Le Triangle Viking d'Irlande

Au VIIIe siècle, l'Irlande accueillit des visiteurs inattendus. Les Vikings venus du Nord, sur leurs majestueux bateaux, en quête de trésors inestimables, aux prises avec les chefs de clan irlandais. Ils changèrent l'île à jamais

Voyagez à travers le Triangle Viking formé par les comtés de Waterford, Wexford et Kilkenny, sur les Terres Ancestrales d'Irlande, et vous serez témoin de l'omniprésence de l'héritage viking, des noms des lieux aux édifices, en passant par les trésors laissés derrière eux. Les Vikings vinrent en Irlande pour piller, attirés par les riches monastères remplis d'or. Mais avec le temps, ceux-ci s'installèrent, forgèrent des alliances, établirent des routes commerciales avec l'Europe et devinrent un élément essentiel de l'histoire de l'Irlande.

Waterford
Waterford

Riche en histoire et en folklore, Waterford est l'une des plus vieilles cités d'Irlande – un mélange animé de rues étroites, de remparts médiévaux et de charmants cafés. Fondée en 914 par les colons vikings, la ville tient son nom du mot norrois « Veðrafjorðr », signifiant « fjord venteux ». De ces humbles débuts, Waterford s'est développée pour devenir un port médiéval prospère qui domina le commerce entre l'Irlande et ses voisins européens pendant plusieurs siècles.

La tour Reginald de Waterford est le plus ancien édifice public d'Irlande, utilisé sans interruption pendant plus de 800 ans.

Musée Waterford Treasures

Waterford est certes une petite ville, mais elle jouit d'une solide réputation comme l'un des plus importants centres du passé viking en Irlande. Elle possède même son propre Triangle Viking, lequel renferme un groupe de trois musées connu sous le nom de Waterford Treasures. Dans le musée médiéval, vous trouverez une broche en forme de losange, l'un des plus beaux exemples de joaillerie viking qui subsiste encore. À quelques mètres se trouve la tour Reginald : une forteresse en pierre qui tiendrait son nom du Viking qui fonda la ville.

Enfin, il y a l'élégant palais épiscopal georgien, où vous pouvez explorer l'histoire ultérieure de Waterford et admirer la plus ancienne pièce en cristal de Waterford (datant de 1789).

Wexford
Wexford

Des récits de mer, des personnages tempétueux et des siècles d'histoire imprègnent Wexford. Et les Vikings ont joué un rôle prépondérant dans cette histoire, depuis le début du IXe siècle, lorsqu'ils établirent une petite colonie à l'embouchure de la rivière Slaney qu'ils appelaient « Ueigsfjord », « le gué de l'île gorgée d'eau ».

Aujourd'hui, vous pouvez observer leur héritage de manière moins évidente, beaucoup de leurs noms étant toujours portés par la population locale, notamment des noms de famille tels que MacAuliffe (fils d'Olaf) et MacManus (fils de Magnus).

Les Vikings passèrent 300 ans à faire de Wexford une véritable ville viking. Ils travaillèrent comme négociants, s'allièrent aux rois gaéliques locaux et louèrent leurs services comme mercenaires. Vous pouvez encore apercevoir leur influence en parcourant à pied les rues sinueuses du centre-ville et en suivant les ruelles étroites qui descendent vers le quai. Car dans une ville viking, tous les chemins mènent à l'eau.

Si vous souhaitez voir Wexford lorsque l'animation bat son plein, passez pendant le festival d'opéra de Wexford, un rendez-vous annuel incontournable de la vie culturelle de la ville depuis 1951.

Kilkenny
Kilkenny

L'histoire de Kilkenny remonte au début du VIe siècle, mais son héritage viking est profondément enraciné sous terre. La ville elle-même ne recense aucun cas d'attaques vikings, probablement parce qu'elle appartenait au puissant royaume d'Ossory, qui gagna en force à cette époque. Même l'église de Kilkenny, l'actuelle cathédrale Saint-Canice sur la promenade médiévale de la ville, fut épargnée par les Scandinaves. Mais tous n'eurent pas autant de chance.

D'après d'anciennes annales, les grottes de Dunmore à Castlecomer renferment une macabre histoire. On raconte qu'elles furent la scène du massacre de 1 000 personnes – pour la plupart des femmes et des enfants d'une tribu locale – perpétré par les Vikings en 928.

Ce lieu du comté de Kilkenny s'ancra d'autant plus dans l'héritage viking lorsqu'un magot de bronze et d'argent fut découvert par un guide touristique dans les années 1990. Il incluait les boutons d'une cape – décrite par certains comme un accessoire de mode viking onéreux pour l'époque.

Poursuivez votre périple dans le Triangle Viking

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries

Offres

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.