Oups... une erreur s'est produite !

Mon Irlande

Vous cherchez des idées ? Vous prévoyez un voyage ? Ou vous voulez juste vous faire plaisir ? Nous allons vous faire découvrir une Irlande qui vous ressemble.

FFFFFF-0 FFFFFF-0

    Découvrez ce que l'Irlande vous réserve

    Titanic Belfast Titanic Belfast

    5 récits sur le Titanic

    Les constructeurs de navires et les familles, les ports maritimes et les villes prospères : découvrez les histoires du Titanic en Irlande et la légende qui prend vie

    • #Culture et patrimoine
    • #Culture et patrimoine
    Titanic Titanic

    1. La famille Rice

    Cobh n'a pas l'air d'être un endroit triste. Mais dans cette jolie ville du comté de Cork, où les vents de l'océan Atlantique soufflent dans des rues bordées de maisons colorées, les histoires tragiques abondent. Au XIXe siècle, Cobh était l'un des principaux points de départ transatlantiques de l'île, avec environ 2,5 millions de personnes qui sont passées par ici pour trouver une nouvelle vie aux États-Unis. C'était aussi le dernier port d'escale du Titanic le 11 avril 1912.

    Rendez-vous au Titanic Experience Cobh et vous trouverez de nombreux récits de tragédie personnelle, mais aucune n'est plus touchante que celle de la famille Rice. Margaret Rice, 39 ans, originaire du comté de Westmeath, retournait en Amérique, après avoir regagné l'Irlande à la suite du décès de son mari quelques années auparavant. Elle était accompagnée de ses cinq jeunes fils, âgés de 10 à 2 ans seulement. Voyageant en troisième classe, toute la famille a péri lors de cette nuit fatidique. Des témoins ont raconté avoir vu Margaret sur le pont, avec ses quatre autres enfants agrippés à sa jupe. 

    Cobh, County Cork Cobh, County Cork

    Cobh, dans le comté de Cork

    2. Les 14 d'Addergoole


    Nous ne pourrons jamais vraiment connaître les espoirs et les rêves de ceux qui ont navigué sur le Titanic. Pour un grand nombre d'entre eux, c'était un billet pour une vie nouvelle et, espérons-le, meilleure, tandis que d'autres étaient des émigrants retournant en Amérique pour y poursuivre leur nouvelle vie. Toutefois, vous pourrez presque imaginer le sentiment d'excitation amère et sucrée, car 14 personnes d'un petit village du comté de Mayo sont montées à bord du navire. L'une des passagères, Annie Kate Kelly, a écrit à son cousin avant le voyage : « Je vais en Amérique à bord du plus beau navire au monde. Je viens également avec certaines des personnes les plus gentilles au monde. N'est-ce pas tout simplement magnifique ? »

    Son cousin a reçu la lettre le jour où le monde a appris le naufrage du Titanic, mais heureusement Annie et deux autres passagers ont survécu. Annie a obtenu une place sur un canot de sauvetage après qu'une jeune mariée ait renoncé à son siège pour rester avec son mari sur le navire. Les histoires des 14 d'Addergoole sont consignées dans l'Addergoole Titanic Stories, tandis que le parc commémoratif Addergoole Titanic chérit le souvenir de ceux qui ont péri.

    Le Wild Atlantic Way :

    Belfast, County Antrim Belfast, County Antrim

    Belfast

    Belfast, la ville du Titanic

    3. Tommy Millar et les deux pennies


    Les liens personnels avec le Titanic s'estompent au fil du temps, mais pour Susan Millar qui est en charge du Titanic Tours Belfast, les liens sont toujours très forts. Millar est un descendant direct de Tommy Millar, qui a travaillé pour les constructeurs navals du Titanic, Harland et Wolff dans leur atelier de mécanique. Espérant une nouvelle vie en Amérique avec sa femme Jeannie et leurs deux fils, Millar fait des études pour devenir ingénieur. En 1912, Jeannie décède, mais Tommy poursuit ses projets d'émigration et rejoint la White Star Line en tant qu'ingénieur des ponts à bord du Titanic.

    Le jour du départ du Titanic de Belfast, Tommy a dit au revoir à ses deux fils et leur a donné chacun deux pennies, leur disant de ne pas les dépenser avant de le revoir. Tommy est mort lors du naufrage, mais son plus jeune fils, Ruddick, n'a jamais dépensé son penny, qui appartient aujourd'hui à Susie Millar. Effectuez une visite avec Susie et vous pourrez entendre d'autres histoires personnelles incroyables sur Tommy, le Titanic et son lien avec Belfast, l'une des plus grandes villes de construction navale au monde. 

    Marconi Tower, County Galway Marconi Tower, County Galway

    Le comté de Galway

    La gare de Marconi

    4. La gare de Marconi


    Né dans la noblesse italienne en 1874, Guglielmo Marconi est devenu expert en transmission radio longue distance et a reçu le prix Nobel de physique en 1909. L'une des réalisations pionnières de Marconi a été le développement des transmissions transatlantiques qui ont conduit à un service radiotélégraphique régulier entre Clifden en Irlande, et Glace Bay, en Nouvelle-Écosse. Mais c'est le rôle que Marconi a joué dans le naufrage du Titanic qui a vraiment fait sa renommée et que les regards se sont portés sur lui. 

    Deux des opérateurs radio de Marconi étaient à bord cette nuit-là, et beaucoup ont attribué la gravité de la catastrophe à des problèmes avec les équipements de communication. Dans les semaines qui ont suivi le naufrage, le New York Times a écrit : « 1 600 vies ont été perdues qui auraient pu être sauvées si la communication sans fil avait été ce qu'elle aurait dû être. » Aujourd'hui, les vestiges de la gare de Marconi se trouvent dans le Connemara, dans le comté de Galway, où il est prévu un réaménagement du site pour en faire une attraction touristique majeure.

    Rayanne House, County Antrim Rayanne House, County Antrim

    Le Rayanne House, dans le comté d'Antrim

    Se restaurer au Titanic

    5. Le dernier dîner sur le Titanic


    Il semble presque inconcevable qu'il existe toujours un menu du dernier dîner sur le Titanic. Pourtant c'est le cas. Un exemplaire a été récupéré par le survivant Abraham Lincoln Salomon, qui est mort en 1959 et qui se trouvait sur un canot de sauvetage avec seulement cinq passagers et sept membres d'équipage le soir du naufrage. Salomon aurait fait partie des voyageurs de première classe qui auraient dîné dans le cadre de la salle à manger de style jacobin. Dix délicieux mets étaient proposés, des huîtres en hors d’œuvre au canard rôti et à la compote de pommes. Aujourd'hui, si vous souhaitez découvrir le Titanic, vous pouvez déguster le Menu du Titanic, qui reflète le menu exquis du Paquebot des rêves, au Rayanne House, à la périphérie de Belfast.