L'anneau du Kerry

Killarney National Park, County Kerry
Killarney National Park, County Kerry

Imaginez la scène : Dans le cadre magnifique du parc national de Killarney (comté de Kerry), une jeune fille a quelques difficultés avec son appareil photo

Elle essaie de trouver l'angle propice pour photographier un immense rhododendron rose. Clic.

À cet instant, un guide qui passait par là juge bon de lui donner une petite indication : « C'est une mauvaise herbe, vous savez ? Ils doivent la tailler en été, sans quoi les buissons envahissent les montagnes. »

Dans l'anneau du Kerry, même les mauvaises herbes valent la peine d'être photographiées.

Comme son nom l'indique, « l'anneau » fait une boucle, le point de départ et d'arrivée sont donc tous deux au même endroit : Killarney. La Reine Victoria a visité Killarney en 1861 et a séjourné à Muckross House, le grand manoir victorien qui se trouve au centre du parc national.

La Reine et ses sujettes y ont d'ailleurs laissé leur empreinte : le sommet qui surplombe le parc et qui offre une vue imprenable sur les lacs est surnommé « Ladies View » (le panorama des dames). Selon la légende, elles aimaient tellement cet endroit qu'il fut rebaptisé en leur honneur. Aujourd'hui, il est impossible de se rendre au point de vue sans entendre la douce symphonie des "clics" des appareils photos.

Le guide touristique John Hickey connait l'anneau sur le bout des doigts. Selon lui, l'un des plus beaux endroits à visiter est encore situé dans Killarney.

« Si vous choisissez la bonne route pour quitter Killarney, vous passerez devant la cathédrale Sainte-Marie, l'un de mes monuments préférés. Elle vaut le détour, rien que pour ses vitraux et l'ouvrage de pierres sur l'intérieur du clocher. Face à l'entrée se trouve un cèdre, il marque l'emplacement de la tombe des nombreuses victimes de la famine. Une façon de nous rappeler le passé tragique de l'Irlande. »

Les beautés de l'anneau

En décrivant l'anneau, on oublie parfois certains lieux essentiels. Des villes comme Sneem, Waterville ou Killorglin où vivent des gens célèbres et des chèvres de concours (qui ont d'ailleurs reçu des prix lors de la Puck Fair annuelle).

Le long des côtes, grâce à la vue magnifique qu'offre le monastère de Skellig Michael sur l'Atlantique, vous pourriez bien faire LA plus belle photo de votre voyage. L'île de Valentia, avec ses reliefs tout en dentelures, revêt une importance capitale : il s'agit de la première station météo d'Irlande. Les gastronomes qui participent au King Scallop Festival (festival de la coquille Saint-Jacques) de l'île de Valentia pendant le mois de juillet n'ont pas à aller très loin pour obtenir un bulletin météo.

Sur l'anneau, le temps revêt une importance capitale. Plus vous en avez, plus vous pourrez profiter de votre visite. Comme l'explique John Hickey, les longs repas méritent le détour :

« Si vous sentez la faim vous tenailler, rendez-vous à Waterville pour déguster un grand repas traditionnel au Butler Arms Hotel. Homards, crevettes et Pinot Grigio (à condition que vous ne preniez pas le volant) sauront calmer votre faim. »

Profitez de ce repas pour jeter un œil aux murs du restaurant, vous y trouverez les photos des plus célèbres visiteurs de Waterville.

« Prenez le temps de les regarder », conseille John. La plupart montrent Charlie Chaplin et sa famille qui passent du bon temps dans la ville. Les Chaplin ont passé plusieurs étés à Waterville. L'une de ses filles a tellement aimé cette ville qu'elle a choisi de s'y installer de façon permanente. »

Histoire et héritage

Si vous avez le temps, vous pouvez également sortir de l'anneau. Allez là où le vent vous porte.

Vous pouvez par exemple visiter la maison de Daniel O'Connell, une figure politique du XIXe siècle, souvent surnommé « Le Libérateur ». Il a grandi à Derrynane House, une très jolie maison, et était considéré comme un héros en raison de son rôle dans l'émancipation des catholiques. La campagne environnante est aussi très agréable.

Tony O'Callaghan est né à Tralee et sait comment sortir des sentiers battus de Kerry. Il raconte comment son père l'emmenait, lui et son ami, à travers ces chemin lorsqu'il était enfant. En voyant Derrynane inondé de soleil, son ami s'est tourné vers son père et lui a demandé : « Oncle Tony, est-ce qu'on est au paradis ? »

Dans un endroit où les mauvaises herbes ressemblent à des rhododendrons, on se dit effectivement que c'est le paradis.

Accepteriez-vous de nous aider ?

Nous nous efforçons en permanence d'améliorer la navigation sur notre site.

Votre participation à cette courte enquête nous permettra de rendre ireland.com encore plus agréable pour tous.

Non merci Close Participer à l'enquête