Sur la piste des aurores boréales

Northern Lights over Urris, County Donegal. Adam Rory Porter

Ces photographes partagent leurs clichés préférés d'aurores boréales dansant dans la nuit au-dessus de la péninsule d'Inishowen, dans le Donegal

Vous êtes assis dans l'obscurité sur une plage tranquille de la péninsule d'Inishowen, dans le comté de Donegal, quand un phénomène se produit... Le ciel nocturne prend vie à travers des vagues ondulantes de rose, de vert et de bleu. Une aurore boréale vous offre son spectacle.

Pour observer cet incroyable phénomène naturel, trois conditions sont nécessaires : les bonnes conditions solaires, un ciel dégagé au nord et aucune pollution lumineuse. C'est pour cela que la péninsule d'Inishowen a acquis une telle réputation comme lieu de choix pour les apercevoir. Ce paysage isolé et préservé se trouve au point le plus septentrional de l'Irlande (prochain arrêt : le cercle Arctique) et est réputé pour son ciel noir. Alors, suivez les conseils de ces astrophotographes et chercheurs d'étoiles et de lumières, prenez votre appareil, choisissez votre point d'observation et il n'y a plus qu'à attendre le cliché parfait.

Martina Gardiner

Martina Gardiner est une vidéaste et photographe professionnelle, passionnée par les photos de nuit.

« C'est souvent dans l'espoir d'une belle aurore et de la possibilité d'un ciel dégagé que je sors dans la nuit avec mon appareil. Aurore ou pas, le ciel nocturne peut être magique à Inishowen.

C'est à la mi-avril que j'ai pris la photo de ce vieux bateau sous l'aurore boréale. Nous étions partis tôt cette nuit-là et quelques heures après le début de notre aventure, nous sommes arrivés à la petite jetée tranquille de Dunaff. Le nuage épars qui semblait ne jamais vouloir s'en aller s'est soudain dissipé. Le ciel était complètement dégagé et la Voie lactée formait une voûte basse sur l'horizon au nord. Il faut souvent de la patience pour attendre les conditions idéales, mais lorsqu'elles sont réunies, le résultat peut être extraordinaire. »

Les étoiles à elles seules valent le détour, mais la possibilité d'observer une aurore rend toujours le jeu de piste encore plus palpitant.

Rónán McLaughlin

Rónán McLaughlin est passionné d'oiseaux, de photo et de nature. Il est originaire de la péninsule d'Inishowen.

« Les silhouettes mystérieuses sont celle de mon fils ainé Oisín et la mienne. Il s'agit d'un cliché pris à distance, juste derrière le sémaphore à 800 mètres de notre maison à Malin Head.

On a parfois la sensation qu'un spectacle va se produire. Cette nuit-là, Oisín et moi avons décidé de nous mettre en chasse et, comme l'on pouvait s'y attendre, les lueurs ont commencé à poindre peu après 23 h. Au moment où l'on commençait à manquer de batterie et à sentir nos mains et nos pieds engourdis, mère Nature a décidé de nous offrir un sous-orage et d'illuminer le ciel. On pouvait entendre des cris de joie à travers le promontoire ! »

Les meilleurs endroits pour photographier les étoiles sont les « réserves de ciel étoilé » ou les zones côtières en Irlande. Parmi les lieux propices figurent le Kerry, l'ouest de Cork, l'ouest de Galway, Mayo et le Donegal.

Rónán à propos de l'astrophotographie

Bren Whelan

Bren Whelan, moniteur d'activités en plein air, dirige Wild Atlantic Way Climbing et est passionné d'astrophotographie.

« Nous sommes au début d'octobre 2015 et je suis seul dans ma tente perchée au bord d'une falaise haute de 60 mètres, à Malin Head, le point le plus septentrional d'Irlande. En contrebas, le grondement de l'océan Atlantique déchaîné brise le silence et la solitude de cet endroit isolé où j'ai choisi de venir en quête du spectacle de lumière le plus mystique de la nature : l'aurore boréale. »

5 réglages d'appareil conseillés par Bren pour immortaliser les aurores boréales

  • Réglez l'ouverture sur la plus petite valeur possible, p. ex. f/2,8.
  • Réglez l'ISO entre 800 au minimum et 1600 au maximum.
  • Faites le point sur un bon élément au premier plan, près de l'appareil.
  • Désactivez le stabilisateur d'image.
  • Réglez un temps de pose entre 5 et 30 secondes.

Adam Rory Porter

Adam Rory Porter est un photographe amateur et graveur professionnel installé à Inishowen, dans le comté de Donegal.

« Voir l'aurore boréale apparaître sur l'écran LCD de son appareil photo est quelque chose de magnifique, tout comme la regarder sur un ordinateur, de retour chez soi. Mais la voir de ses propres yeux sous le ciel d'Inishowen, c'est autre chose...

Ce cliché, pris sur une jolie petite jetée d'Urris, à Inishowen, est mon préféré parmi ceux des aurores boréales, car il est le fruit d'un travail d'équipe entre ma femme et moi. Elle divertissait nos filles avec des chansons et des pastilles de chocolat et m'encourageait à prendre plus de photos, car c'était peut-être ma seule occasion ! »

Le conseil photo d'Adam...

« Vous voulez photographier une aurore boréale avec votre mobile ? Veillez à ce qu'il soit placé sur un trépied ou une surface stable et essayez d'utiliser une appli pour ralentir la vitesse d'obturation. »

Explorez le spectaculaire littoral d'Irlande

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.
Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries