Oups... une erreur s'est produite !

Mon Irlande

Vous cherchez des idées ? Vous prévoyez un voyage ? Ou vous voulez juste vous faire plaisir ? Nous allons vous faire découvrir une Irlande qui vous ressemble.

FFFFFF-0 FFFFFF-0

    Découvrez ce que l'Irlande vous réserve

    dunluce-castle-purple-flowers dunluce-castle-purple-flowers

    Les châteaux incontournables d'Irlande

    Les légendes, les traditions et le cadre somptueux qui caractérisent les châteaux d'Irlande veillent à ce qu'ils ne cessent de captiver notre imagination

    • #buildings
    • #sites emblématiques
    • #buildings
    • #sites emblématiques

    Vous aimez notre infographie ? Téléchargez-la ici !

    Avec plus de 3 000 châteaux parsemés sur l'île d'Irlande, il serait impossible de tous les visiter. Nous souhaitons découvrir les six châteaux ouverts au public, entre promontoire en bord de falaise et oasis à l'intérieur des terres.

    Château de Dunluce

    À l'extrémité de la côte d'Antrim se dresse l'immense château de Dunluce, surplombant la mer sur un affleurement de balsate sombre. Abritant autrefois les clans ennemis McQuillan et MacDonnell, c'est le château médiéval d'Irlande par excellence. Des rébellions aux incendies, des sirènes aux banshees, Dunluce a connu son lot de tragédies. Il n'est donc pas étonnant que cet édifice chargé d'histoire ait inspiré CS Lewis, le créateur de l'illustre Cair Paravel de Narnia.

    Avec les falaises de craie blanche de Portrush s'étendant à l'ouest, on ne vous en voudra pas d'avoir l'impression de remonter le temps. Mais attention à ne pas vous approcher trop près du bord : la légende locale raconte que la cuisine du château s'est un jour effondrée dans la mer, emportant sept cuisiniers avec elle.

    Visitez aussi

    Château de Glenarm

    Bien que le château actuel date de 1636, Glenarm abrite un château depuis le XIIIe siècle. S'étendant jusqu'à la côte nord d'Antrim, le domaine de Glenarm est aujourd'hui beaucoup plus petit, abritant une ferme biologique au lieu d'un parc à daims et un charmant salon de thé où se trouvait autrefois la Mushroom House datant du XIXe siècle.

    Bien qu'il s'agisse toujours d'une demeure familiale, des visites guidées du château sont proposées à certaines occasions. Le domaine regorge d'activités et accueille les jeux des Highland depuis plusieurs années, ainsi que la course de Wilderbeast, un trail de 10 km, et le festival des tulipes, qui a lieu chaque année. Par ailleurs, vous pouvez effectuer une brève promenade en bord de mer... alors, que demander de plus !

    À découvrir en famille

    Château de Tullynally

    Occupé par la même famille depuis le XVIIe siècle, le château de Tullynally est lié à l'une des légendes les plus populaires d'Irlande, les Enfants de Lir. Les visiteurs rapportent qu'un « univers enchanté » fut construit sur le site dans les années 1830, lorsque Lady Georgiana refaçonna le domaine. Bien qu'un paddock de lamas et un jardin tibétain aient depuis été ajoutés, le château proprement dit demeure presque inchangé.

    Des siècles plus tard, la bonne acoustique de la Grande Salle de Tullynally lui permet d'accueillir régulièrement des événements musicaux, tandis que les visiteurs des vastes jardins peuvent souvent assister à une foire aux plantes ou à une promenade organisée par les propriétaires au printemps. Des fêtes d'été aux Halloween Terror Trails, Tullynally est vraiment un château accueillant en toutes saisons.

    Un riche passé

    Château de Birr

    Le troisième comte de Rosse était un gentilhomme novateur. Son télescope Léviathan, toujours en état de fonctionnement au château de Birr, était autrefois le plus grand de son existence, et sa femme Mary a créé l'une des premières chambres noires au monde dans les écuries du domaine. On comprend aisément pourquoi les jardins du château de Birr comptent parmi les plus magnifiques d'Irlande. Une multitude de fleurs exotiques enivrent le domaine dans un arc-en-ciel coloré, tandis que les cascades et les lacs abritent des loutres, des hérons et des martins-pêcheurs.

    Dans l'enceinte du château, les visiteurs sont guidés par les descendants du comte et de sa femme, dont les portraits ornent encore la grande salle à manger de l'époque victorienne. La vue depuis le spectaculaire salon gothique de forme octogonale surplombe les eaux de la rivière Camcor, dont le courant a jadis été exploité par le fils du couple pour fournir de l'électricité à Birr.

    Remontez le temps

    Château de Blackrock

    Le blason de Cork annonce que la ville est un « port sûr pour les navires », mais cela n'a pas toujours été le cas. Le gigantesque éperon calcaire du château de Blackrock a été construit au XVIe siècle pour protéger l'un des ports naturels les plus profonds au monde des attaques de pirates et de navires, ainsi que pour assurer la protection de la noblesse contre des combattants en faction dans le comté rebelle.

    Détruit par un incendie à deux reprises, le château a été restauré suivant l'ouvrage original par les habitants de Cork. Aujourd'hui, il abrite le précieux centre de recherche astronomique de l'Institut de technologie de Cork, situé à proximité. Son exposition interactive d'astronomie primée, Cosmos at the Castle, est la première du genre en Irlande.

    Endroits pour se restaurer

    Château de Ballynahinch

    Niché au milieu de 180 hectares de paysage sauvage du Connemara, le château de Ballynahinch est une valeur sûre pour ceux qui recherchent un cadre paisible. Avec le temps, le domaine est devenu tranquille, mais il y a un demi-millénaire, il abritait certains des personnages les plus infâmes de la légende irlandaise. La reine et cheffe des pirates, Grace O’Malley, et le « clan féroce O'Flaherty » ont tous honoré ses salles.

    Vous pourrez vous promener sur le domaine de Ballynahinch à cheval ou à pied ; en outre, les visiteurs apprécieront les bécasses saisonnières et une excursion sur l'île déserte d'Inishlacken. Ceux qui préfèrent profiter de l'environnement historique depuis un endroit plus confortable peuvent se blottir dans un fauteuil au coin du feu.

    Dégourdissez-vous les jambes