Des contes étranges des Terres Ancestrales d'Irlande

Un baron sans bras ni jambes, une mariée fantôme et… Justin Bieber ?

Le baron sans bras ni jambes

Pensez-vous que vous pourriez monter à cheval, devenir un tireur d'élite ou peindre sans bras ni jambes ? Arthur MacMurrough Kavanagh y arrivait. Né dans une riche famille de propriétaires terriens à Borris House dans le sud-est de l'Irlande, Kavanagh a bravé les épreuves les plus insurmontables pour devenir un messager à cheval pour la Compagnie britannique des Indes orientales dans les années 1850, ce qui l'a conduit au Moyen-Orient et en Eurasie. Il est ensuite revenu en Irlande où il est entré en politique et est devenu propriétaire terrien. Une vraie source d'inspiration.

La Dame blanche

Surplombant l'Atlantique et montant la garde au-dessus du port de Kinsale, Charles Fort est une fortification en forme d'étoile hantée par un fantôme. Le forteresse militaire pourrait être associée à certaines des plus grandes batailles de l'histoire irlandaise mais le spectre qui y réside est une amoureuse maudite, pas un soldat. Il s'agit d'une future mariée qui s'est jetée dans l'océan quand son promis fut tué par balles. Depuis, parée de sa robe de mariée, son âme hante les lieux.

Un saint, le Diable et Justin Bieber

Un saint, le Diable et Justin Bieber entrent dans un château… Non, ce n'est pas une blague, mais l'histoire du Rock of Cashel, un grand ensemble de constructions médiévales datant de 1101. On dit que le site est construit sur une paroi rocheuse abandonnée par le Diable pendant un combat épique avec Saint-Patrick sur une montagne voisine. Oh, et n'oublions pas que Justin Bieber a publié une photo de ce lieu emblématique sur son compte Instagram le mois dernier...

Poursuivez votre lecture de contes étranges des Terres Ancestrales d'Irlande

Les Terres ancestrales d'Irlande