Les circuits de découverte de Dublin

Dublin Castle

Explorez la remarquable histoire de Dublin, pas à pas, grâce à l'appli Dublin Discovery Trails

Vous aimez notre infographie ? Cliquez ici pour la téléchargez

Envahisseurs et effusions de sang, empire et insurgés, scandales, beauté et culture ; si c'est une histoire haute en couleurs que vous recherchez, vous serez servi à Dublin. Le Messie d'Haendel, les coups de feu de la révolte, la dure vie de la classe pauvre et les aristocrates vêtus de soie ; tout cela dans un périmètre incroyablement restreint.

Découvrez de nombreuses histoires en suivant les circuits de découverte de Dublin – environ deux heures à pied chacun – à travers la ville, de la prison de Kilmainham à Parnell Square, en passant par Trinity College. Les murmures du passé se font presque entendre au fil de l'exploration.

HISTOIRE DE DUBLIN

Les Vikings avaient bon goût. Ils ont naturellement aimé l'aspect de Dublin en 841 après J.-C., une popularité qui ne s'est pas démentie depuis. Au fil des siècles, la ville a attiré saints, érudits, poètes, dramaturges et rêveurs et, bien sûr, une poignée d'aristocrates dissolus. Explorez ces rues anciennes et découvrez où les reliques sacrées ont attiré les pieux, où les spéculateurs pariaient, où des scandales ont été étouffés et où la culture s'est épanouie.

Là, au beau milieu d'une élégante architecture georgienne, Haendel donna la première de son Messie, des gangs rivaux d'apprentis et de garçons bouchers s'affrontèrent dans les rues, des œuvres littéraires parmi les meilleures au monde furent écrites dans des salons chic et les Dublinois se révoltèrent contre des lois oppressives. Suivez le circuit de découverte « Histoires de Dublin » grâce auquel vous pourrez vous délecter des splendeurs de la ville et lever le voile sur son passé parfois peu reluisant.

EMPIRE

« Où j'irai, l'élite suivra », déclara le duc de Kildare, personnalité extrêmement riche et hautaine, et le résultat – Leinster House – fut si majestueux qu'il abrite désormais le gouvernement irlandais. Dans les années 1740, ceci changea la face de la ville, tandis que l'aristocratie protestante se pressait de construire des demeures à proximité pour montrer sa richesse, en net contraste avec les terribles conditions de vie des pauvres de la ville. Suivez le circuit de découverte « Empire » et baladez-vous autour des colonnades de la Banque d'Irlande, ou devant l'hôtel de ville, pour voir où la haute société se réunissait pour bavarder, jouer et flirter.

Le château de Dublin était le cœur de l'autorité britannique, tandis qu'un peu plus haut que Dame Street se trouvait Trinity College, où étudiaient les jeunes aristocrates. En 1800, Dublin était une ville dynamique et chic, la deuxième plus grande de l'Empire britannique. L'Acte d'Union vint cependant bouleverser les choses, entraînant le départ de l'aristocratie et annonçant des temps difficiles pour la ville.

Mais tout le monde n'abandonna pas Dublin à son triste sort : la famille Guinness utilisa sa grande richesse pour aider les moins fortunés, faisant de St Stephen's Green un parc public, construisant des maisons et donnant du travail aux pauvres.

RÉBELLION

La capitale de la République d'Irlande fut un foyer de mécontentements pendant 200 ans avant l'Insurrection de Pâques 1916 : ces six jours qui secouèrent Dublin et annoncèrent la naissance d'une nation. Imaginez la fébrilité alors que la ville raisonnait au son des discours des trublions politiques et des mitrailleuses. Longez les rues qui devinrent un champ de bataille et imaginez un Dublin où St Stephen's Green était creusé de tranchées, où l'hôtel Shelbourne accueillait le poste d'un tireur embusqué et où la Poste centrale servait de quartier général aux insurgés.

Le circuit de découverte « Rébellion » englobe le lieu où s'acheva l'Insurrection, au Conway's, un pub sur Parnell Street, scène de la reddition aux Britanniques du révolutionnaire Padraig Pearse. Enfin, prenez un moment pour vous souvenir des générations de combattants pour la liberté commémorés au Jardin du souvenir, lequel est dédié « à tous ceux qui ont donné leur vie à la cause de la liberté irlandaise ».

ÉCHOS DE GUERRE

Suivez le circuit de découverte « Échos de guerre » et vous pourrez presque entendre le martèlement des pas de militaires. Découvrez un chapitre presque oublié de l'histoire, lorsque des milliers de Dublinois et Dublinoises s'enrôlèrent pour aider l'armée britannique dans les tranchées et antennes médicales de la Première Guerre mondiale. Dans des coins dissimulés de la ville, vous pourrez trouver des témoignages de leur sacrifice : des monuments, des cimetières et des hôpitaux où les soldats brisés furent doucement remis sur pied.

Même les disparus restèrent oubliés pendant plusieurs dizaines d'années, leur cimetière de Bully's Acre ignoré comme s'il renfermait une honte secrète. Les Jardins du Mémorial de Guerre Irlandais près de Phoenix Park furent construits dans les années 1930 en hommage à tous les combattants et disparus de la Première Guerre mondiale. Cette construction – qui employa une main-d'œuvre approximativement composée pour moitié d'anciens de l'armée britannique et pour l'autre moitié d'anciens de l'armée irlandaise, travaillant ensemble en souvenir des amis tombés au front – contribua à guérir des blessures encore fraîches. Pendant plusieurs décennies, il fut encore difficile d'affronter le passé, mais aujourd'hui, enfin, ces histoires sont de nouveau racontées.

Continuez d'explorer Dublin

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries

En savoir plus sur l'Irlande

D'autres questions sur l'Irlande ? Nous avons les réponses

Aide et conseils

Offres

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.