Dublin : 5 balades en dehors de la ville

Walking in the Dublin Mountains

Entre boucles sur les falaises, vastes plages et belles montagnes, les promenades à l'extérieur de la ville de Dublin sont variées. Voici cinq balades et une carte bien pratique.

L

e comté de Dublin a tout ce qu'il faut pour les marcheurs, que vous soyez en super forme ou simple promeneur occasionnel. Quelles sont vos envies ? Une balade côtière tranquille, une promenade dans de jolis bois ou une randonnée pure et dure en montagne ? Tout cela n'est qu'à quelques minutes de route du centre-ville de Dublin.

Et pas besoin de vous soucier des cartes et boussoles, car la plupart des itinéraires sont balisés. Tout ce qu'il vous faut, ce sont des chaussures de marche confortables, une veste, et de quoi casser la croûte. Nombre de ces marches sont aussi situées près de villages ou de bons pubs, ce qui vous donne l'excuse parfaite pour une halte après vos efforts.

Boucle du sentier des falaises de Howth
Howth Head
Howth Head

Balade sur les falaises de Howth

Longueur : 6 km

Difficulté : facile

Attendez-vous à des paysages très contrastés sur cette boucle pédestre qui englobe le littoral venteux et de tranquilles prairies dans les terres. Le trajet est varié, mais le sentier est parfois escarpé, mieux vaut donc se munir de bonnes chaussures de marche. Soyez aussi prudent en cas de vent, car les falaises sont assez exposées !

Depuis le centre-ville, empruntez le Dart (train) pour rejoindre Howth, et prenez le départ depuis la jetée Est, en suivant le sentier de la falaise sur le versant oriental de Howth Head. En longeant la ville, vous apercevrez les ruines de St Mary's Abbey, une abbaye du XVe siècle. En grimpant sur les hauteurs, la vue fantastique offre la parfaite excuse pour s'arrêter et se reposer un instant : observez au sud la baie de Dublin et au nord (si vous avez de la chance et que le ciel est dégagé) jusqu'aux lointaines montagnes de Mourne du comté de Down.

Une fois parvenu aux falaises, le sentier part vers l'intérieur des terres : préparez-vous à un contraste absolu. La première moitié de votre balade s'est déroulée parmi les ajoncs, bruyères et fougères, tandis que des oiseaux marins tournoyaient en contrebas. Une fois viré de bord, le sentier se trouve bordé de fuchsias et buddléias sauvages, plein de papillons et de chants d'oiseaux.

Hellfire Club / Boucle de Montpelier

Boucle de Montpelier / Hellfire Club

Longueur : 4 km

Difficulté : modérée

Prêt pour du scandale, des histoires d'aristocrates débauchés et même de meurtre ? Cette boucle pédestre vous mènera à l'endroit même où la lie des jeunes gens riches et désœuvrés du XVIIIe siècle aurait fait la fête, et même joué aux cartes avec le diable ! Le trajet est majoritairement facile, mais il faut monter une côte jusqu'à la bâtisse. Cela ne vous prendra pas longtemps, mais si vous ajoutez au passage la balade dans les bois de Massey, l'excursion s'allonge à 9,2 km, soit une demi-journée de marche.

La balade elle-même commence près de la colline de Montpelier, au nord d'Edmonston et du Marlay Park de Dublin. Au sommet se trouvent les ruines de « Mount Pelier », ou Hellfire Club comme il fut plus tard appelé. Il fut construit autour de 1725 et son isolement en fit un lieu parfait pour accueillir tous les excès de mauvais garçons.


On raconte qu'un membre vendit son âme pour éponger une dette de jeu ; que des exorcismes s'y déroulèrent ; qu'un valet de pied fut brûlé vif pour avoir renversé un verre…

Suivez l'itinéraire qui effectue une boucle pour retourner vers votre point de départ, et pour prolonger la balade, continuez au nord vers l'entrée des bois de Massey. Là-bas, vous trouverez The Steward's House, un lieu ayant accueilli d'autres fêtes scandaleuses du club et qu'on raconte hanté.

Si vous parvenez à garder votre sang-froid dans ces bois étranges, vous verrez toutes sortes de curiosités au fil du sentier balisé, notamment une tombe mégalithique de l'âge du bronze, une glacière et les vestiges de beaux jardins jadis aménagés.

Mais par un après-midi hivernal, alors que la nuit tombe, vous serez heureux de rentrer en toute hâte vers la chaleur, la lumière et la convivialité du centre-ville.

De Kiltipper à Glencullen

De Kiltipper à Glencullen / Dublin Mountains Way

Longueur : 32 km

Difficulté : modérée

Les marcheurs aguerris vont adorer cette journée complète d'excursion qui explore plus en profondeur les montagnes de Dublin. Prenez le Luas (tramway) depuis le centre-ville en direction de Tallaght et mettez le cap sur Kiltipper, votre point de départ. Équipez-vous de chaussures de marche et d'un imperméable pour une grande randonnée dans les montagnes sur un parcours comportant une ascension globale de 400 mètres. Prévoyez un casse-croûte, de quoi vous couvrir en cas de froid, puis dégustez un petit-déjeuner copieux avant de vous mettre en route ; vous en aurez bien besoin !

Le Dublin Mountains Way est divisé en plusieurs sections. Bien que cette randonnée débute à Kiltipper, vous pouvez facilement faire l'impasse sur une partie et commencer plus loin. Le parcours traverse tourbière, forêt et bois, longe des rivières et escalade des montagnes.

Glencullen est votre destination, avec comme lieu de ralliement le pub Johnnie Fox's. Dans cet établissement réputé pour ses fruits de mer et ses sessions de musique traditionnelle, vous pourrez vous détendre au son de la musique folklorique irlandaise, avant de rentrer à Dublin. Un minibus pour rentrer en ville est parfois affecté par le Johnnie Fox's, mais il vaut mieux se renseigner à l'avance et réserver sa place. Toutefois, quand vous serez installé avec votre pinte, votre sac à dos posé dans un coin, vos chaussures encore fumantes et vos muscles endoloris, il se peut que vous n'ayez plus envie de partir...

Jetée Est de Dun Laoghaire

Jetée Est de Dun Laoghaire

Longueur : 2,6 km

Difficulté : facile

Parfois, une balade courte et vivifiante est l'idéal. Peut-être avez-vous envie de vous ouvrir l'appétit, ou même de brûler les calories d'un bon déjeuner pris dans un des cafés le long de la promenade Pavilion ? À une quinzaine de minutes de Dart (train) au sud du centre-ville, la jetée de Dun Laoghaire est la solution. La balade aller-retour relativement courte donne sur la mer et le port de plaisance.

Deux jetées s'offrent à vous, incurvées de sorte à former une pince qui accueille le port. La jetée Est est la plus prisée pour se promener. Longue de 1,3 km, elle est un brin plus courte que la jetée Ouest et plus proche de la station de Dart.

Toutes deux datent de l'époque victorienne et sont constituées d'énormes blocs de granit d'extraction locale (dont la source se trouve au sud vers Dalkey). Les soirs d'été, elles semblent briller, et bien que le port ait été construit pour abriter les bateaux des tempêtes, il est tout de même possible de sentir les embruns lorsque les vagues s'écrasent contre la digue par grand vent ! Si le temps est plus calme, prévoyez juste de quoi vous couvrir en cas de froid, avant de revenir prendre un café et un gâteau le long de la promenade Pavilion.

Dalkey et la colline de Killiney

Dalkey et la colline de Killiney

Longueur : 2 km

Difficulté : facile

Si vous vous demandez pourquoi Killiney et Dalkey possèdent des noms de rues à consonance méditerranéenne, cette balade est faite pour vous. Elle n'est pas trop longue, même si elle englobe quelques montées. Détail pratique : elle commence à une station de Dart (train) et se termine à une autre, ce qui en fait une excellente demi-journée d'excursion depuis le centre-ville de Dublin.

Descendez du Dart à Dalkey et suivez Sorrento Road en direction du sud-est, vers Sorrento Terrace. Longez le bord de mer sur Vico Road, puis abordez l'ascension de la colline de Dalkey, par un petit passage en contrebas d'un escalier en pierre très raide, connu localement sous le nom de Cat's Ladder.

Depuis le sommet, si vous avez la chance d'avoir un temps clément, vous verrez la raison de tous ces noms italianisants – c'est l'alter ego dublinois de la baie de Naples que vous êtes en train d'admirer –, ainsi que le mont Sugar Loaf, les monts du Wicklow et l'île de Dalkey, avec sa tour Martello en pierre.

En descendant, de l'autre côté de la colline, vous passerez devant la carrière d'où provient le granit ayant servi à construire les imposantes jetées de Dun Laoghaire. De nos jours, ses flancs abrupts en font le lieu de prédilection des passionnés de sports d'aventure pour la pratique du rappel et de l'escalade. Depuis le parking, vous apercevrez plusieurs sentiers. Prenez de nouveau à gauche vers la mer, et les prochaines marches que vous gravirez facilement vous conduiront au sommet de la colline de Killiney, où l'on voit souvent des parapentistes s'élancer dans le ciel bleu, lorsque les conditions météorologiques et de vent sont réunies.

Au sommet se trouve un obélisque – construit pour fournir du travail pendant le terrible hiver de 1741. À partir de là, l'itinéraire descend jusqu'à l'entrée de Victoria Park, où vous pouvez vous arrêter prendre un rafraîchissement au salon de thé Tower Tea Rooms, ou au pub The Druid's Chair, de l'autre côté de la route, une « excellente halte pendant une randonnée » d'après 10Best.com.

Après avoir repris des forces, tournez à gauche, puis descendez la route pour rejoindre Vico Road en prenant à droite, sur un trajet avec vue qui vous ramène au niveau de la mer et vers la station de Dart de Killiney – les jardins impeccables le long du chemin ne feront que sublimer la fin pittoresque de cette balade.

Continuez d'explorer Dublin

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries

En savoir plus sur l'Irlande

D'autres questions sur l'Irlande ? Nous avons les réponses

Aide et conseils

Offres

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.