5 instruments de musique traditionnels d'Irlande

5. Bodhrán

Prononcé « baw-raan », cet instrument est à juste titre comparé au cœur battant de la musique traditionnelle. Ce large tambour est recouvert d'une peau de bête tendue et frappé avec un bâtonnet (traditionnellement confectionné à partir d'un os de jarret à deux extrémités) pour apporter à nos morceaux une pulsation capable d'entraîner n'importe quel auditoire sur la piste de danse.

D'aucuns pensent que l'instrument avait historiquement une double utilité, servant de tamis pour séparer les grains de leur enveloppe. Nous le préférons en tambour. Pour un aperçu de ce que le bodhrán vous réserve, visionnez une fois de plus le spectacle de Riverdance.

4. Uilleann pipes

Cette ancienne cornemuse aux sonorités obsédantes ensorcèle le public depuis le Ve siècle. La maîtrise de cet instrument populaire (dont le nom signifie « cornemuse à coude » en raison du soufflet actionné en pompant) prend des années. Ce sont deux frères du comté de Louth, William et Charles Taylor, qui développèrent la version moderne de l'instrument tel que nous le connaissons aujourd'hui, après avoir émigré avec aux États-Unis, pour fuir l'Irlande d'après la Famine.

Aujourd'hui, c'est vers John McSherry, de Belfast, qu'il faut se tourner pour trouver notre plus glorieux sonneur, un véritable maître en la matière. Pour vous faire une idée du son de cette cornemuse aux influences scots d'Ulster, pensez à la cornemuse écossaise, mais en mieux !

3. Harpe celtique

On sait qu'un instrument a atteint le rang de symbole quand il a orné un drapeau national, des pièces en euro, et que sa forme a inspiré un pont de Dublin. C'est précisément le cas de la harpe celtique. Des variantes de cet instrument triangulaire à cordes en boyau faisaient déjà résonner leurs mélodies en Irlande dès le Xe siècle, lorsque les harpistes ambulants voyageaient à travers l'île pour interpréter des airs en échange du gîte et du couvert.

En 1792, le festival de harpe de Belfast vit s'affronter les meilleurs joueurs dans une compétition. Aujourd'hui, la magnifique harpe ancienne décorée de Brian Boru peut être admirée à Trinity College à Dublin.

2. Fiddle

Il ne faut pas se fier aux apparences. Prenez le fiddle irlandais, par exemple. Cet instrument essentiel à la musique traditionnelle ressemble trait pour trait au violon, mais se distingue par un son et un style de jeu uniques. En musique trad, le jeu aigu et expressif du fiddle peut souvent se faire entendre par-dessus tous les autres instruments et à la faculté de rendre euphorique comme de fendre le cœur.

Les comtés de Sligo et Donegal ont une riche tradition de fiddle, même si des artistes récents comme Daithí, du comté de Clare, redéfinissent désormais le son de cet instrument mélodieux.

1. Bouzouki irlandais

Inspiré d'un instrument grec et rapporté en Irlande dans les années 1960, le bouzouki irlandais est la dernière pièce à rejoindre notre arsenal musical traditionnel. Non sans rappeler une mandoline géante, l'instrument a été popularisé par la légende irlandaise du folk, Dónal Lunny, de Tullamore dans le comté d'Offaly, qui en joue dans les groupes Planxty et LAPD.

Avec un son aussi riche et clair, pas étonnant qu'on ait piqué l'idée pour se l'approprier ! Il est aujourd'hui fréquent de retrouver le bouzouki dans les sessions de musique traditionnelle.