Canoë et kayak

Canoeing in Northern Ireland
Canoeing in Northern Ireland

« Ici, au cœur de l'Irlande, la nature n'est jamais très loin »

Voilà ce qu'écrit le reporter William Cook du quotidien britannique The Guardian, dont le voyage à travers la région des lacs d'Irlande fut marqué par l'observation de cerfs, les manoirs géorgiens, les gîtes écologiques et l'absence totale de bruits de moteurs, d'alarmes ou de klaxons.

Résumer le réseau de lacs, fleuves, canaux et estuaires d'Irlande n'est pas chose facile, mais si la région des lacs avait une capitale, le comté de Fermanagh serait celle-là.

Composé de deux lacs (Upper et Lower) et de 154 îles, Lough Erne dans le comté de Fermanagh offre une perspective inédite pour découvrir l'Irlande. « Upper Lough Erne, qui foisonne de coins et recoins, d'îles mystérieuses et de domaines majestueux, est un paradis pour tout pagayeur », décrit le rédacteur touristique Rick Le Vert.

Devenish Island

Et encore, il n'est ici question que des flots ! Car un petit saut sur la terre ferme ouvre de nouvelles portes : Devenish Island, dans le comté de Fermanagh, abrite l'un des sites monastiques les mieux préservés d'Irlande du Nord, tandis que la déserte White Island offre une atmosphère mystérieuse avec ses statues en pierre du IX ou Xe siècle. Pagayer vous permettra d'accéder à des endroits insolites : quel meilleur moyen en effet de rejoindre Inishcorkish, où les célèbres cochons Black Bacon de Fermanagh sont élevés en vase clos ! Quelques kilomètres en amont, à Enniskillen, vous pourrez même passer prendre quelques tranches de jambon de cette spécialité chez le boucher local Pat O'Doherty.

Voies navigables d'Irlande

Fermanagh n'est pas la seule destination de l'île où l'eau est prépondérante.

En longeant le coude du Shannon apparaît Lough Allen, partagé entre les comtés de Roscommon et Leitrim, mais réuni en une vaste étendue de lac miroitant. Kevin Currid dirige les stages Wilderness Therapy sur les rives de Lough Allen, où la vie à la dure dans la nature est tout de même tempérée par de copieux ragoûts et des bouteilles de bière bio. « Une excursion comme celle-ci, en pleine nature, est absolument revigorante », explique le journaliste Pól Ó'Conghaile, qui a eu plaisir à participer à l'un des stages de Kevin. « On en revient à l'essentiel dans la vie : un abri, de la chaleur et de la nourriture. C'est véritablement une thérapie. »

Et ce n'est pas tout, nous sommes une île, rappelez-vous. En plus des voies navigables intérieures, une autre option s'offre à vous : la mer. Et le kayak est là votre meilleur allié. C'est un excellent passeport pour les petites criques et grottes des côtes irlandaises, qui restent désespérément inaccessibles par les terres. Il suffit de demander à l'auteur Jasper Winn, qui a effectué le tour de l'île dans son kayak : « Ce voyage m'a également rappelé à quel point l'Irlande est magnifique... En progressant lentement, sur près d'un millier de kilomètres, on commence à voir les lieux sous un autre jour. On peut camper en solitaire sur des îles désertes. L'occasion nous est offerte de découvrir des coins sauvages, comme Inishmurray ou les îles Blasket... »

En canoë ou en kayak, selon vos préférences, vous ne vous sentirez jamais plus libre de voyager. Voilà une expérience que nous nous réjouissons de partager avec vous...