.

Faire l'impasse dessus, c'est passer à côté de quelque chose.

Titanic

Le saviez-vous ?

  • Plus de 3 millions de rivets ont été utilisés pour la coque du Titanic.
  • La cale sèche qui servit à équiper le Titanic pouvait contenir près de 80 000 m3 d'eau.
  • En 1912, le coût de construction du Titanic avoisinait les 7,5 millions de dollars, soit près de 400 millions de dollars actuels.
  • Le Titanic fut lancé le 31 mai 1911 et coula à l'aube du 14 avril 1912.
  • Plus de 1500 personnes perdirent la vie lors du naufrage.
  • Parmi les nationalités représentées sur le Titanic figuraient des Américains, Canadiens, Britanniques, Irlandais, Suédois, Français, Néerlandais, Uruguayens, Suisses, Argentins, Indiens, Libanais, Norvégiens, Grecs et Croates.
  • Après l'anglais, la langue la plus parlée sur le paquebot était le suédois.
Manger : Titanic Pub and Kitchen

Discrètement situé dans une petite rue du quartier de la cathédrale à Belfast (la cathédrale Ste Anne se trouve juste à côté), le Titanic Pub and Kitchen (2-14, Little Donegall Street, Belfast) prend ses liens avec le Titanic au sérieux. Ce n'est pas un simple hasard si le pub, autrefois occupé par le fabricant de meubles Robert Watson & Co (connu pour avoir créé des matelas et des tables pour le Titanic et ses navires jumeaux), affiche une élégance édouardienne. Les affiches de la White Star Line et les cartes d'embarquement renvoient au drame de l'époque, tandis que le menu regorge de mets classiques tels que la souris d'agneau et sa sauce romarin, ou le steak d'aloyau et ses frites.

Boire – Robinson's Saloon

Un peu dans l'ombre du Crown Bar Liquor Saloon situé juste à côté, le Robinson's (38-40, Great Victoria Street, Belfast) mérite bien un long détour, notamment de la part des passionnés du Titanic. En fait, la collection Titanic du Robinson's est si unique que le bar invite ses clients à faire le tour de l'établissement, en passant d'un objet à l'autre comme dans un musée. Parmi l'étonnante variété de trophées du Titanic, vous pourrez admirer le badge d'un steward, une boîte à bijoux commémorative et Philomena – une poupée qui aurait été sauvée des débris flottants du paquebot. De la porcelaine de la White Star Line, un gilet de sauvetage et tout un assortiment de cartes postales de l'époque sont tout autant d'éléments poignants de la collection.

Dormir : Rayanne House

De nos jours, on utilise un peu à tort et à travers les multiples récompenses obtenues par un établissement pour en vanter les mérites. Avec Rayanne House, on est tout à fait en droit de le faire. En choisissant bien votre chambre, vous pourrez vous retrouver avec un balcon donnant sur l'anse où le Titanic a vogué pour la première fois. Sur Desmesne Road, une allée tranquille bordée d'arbres, Rayanne House offre plus qu'un lit pour la nuit. Dans ses cuisines, le chef Conor McClelland a déployé de considérables efforts culinaires pour recréer le menu de première classe du Titanic, tel que dégusté par les passagers comme Benjamin Guggenheim et « l'insubmersible » Molly Brown. Parmi les neuf plats, retrouvez du filet mignon, des huîtres, ainsi qu'un sorbet à la menthe et à l'eau de rose.

L'écomusée du folklore et des transports

Pas encore rassasié du Titanic ? Nous vous comprenons, tout comme l'écomusée du folklore et des transports. Le musée, qui abrite une exposition permanente sur le Titanic (décrivant la construction, le voyage et le naufrage du bateau), se replonge également dans l'essor des transports à Belfast. Remontez le temps jusqu'à l'époque édouardienne en vous promenant sur les 69 hectares donnant sur le Belfast Lough et illustrant à merveille la vie rurale du début du XXe siècle. Attendez-vous à voir des fermes, des récoltes et même du bétail. Admirez aussi la Great Southern Railways Class 800, l'une des trois plus grandes et plus puissantes locomotives à vapeur jamais construites et utilisées en Irlande. Il y a même un chemin de fer miniature géré par la Model Engineers Society, club de modélisme ferroviaire d'Irlande du Nord.

La visite prend un virage décalé avec la célèbre « voiture en papier ». Cette création ingénieuse (folle pour certains) est une réplique de Fiat Panda réalisée à partir d'anciens numéros de journaux du Belfast Telegraph et de l'Irish News. Réussite intercommunautaire, cette curiosité fit la une (c'est le cas de le dire) dans les années 1990.

Saviez-vous que le bâton sauteur fut inventé à Comber, dans le comté de Down (ville natale du concepteur du Titanic, Thomas Andrews) ? Eh bien, c'est le cas, et vous pourrez aussi trouver un exemplaire de cette petite invention bondissante à l'écomusée du folklore et des transports.

Vous trouvez les musées ennuyeux ? Détrompez-vous.

Titanic Belfast : réservez vos billets

Curieux de savoir ce qui rend le Titanic Belfast si spécial ? Pourquoi ne pas venir le découvrir par vous-même ?

Les histoires du Titanic sur Facebook

Vous vous considérez comme un passionné du Titanic ? Si tel est le cas, vous avez votre place sur la page Facebook de Titanic Stories

Venir en Irlande

Préparez votre trajet, votre hébergement et vos activités à l'aide de la carte interactive.