Un voyage à travers l'Irlande avec W.B. Yeats

Lancez-vous sur les traces du poète irlandais, Yeats, et découvrez les lieux qui ont inspiré l'un des plus grands écrivains irlandais.

William Butler Yeats était un poète irlandais et l'un des plus grands noms de la littérature du 20ème siècle. Poète et dramaturge, son œuvre fut en grande partie influencée par le patrimoine et la politique de l'Irlande.

William Butler Yeats, 1865-1939
William Butler Yeats, 1865-1939

Yeats vit le jour le 13 juin 1865 et en 1923, il reçut le Prix Nobel de Littérature “pour sa poésie toujours inspirée, dont la forme hautement artistique exprime l'esprit d'une nation entière”.

Alors si vous souhaitez en apprendre davantage sur l'Irlande des poètes, parcourez l'île de Sligo à Dublin et découvrez les lieux qui ont inspiré Yeats. Et qui sait, chemin faisant, vos émotions vous dicteront peut-être les vers de votre propre poème.

Bienvenue au pays de Yeats

Explorez Sligo, la demeure spirituelle du poète, et découvrez ses paysages à travers des yeux d'artiste.

Yeats vit le jour à Dublin, mais sa famille ne tarda pas à déménager pour s'installer à Sligo. Yeats en vint à considérer Sligo comme son pays natal et écrivit un grand nombre de poèmes en prenant pour source d'inspiration les paysages environnants. Ce sont sans doute les montagnes, les lacs et les coutumes de ces lieux qui l'amenèrent à écrire son plus célèbre poème, L'île du lac d'Innisfree.

Île d'Innisfree, comté de Sligo
Île d'Innisfree, comté de Sligo

Oui, je me lèverai et j'irai maintenant, j'irai à Innisfree.

W.B. Yeats

Yeats baptisa Sligo “Le Pays du désir du cœur” et c'est la beauté de ce comté qui nourrit ses premières poésies. Le Ben Bulben se dresse tel une bosse menaçante sur la côte de Sligo et Yeats fut tellement marqué par sa présence qu'il écrivit le poème Under Ben Bulben. Le lien qui unissait Yeats à la montagne persiste encore et toujours puisque le poète repose aujourd'hui dans son ombre, dans le cimetière de Drumcliff.

Une poésie empreinte d'amour

Visitez Galway, la ville où Yeats fonda un foyer et se fit un nom.

Nous sommes dans notre tour et j'écris des poèmes comme je le fais toujours ici, et comme il arrive toujours, quel que soit mon point de départ, ils deviennent poèmes d'amour, avant que je n'en aie terminé.

W.B. Yeats – en référence à sa maison de Galway

En 1916, Yeats acheta un château à Galway pour la somme de 35 livres sterling. Il fut immédiatement ensorcelé par cette propriété et tomba sous le charme de sa campagne. Yeats procéda à d'importants travaux de rénovation de l'édifice et rebaptisa le château Thoor Ballylee. Il y passa tous ses étés pendant les 12 années suivantes. Ce cadre paisible, en bord de rivière, devint pour Yeats le refuge qui lui permettait d'échapper au reste du monde et, sous le coup de l'inspiration, il y écrivit plusieurs poèmes, parmi lesquels La Tour et L'Escalier en spirale.

Coole Park, Galway
Coole Park, Galway

Non loin de Thoor Ballylee s'étend le Coole Park. Yeats s'y promenait souvent avec des amis écrivains, en quête de paix, de solitude et d'inspiration. L'importance qu'avaient la forêt, le lac et les cygnes aux yeux de Yeats transparaît dans son œuvre. Outre un stimulus intellectuel, Yeats y trouvait la quiétude à laquelle il aspirait tant. Coole Park a servi de toile de fond à bon nombre de ses poèmes, parmi lesquels Les Cygnes sauvages à Coole et Dans les sept bois.

L'écriture au service du théâtre

Prenez place à l'Abbey Theatre de Dublin et découvrez-y l'héritage indélébile laissé par Yeats.

Yeats, aux côtés des dramaturges Lady Augusta Gregory et Edward Martyn, joua un rôle clé dans la fondation de l'Abbey Theatre de Dublin. Penchant vers l'écriture de pièces de théâtre irlandaises et celtiques, Yeats rédigea le manifeste du groupe en ces termes : “Nous espérons trouver en Irlande un public imaginatif et non corrompu, habitué à l'écoute grâce à sa passion pour la parole...”

Abbey Theatre, Dublin
Abbey Theatre, Dublin

L'Abbey Theatre est le fruit d'une rencontre des esprits entre écrivains et acteurs.

Fiach Mac Conghail, Directeur – Abbey Theatre

Fondateur du théâtre mais aussi dramaturge prolifique, bon nombre des pièces de Yeats furent jouées sur scène, notamment Cathleen Ni Houlihan lors de sa première. L'Abbey Theatre fut le berceau de grands dramaturges parmi lesquels Yeats lui-même, George Bernard Shaw et John Millington Synge. Yeats resta impliqué dans la vie du théâtre jusqu'à sa mort en 1939 et aujourd'hui, l'Abbey Theatre demeure l'épicentre du cercle littéraire de Dublin.

Tout ce qui peut être expliqué n'est pas de la poésie – W.B.Yeats
Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.
Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries