Ville de Cork : Ses 9 principales attractions

Cork City

Apprenez à connaître Cork à travers ses chefs-d'œuvre de modernité, son marché couvert animé et ses bières « bénies » du pub Franciscan Well. Ne vous laissez pas berner par la tour de l'église : on surnomme son horloge « la menteuse aux quatre faces » !

1 - L'English Market

Tentation de tous les gastronomes de l'île, l'English Market existe depuis 1788. Il est cependant bien loin d'être Anglais : il doit son nom à ses origines protestantes. Il constitue l'endroit idéal pour acheter des spécialités traditionnelles comme le drisheen, un genre de boudin noir, ou les pieds de porc. Ses près de 55 stands de nourriture proposent également du pain, du poisson, du fromage, des fruits et des légumes. Le marché a survécu aux flammes, à la guerre civile et à une tentative de changement de son nom mais il aura fallu une enchère loupée dans les années 1980 visant à le transformer en parking pour que les habitants réalisent que leur capitale culinaire valait le coup d'être préservée ! Proclamé « meilleur marché couvert de Grande-Bretagne » par le chef Rick Stein, l'English Market prospère aujourd'hui. Faites une pause au Farmgate Café et dégustez de succulents plats préparés avec les ingrédients du marché.

2 - La prison de la ville de Cork

Mélange d'architecture classique et gothique, la prison de la ville de Cork ressemble plus à un château qu'à un pénitencier. Ne vous laissez toutefois pas avoir ! Ses élégants murs ont retenu prisonniers certains des vétérans du combat armé les plus aguerris. Mais ils n'ont pas très bien rempli leur mission si l'on considère qu'en 1923, lors d'une nuit glaciale, pas moins de 42 prisonniers ont attaché draps et vêtements ensemble pour se glisser hors des murs par groupes de 14, disparaissant silencieusement dans la nuit, en chaussettes. Ce lieu fut surtout une prison pour femmes où de nombreuses républicaines furent emprisonnées lors de la guerre d'indépendance de l'Irlande. Visitez les sinistres cellules et couloirs qui vous transporteront en ces temps difficiles et tumultueux.

3 - La galerie d'art municipale Crawford

Située dans un magnifique bâtiment, autrefois bureau des douanes, la relaxante galerie d'art municipale Crawford accueille de nombreuses œuvres d'art. Au cœur de la collection permanente se trouve une série de moulages gréco-romains réalisés à partir de sculptures conservées au Vatican. Une collection d'œuvres irlandaises, comprenant des tableaux, des sculptures et des installations, s'est épanouie autour de ces bustes depuis leur acquisition en 1816. Dans un clin d'œil au riche héritage littéraire de l'Irlande, la galerie abrite également de nombreux portraits d'auteurs irlandais appréciés, tels que Samuel Beckett, W.B. Yeats ou Elizabeth Bowen. L'épilogue parfait d'une visite de cette accueillante galerie peut s'écrire avec un café et un encas dans son spacieux et chaleureux café.

4 - Elizabeth Fort

Érigé il y a près de 400 ans, ce géant a souvent attiré l'œil d'envahisseurs jusqu'à la Guerre civile irlandaise des années 1920. En réalité, après avoir découvert la structure originale en 1601, les habitants eurent tellement peur du risque d'invasion qu'ils le détruisirent. Mauvaise idée : lorsque l'ordre fut rétabli, les habitants de Cork durent le reconstruire à leur propre charge. Le fort a donc été remplacé en 1624 et l'on dit qu'Oliver Cromwell y a ajouté des améliorations lorsqu'il assiégea la ville, avec pour résultat ce que l'on peut voir aujourd'hui. Promenez-vous le long des remparts ; beaucoup affirment qu'ils offrent une vue imprenable sur la ville de Cork.

5 - La brasserie Francescan Well

Le poids de la longue histoire de Cork ajoute une certaine richesse à la ville, sans parler de sa forte tradition brassicole, remise au goût du jour par la brasserie Franciscan Well, ainsi nommée car le site était autrefois un monastère médiéval de l'ordre des franciscains et comportait un puits de guérison. La bière que l'on y brasse de nos jours n'a peut-être pas, techniquement, de propriétés curatives, mais elle n'en est pas moins excellente ! Vous pourrez choisir parmi une large sélection de bières de froment, blondes, brunes et d'ales, ainsi que de nombreux alcools du monde entier. Prenez une pinte et détendez-vous dans le Biergarten, où les accords de musiciens locaux remplissent souvent l'espace. Santé !

6 - Le campus de l'UCC et la Galerie Lewis Glucksman

Rien ne vaut une promenade à l'University College de Cork, le long des rives arborées du fleuve Lee. Les arbres qui bordent ce campus verdoyant lui donnent des airs majestueux. Dans le jardin du Président se dresse même un arbre ramené des tranchées de la Première Guerre Mondiale alors que ce n'était qu'une pousse qui avait germé dans la poche d'un soldat tombé au combat. En intérieur, la galerie primée Lewis Glucksman accueille des expositions régulières et prolonge la fière tradition qu'a l'université de promouvoir les arts visuels. En réalité, de nombreux travaux de sculpture, de photographie, d'impression et de peinture sont dispersés dans tout le campus. Découvrez combien vous saurez en trouver lors de votre excursion...

7 - La cathédrale de Saint Fin Barre

La cathédrale que l'on peut admirer aujourd'hui a beau être un chef-d'œuvre français de style néo-gothique, elle a été un lieu de culte chrétien depuis que le saint patron de Cork, Saint Fin Barre fit construire un monastère dans la ville au VIIe siècle. Après de nombreux changements, rénovations et reconstructions, la cathédrale actuelle fut achevée au XIXe siècle pour une jolie somme de plus de 100 000 livres Sterling, anéantissant ainsi le budget initial de 15 000 livres Sterling. Lorsque vous admirerez les magnifiques vitraux, l'orgue décoré et les têtes sculptées dans la pierre au XIIe siècle, parfaitement conservées, vous comprendrez pourquoi. Gardez un œil attentif sur l'ange du côté est de la cathédrale : les légendes locales racontent qu'il annoncera l'Apocalypse en soufflant dans son clairon !

8 - L'église de Sainte Anne et cloches de Shandon

L'amour que portent les habitants de Cork à l'église de Sainte Anne apparaît clairement lorsque l'on sait que le rouge du grès et le blanc du calcaire de sa tour auraient inspiré le rouge et le blanc des couleurs sportives de Cork. Depuis l'époque médiévale, il y a toujours eu une église à cet emplacement. Cependant, celle qui domine aujourd'hui la ville a été construite en 1722. Et ne vous laissez pas berner par l'horloge de la tour ; les habitants la surnomment « la menteuse aux quatre faces » car chacune des différentes faces donne une heure différente. Attraction presque unique au monde, les visiteurs peuvent faire sonner les cloches de l'église. Toutefois, le système est dorénavant automatisé et vous n'avez pas à tirer sur une corde.

9 - Le Cork Butter Museum

Au cas où vous ne l'auriez pas compris, la gastronomie est TRÈS importante à Cork. Il n'y a pas que les délices frais de l'English Market qui comptent. Les plus importantes traditions historiques et savoureuses de Cork sont également mises à l'honneur, en particulier son passé en tant que centre européen du commerce du beurre. Le Cork Butter Museum rappelle le patrimoine laitier de l'Irlande : les pâturages verdoyants et la clémence du climat tempéré local ont longtemps placé le beurre, le lait et le fromage au centre de la richesse de l'île, et ce musée emmène le visiteur dans un voyage sain sur les traces du passé. Des belles étiquettes des crèmeries locales à des expositions sur les méthodes de fabrication traditionnelle du beurre domestique, le musée nous rappelle qu'un produit sain, fait maison et de bonne qualité aura toujours sa place à Cork.

Poursuivre l'exploration

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries
Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.