Le golf en Irlande

Royal County Down

Les champions Rory McIlroy, Phil Mickelson et Tiger Woods, et les acteurs Will Ferrell, Paul Rudd et Bill Murray ont tous une chose en commun : ils adorent le golf en Irlande...

Bon pour
  • Actif
  • Golf
  • Couples
  • Paysage
  • Réputé pour
    Paysages épiques | Légendes du golf | Links exigeants | Parcours de compétition
  • Principales attractions
    Royal County Down | Royal Portrush | Mount Juliet | Rosapenna | Lough Erne | Club de golf de Portstewart

« L'Irlande est mon endroit préféré pour jouer au golf », confie Bill Murray. « C'est le plus beau pays où pratiquer ce sport. Et lorsqu'on vient en invité, on vous traite comme un roi. » Après tout, c'est le berceau des champions.

Partez sur les traces de Rory McIlroy au Royal Portrush, dans le comté d'Antrim ou dans son bercail d'Holywood, dans le comté de Down. Découvrez le club de golf de Dungannon, où le capitaine de l'équipe européenne de la Ryder Cup 2016, Darren Clarke, a joué ses premières balles ; The Grange, dans le comté de Dublin, où le capitaine de l'équipe européenne de la Ryder Cup 2014, Paul McGinley, a débuté ; et le club de golf du comté de Louth, où Shane Lowry a remporté son premier Open d'Irlande.

Plus on y joue, plus on apprécie l'élégance des lieux.

RORY MCILROY À PROPOS DE ROYAL COUNTY DOWN

Vous pourriez visiter le club de golf de Stackstown, dans la région de Dublin, où le triple vainqueur de tournois majeurs, Pádraig Harrigton, va taper la balle ; ou arpenter les fairways du club de golf de Rathmore, que Graeme McDowell a connu dès son plus jeune âge. Peut-être qu'en foulant ces greens, une partie de leur talent déteindra sur votre jeu !

Les vedettes du golf

Les vedettes internationales du golf ont toujours eu une propension à concevoir leurs parcours idéals en Irlande. Prenez l'exemple de Royal County Down, le meilleur parcours au monde d'après Golf Digest : Old Tom Morris et Harry Colt ont tous deux participé à sa création. Il y a aussi le parcours boisé de Mount Juliet, dans le comté de Kilkenny, conçu par Jack Nicklaus et systématiquement classé parmi les incontournables, et bien sûr le sublime parcours de Lahinch, conçu par le Dr Alister MacKenzie.

Nick Faldo a accompli une prouesse spectaculaire dans le cadre paisible de Lough Erne à Fermanagh, tandis que le parcours Palmer Ryder Cup du K Club de Kildare, et celui de Tralee, dans le comté de Kerry, portent tous les deux la griffe singulière d'Arnold Palmer. Pour ce qui est de Carne, Connemara, Dooks, Enniscrone, Murvagh et Waterville : c'est à Eddie Hackett, le « saint golfique » de l'Irlande, que l'on doit la métamorphose de ces greens en or. Et n'oublions pas non plus Rosapenna et le Royal County Down, où la légende écossaise Old Tom Morris respecta la configuration naturelle des terrains. Plus d'un siècle plus tard, les golfeurs ne cessent de se mesurer au défi...

Waterville possède les meilleurs trous par trois qu'il m'ait été donné de rencontrer sur un même parcours de golf.

Tom Watson

Il n'y a pas qu'à la conception des parcours que l'on retrouve les grands noms de la discipline. Sur les terrains aussi : Royal County Down, Portmarnock dans le comté de Dublin, Carton House dans le comté de Kildare, le complexe de golf Druids Glen du comté de Wicklow, le club de golf de Killarney dans le comté de Kerry, Mount Juliet dans le comté de Kilkenny et Fota Island dans le comté de Cork ont tous accueilli l'Open d'Irlande ; tandis que le magnifique Royal Portrush s'apprête à recevoir l'Open britannique en 2019.

La beauté du golf en Irlande

« WOW ! », voilà tout ce que Tiger Woods a pu dire, tandis que le brouillard matinal se levait pour révéler le 15e trou au links de golf du Old Head de Kinsale, dans le comté de Cork. Il n'a pas tort : les baleines à bosse qui plongent dans les eaux tourbillonnantes, les oiseaux de mer qui descendent en piqué et les lièvres qui gambadent – on est en harmonie avec l'immense pouvoir de la nature sur les links d'Irlande. Il faut juste veiller à garder un œil sur la balle... S'il a bien quelqu'un qui vous aidera à rester concentrer, c'est le caddy. Ces connaisseurs des fairways vous font économiser beaucoup de coups et ont de quoi alimenter la conversation pendant quatre heures, pour vous faire passer un bon moment sur le parcours !

J'ai eu tellement de plaisir en Irlande que je ne cesse d'y revenir.

Tiger Woods

Bien évidemment, le 18e trou ne signe pas la fin de tout. Payne Stewart, défunt champion de l'US Open et de l'US PGA, s'est senti comme chez lui en visitant le 19e trou de Waterville au Butler Arms Hotel : « On se réunit au pub autour d'un piano », confiait-il au sujet de ses habitudes après une partie de golf. « Je sors mon harmonica et soudain il est déjà 4 h du matin ! » Vous voyez, la fin d'une partie de golf ne marque pas la fin de la journée en Irlande. Par ici, on prolonge toujours l'expérience jusqu'au 19e trou.

Informations pratiques

Aucune licence ou adhésion à un club n'est nécessaire pour jouer au golf en Irlande. Tout ce que vous avez à faire, c'est trouver les parcours, réserver vos créneaux horaires et faire le déplacement – ou choisir un voyagiste qui organisera tout cela pour vous.

Il y a moins de 200 vrais links dans le monde et l'Irlande compte 50 d'entre eux.

Pendant l'été, les journées sont longues sur l'île. Il fait jour à partir de 6 h 30 et la nuit ne tombe pas avant 22 h ; vous aurez donc beaucoup de temps pour jouer.

Le smoking n'est pas nécessaire, mais le code vestimentaire est néanmoins de mise : optez pour une tenue élégante et décontractée.

Parmi mes plus beaux souvenirs golfiques sur la planète figurent les trous numéro quatre et cinq de Lahinch.

Phil Mickelson

N'ayez pas peur de varier les plaisirs. Invitez une ou deux personnes à rejoindre votre groupe et amusez-vous à jouer une partie à quatre balles... L'équipe perdante paye un verre au 19e trou !

Ne vous contentez pas de jeter un œil au trou qui fait la renommée d'un parcours, renseignez-vous sur son histoire. Au château de Killeen (ancien hôte de la Solheim Cup), dans le comté de Meath, par exemple, ce sont les fées qui ont dicté le parcours. Son concepteur, Jack Nicklaus, voulait placer le 12e green à gauche, mais cela aurait nécessité l'abattage d'une aubépine considérée comme un arbre à fées en Irlande... L'arbre fut laissé intact par crainte de malheur et c'est donc une longue allée qui mène désormais à un petit green où la magie opère.

19 infos à connaître sur le golf en Irlande !

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries