Rencontrez le peuple irlandais : le berger Martin Feeney

Martin Feeney

Sur la côte du comté de Sligo, certains des meilleurs chiens de berger au monde s'attèlent à la tâche

Sous l'œil attentif de la majestueuse montagne de Ben Bulben , les moutons de Martin Feeney déambulent librement... du moins, en apparence. Comme les visiteurs le découvrent rapidement, l'élevage ovin est bien plus compliqué que ce que l'on pourrait croire. « Les gens arrivent en Irlande et ils voient les moutons dans les montagnes, des cartes postales avec des moutons sur les routes », explique Martin. « Mais ils n'ont aucune idée sur la façon dont ils grimpent là-haut, et comment ils redescendent ! »

« Nous avons eu des gens qui venaient du plein centre de New York et qui n'avaient jamais vu un champ, encore moins un mouton !

Martin Feeney

La manière dont ils redescendent grâce au travail magistral de Martin et de ses sept bergers de l'Atlantique. Tous les Border Collies, la meute travaille tout au long de l'année, pour rassembler le troupeau de 900 moutons et agneaux d'un bout de l'exploitation à l'autre. Grâce aux chiens, les moutons se déplacent sans heurt ; une boule d'énergie laineuse traversant le champ suite à un ordre silencieux.

Un homme et son chien

En parlant avec Martin, il apparaît clairement que son rêve de travailler avec ces chiens s'est concrétisé. Il a grandi dans une ferme où il a appris de son père, lui-même un excellent berger qui a remporté des concours de berger depuis son plus jeune âge. Mais il a fallu des années avant qu'il ne commence à partager ses compétences avec les chiens auprès d'un public plus large.

Une fois que les [gens] voient les chiens travailler, ils trouvent cela « génial »

Martin Feeney

« L'idée d'accueuillir des personnes à la ferme est vraiment venue par hasard », explique Martin. « Nous sommes juste à côté de la plage, les gens ont pour habitude de s'arrêter et de regarder, et de nous poser des questions. » Après avoir effectué leur premier circuit pour rendre service à un guide local, il y a cinq ans, il était évident de continuer. Actuellement, « des personnes arrivent presque tous les jours... d'Australie, de Nouvelle-Zélande, d'Israël, d'Amérique, de Chine... Je pense que nous avons accueilli des gens venant des quatre coins de la planète. »

Une journée à la ferme

Martin, qui adore ses animaux, est clair et très fier lorsqu'il parle de son « bras droit », Jack, qui est allé jusqu'en demi-finale lors du concours mondial de chiens de berger, faisant de lui l'un des 25 meilleurs chiens de berger au monde.

Quasiment tous les ans, nous installons quelques agneaux devant un feu dans une boîte en carton pour tenter de les maintenir au chaud

Martin Feeney

Entre la saison d'agnelage, les compétitions de chiens de berger, la tonte et les visites, la vie à la ferme n'est pas un jeu d'enfant. Toutefois, Martin sait qu'il fait partie de ceux qui ont de la chance. « J'avais entendu parler des gens ayant la possibilité de faire ce qu'ils aiment, et j'adore les rencontrer. J'aime également travailler avec les chiens et j'aime l'agriculture. Il y a des périodes chargées et des périodes plus calmes… il suffit de prendre ce qui vient. »

Découvrez la côte ouest

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries

Offres

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau. Remarque: Veuillez SVP saisir votre adresse e-mail manuellement au lieu de la copier/coller.