L'ambiance de Dublin en 48 heures

Bon pour
  • Gastronomie
  • Tourisme
  • Réputé pour
    Vie nocturne | Pubs traditionnels | Sorties agréables | Convivialité | Bonne cuisine

C'est une chose de dire que vous avez été à Dublin. C'en est une autre de pouvoir dire que vous en avez fait l'expérience. Les bruits, les chansons, les airs et les saveurs – Dublin est une ville européenne cosmopolite au cœur typiquement irlandais. De la musique traditionnelle aux superbes parcs urbains, la ville donne lieu à toutes sortes d'expérimentations… et vous avez 48 heures pour la cerner, alors c'est parti :

1er jour

17 h – Commandez une pinte, prenez un tabouret et faites ami-ami avec les gens du coin. Le centre-ville regorge de pubs traditionnels caractérisés par de grands comptoirs en acajou et des vitraux. Détendez-vous en savourant une bière artisanale locale au Stag's Head, au Kehoe's, au Palace, ou allez écouter de la musique traditionnelle au Cobblestone dans le quartier de Smithfield, où certains des meilleurs musiciens d'Irlande donnent le coup d'envoi de sessions musicales tous les soirs.

18 h 30 – Mêlez l'ambiance du centre de Dublin aux saveurs d'un barbecue texan en passant la porte de Bison Bar, le meilleur établissement du genre en ville, avec sa poitrine de bœuf rôtie à feu doux, ses saucisses fondantes et son effiloché de porc à s'en lécher les doigts. Ajoutez une touche plus classique avec l'un de leurs excellents cocktails à base de whiskey.

Les pintes sont servies, on s'affronte en chanson et le silence du public règne en maître.

Critique du pub Cobblestone par l'Irish Times

20 h 30 – Pas le temps de s'arrêter. Au Whelan's, la soirée ne fait que commencer. Cette remarquable salle de musique possède une excellente acoustique, ce qui en fait l'endroit parfait pour accueillir des concerts intimistes. Il y a aussi des DJ et un bar nocturne tous les soirs.

23 h – Alors que la soirée tire à sa fin, prenez la direction du Vintage Cocktail Club pour achever la nuit avec style. Trônant en plein milieu du quartier animé de Temple Bar, VCC a tout le chic des anciens bars clandestins et une carte des cocktails qui vous ramène dans les années 1920. Un conseil : réservez une table avant de venir. Parmi les autres adresses où prolonger la nuit, citons le Dice Bar à Smithfield, House sur Leeson Street et Chelsea Drugstore sur George's Street.

2e jour

10 h – Après un petit-déjeuner de champions au Fumbally Café, tracez votre chemin jusqu'à la Galerie de la Photographie à Temple Bar. Elle accueille des expositions temporaires et se trouve sur Meeting House Square, une place qui s'anime tous les samedis au travers d'un marché culinaire achalandé.

11 h 30 – Il n'y a que quelques minutes de marche pour rejoindre Trinity College, la plus vieille université d'Irlande. Arpenter ses places pavées vous donnera l'impression de marcher aux côtés des grands de ce monde ; l'université comptant Oscar Wilde, Samuel Beckett et Oliver Goldsmith parmi ses anciens étudiants. Ne manquez pas le Livre de Kells pendant que vous êtes sur place.

J'ai les goûts les plus simples au monde. Je me contente du meilleur.

Oscar Wilde

12 h 30 – Flânez jusqu'au Petit Musée de Dublin donnant sur St Stephen's Green. Celui-ci recèle une multitude de vieilles affiches, photographies, de vieux journaux, et d'objets souvenirs liés à Dublin. Vous n'avez pas encore trouvé votre bonheur ? Montez au dernier étage pour une exposition consacrée à U2.

13 h – En quittant la bâtisse georgienne, faites trois pas sur la droite. Un de plus et vous risquez de manquer Hatch & Sons, un bon petit café qui propose un mélange de cuisine irlandaise traditionnelle et moderne et des spécialités de l'île comme le blaa de Waterford (petit pain) rempli de bacon croustillant.

Découvrez Dublin

14 h – Après le déjeuner, prenez la direction du quartier créatif de Dublin, un dédale de rues autour de South William Street. Parcourez les boutiques de décoration d'intérieur branchées comme Industry et l'Irish Design Shop ; traversez la plus vieille galerie marchande de Dublin dans l'enceinte victorienne de George's Street Arcade ; et arrêtez-vous prendre un café chez Kaph.

15 h – Le fleuve Liffey traverse le centre-ville de part en part et forge l'identité dublinoise entre rive nord et rive sud. Découvrez-le sous un autre angle avec City Kayaking, qui propose des excursions en kayak sur l'eau, sous les ponts de Dublin.

Les bières artisanales sont peut-être à la mode, mais une pinte de « breuvage noir » reste incontournable lors d'un voyage à Dublin.

Le New York Times

18 h – Avec sa jolie vue sur le fleuve Liffey, The Woollen Mills est un repère gourmand où déguster une cuisine dublinoise à l'ancienne comme le Coddle (un ragoût de pommes de terre, saucisses et bacon), dans un espace moderne et dynamique sur quatre niveaux.

19 h 30 – Prochain arrêt ? Au théâtre, forcément. The Woollen Mills est proche de deux grands théâtres dublinois : Smock Alley, ouvert en 1662, et le Project Arts Centre, offrant tous deux des expériences artistiques pluridisciplinaires.

22 h – Vous débordez d'énergie après le spectacle ? Restez dans le coin et dirigez-vous vers The Workman's sur les quais du fleuve Liffey. Cette salle à plusieurs étages a tout vu, des concerts de Kodaline à une prestation de Cillian Murphy en DJ. Voilà qui est réglé.

3e jour

10 h – La côte de Dublin est incroyable, vous seriez fou de manquer cela. Sautez dans le DART et en 25 minutes environ vous atteindrez Sandycove, où vous pourrez faire trempette avec les gens du coin dans la zone de baignade de Forty Foot. Réchauffez-vous autour d'un café au 64 Food & Wine de Glasthule, avant de jeter votre dévolu sur la colline de Killiney et ses vues exceptionnelles sur la baie de Dublin et le Wicklow.

13 h – Reprenez le DART pour rentrer en ville et allez savourer l'un des meilleurs brunchs de Dublin à Brother Hubbard sur Capel Street. L'ambiance y est conviviale et la rue sur laquelle il se trouve devient petit à petit un noyau de la vie sociale dublinoise.

Entre The Tart with the Cart (la prostituée à la charrette, alias la statue de Molly Malone) et The Stiletto in the Ghetto (la flèche dans le ghetto, alias la Spire of Light sur O'Connell Street)… à Dublin, l'art public se frotte à un humour de rue irrévérencieux comme nulle part ailleurs.

Lonely Planet

14 h 30 – Concluez la journée par une visite du Musée de l'Histoire et des Arts Décoratifs de Collins Barracks ; l'occasion d'admirer 15 000 objets réunis pour la célébration du centenaire de l'Insurrection avec l'événement Irlande 2016. Vous y trouverez également des salles reconstituant l'évolution de la décoration irlandaise, ainsi qu'une exposition sur Eileen Gray, l'une des plus célèbres designers irlandaises et un membre influent du mouvement moderne international.

Poursuivre l'exploration

Offres

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.