Artisans d'art en Irlande : inspirés par la Nature

Gravure, soufflage, tissage, sculpture : depuis la nuit des temps, le peuple irlandais façonne de la magie. Trois experts nous parlent de leur art et de la manière dont cette petite île inspire leurs créations.

Bienvenue dans les Vallées d'Antrim, sur le Territoire de Game of Thrones ... et chez les Steensons !

Vous pourriez parcourir le monde entier à la recherche de paysages aussi visuellement riches que les Glens d'Antrim. Ces neuf vallées ondoyantes sont l'inspiration derrière chacune des collections créées par la famille de joailliers Steensons.

Comme l'atteste Dan Spencer, orfèvre et directeur de Steensons, cette zone de beauté naturelle exceptionnelle a un très fort impact sur leurs créations : « Pour notre collection Northern Reflections, nous nous sommes inspirés du paysage, et chacune de nos pièces a été façonnée d'après des esquisses représentant les formes créées par les caps environnants. »

Cette collection, ajoute-t-il, « reflète [son] propre amour pour la course à pied dans les collines d'Antrim. » Et cela se voit. Admirez ces contrastes de couleur, ces douces courbes et ces riches textures. C'est comme avoir les Glens d'Antrim sur un pendentif.

L'Irlande possède une longue et riche culture qui fait la part belle à l'art et à la créativité.

Vous serez également heureux d'apprendre que The Steensons est un économusée, et qu'à ce titre les visiteurs ont la possibilité d'y voir des orfèvres à l'œuvre. Les fans de la série Game of Thrones diffusée sur la chaîne HBO, par exemple, pourront admirer certains des attributs les plus marquants de la série, tels que des couronnes, des broches et des colliers, moulés et façonnés sur place.

Un potier qui a sculpté son propre chemin dans le comté de Kerry

Le Wild Atlantic Way offre des paysages indomptés d'une infinie beauté. Montagnes imposantes, paysages marins écumants et falaises abruptes font de cette côte atlantique l'un des littoraux les plus spectaculaires au monde. Pour Louis Mulcahy, éminent potier, ce cadre a servi de toile de fond à sa passion de toujours.

Regardez au loin par-delà les îles Blasket (aussi appelées îles Blasques en français) et vous trouverez sur le cap de Clogher Head, dans la péninsule de Dingle, le point le plus à l'ouest d'Europe, l'établissement Louis Mulcahy Pottery. C'est ici que Louis a créé ses pots ornementaux, ses assiettes peintes à la main et ses somptueuses lampes qui dictent les modes en Irlande.

Louis explique comment l'environnement spectaculaire qui sert de cadre à son atelier transparaît dans ses créations : « Les couleurs de la mer et des montagnes qui m'entourent se reflètent sur mes poteries. De même, les énormes vagues qui se fracassent contre nos falaises en hiver m'ont donné l'envie de créer des sculptures monumentales. »

Et d'ajouter : « Ce n'est pas quelque chose que j'ai prédéterminé. C'est plutôt un reflet subconscient de la beauté telle qu'elle m'apparaît au quotidien. »

Même après 50 ans, l'enthousiasme qui m'anime lorsque je fais de la poterie n'a d'égal que la joie d'un enfant qui déballe ses cadeaux le matin de Noël.

Les visiteurs du comté de Kerry peuvent observer dans l'atelier de Louis de véritables tours de potier et y découvrir des techniques telles que le coulage et l'émaillage. Il existe également une salle ouverte à quiconque souhaite se salir les mains et créer ses propres chefs-d'œuvre difformes sur un tour de potier.

Fallen Leaves From Fallen Trees, dans le comté de Louth

Peu de liens entre l'artisanat et la nature sont aussi personnels que celui du sculpteur sur bois Terry O’Brien : ses bols et plateaux en bois sont sculptés dans les mêmes arbres qui lui servaient de terrain de jeu et qu'il escaladait lorsqu'il était enfant.

« La nature a une forte influence sur mes créations, celles-ci étant réalisées à partir du bois d'arbres tombés », Terry explique-t-il, « d'où le nom de mon entreprise, Fallen Leaves From Fallen Trees (des feuilles tombées des arbres tombés). »

Installé sur l'estuaire de la Boyne près de la côté est, dans le comté de Louth, Terry se promène souvent dans les bois de Beaulieu où trône la médiévale Beaulieu House, « afin de trouver l'inspiration pour de nouvelles créations. »

Je crois qu'il n'y a rien de plus agréable que l'odeur et le toucher du bois, la sensation qu'il procure et le fait de savoir que les arbres viennent de la région.

Désireux de partager sa passion, Terry organise des week-ends de sculpture sur bois au cours desquels il enseigne son savoir-faire à quiconque souhaite améliorer sa technique. « C'est dans mon atelier que je suis le plus heureux, là où je peux amener des personnes de tous milieux à produire des objets beaux et uniques à partir de ces arbres. »

Vous aimeriez en savoir plus sur le design irlandais ? C'est possible. Découvrez les événements organisés partout en Irlande à l'occasion de l'Année du design irlandais 2015.