Dublin littéraire

Dublin, Ville UNESCO de la littérature, est fière de ses géants littéraires, dont vous pouvez suivre les traces grâce aux monuments de la capitale de l'Irlande.

Literary pub crawl outside The Duke

Raglan Road est l'un de vos poèmes préférés ? Asseyez-vous près de la sculpture en bronze du poète Patrick Kavanagh et admirez avec lui le Grand Canal. L'Importance d'être Constant d'Oscar Wilde vous a fait mourir de rire ? Passez devant la statue de l'auteur à Merrion Square pour le remercier.

Un pont enjambant la rivière Liffey rend hommage à un certain Samuel Beckett. Un théâtre à Trinity College rappelle l'Alma Mater d'Anne Enright, lauréate du prix Booker. Si My Fair Lady restera pour toujours Pygmalion dans votre esprit, alors le lieu de naissance de George Bernard Shaw se doit de figurer sur votre liste.

Attendez, ce n'est pas tout… Voici cinq autres lieux emblématiques du Dublin littéraire à ajouter à cette liste.

Bloomsday in Dublin

Bloomsday

James Joyce nous a légué Ulysse, sans doute le meilleur roman de la littérature, dont l'histoire se déroule à Dublin et dans ses environs. La fête annuelle du Bloomsday, le 16 juin, est le clin d'œil de la ville à l'auteur. Les fans de Joyce rendent hommage au livre en s'habillant à la mode édouardienne et en relisant des passages d'Ulysse. Néanmoins, c'est bien toute l'année que vous pourrez apprécier Joyce à Dublin : allez saluer sa sculpture de bronze sur North Earl Street, faites un saut au centre qui lui est dédié ou partez en quête du savon parfumé au citron à la pharmacie Sweny, établissement qui figure dans Ulysse.

Le musée des écrivains de Dublin

Vous trouverez une belle brochette de géants de la littérature dans des endroits comme le musée des écrivains de Dublin. Des photographies sépia granuleuses d'un Oscar Wilde lascif, des cartes postales de Los Angeles du dramaturge Brendan Behan, le téléphone de Samuel Beckett et une première édition du poème de Patrick Kavanagh, La Grande Famine, écrit de sa main même… Si vous avez envie de passer une journée entière en immersion littéraire, ne cherchez pas plus loin.

Vous pensez qu'un ami pourrait aimer cet article ? Cliquez sur pour l'enregistrer et le partager

L'Abbaye

Lady Augusta Gregory mériterait d'être considérée comme la reine du renouveau littéraire du début du XXe siècle en Irlande. Elle était auteur dramatique et folkloriste, ce à quoi vous pouvez ajouter directrice de théâtre. Lady Gregory fonda en effet le théâtre de l'Abbaye à Dublin, en compagnie de WB Yeats, donnant ainsi vie au mouvement de renaissance littéraire irlandaise. L'Abbaye fut le berceau de grands dramaturges parmi lesquels Yeats lui-même, George Bernard Shaw et John Millington Synge.

L'établissement conserve aujourd'hui sa place centrale dans la vie littéraire de Dublin en accueillant des conférences et des productions théâtrales de premier ordre.

Pour poursuivre avec Yeats, la bibliothèque nationale s'attarde sur la vie et l'œuvre de celui qui est probablement le plus grand poète d'Irlande dans l'exposition Yeats. Selon le New York Times : « L'exposition tire son pouvoir d'habiles outils de navigation, mais aussi de l'intimité des rencontres. »

Tournée des pubs littéraires de Dublin

La tournée des pubs littéraires de Dublin démontre avec éloquence l'amour de Dublin pour la littérature en vers et les monologues, le long d'un périple qui vous mènera aux pubs et lieux dans lesquels les sommités littéraires de la ville ont laissé leur empreinte.

Tous les classiques sont au menu : Neary's, McDaid's, The Old Stand, et Palace Bar. L'idée que Kavanagh, Behan, Flann O'Brien et cie, s'y soient chamaillés, y aient bu et rêvé confère à ces endroits une dimension bien plus importante que celle de simples bistrots.

Avec un bon livre, vous pourrez avoir un avant-goût de Dublin avant même votre visite. Il faut juste savoir dans lequel se plonger. Pour Colm Quilligan, guide de la tournée des pubs littéraires, le choix est simple : « Sans aucun doute Les Gens de Dublin par James Joyce… Un livre écrit dans un style de "scrupuleuse platitude. »

Binchy

La disparition de Maeve Binchy en 2012 a suscité une grande tristesse, mais son œuvre continue d'arracher des sourires et des rires à travers le monde. Et peut-être même quelques larmes. Le Cercle des amies, Sur la route de Tara et Cours du soir se sont hissés parmi les succès de librairie.

Le souvenir de Maeve flotte encore sur le joli village côtier de Dalkey, berceau du festival du livre de Dalkey, où cette dernière avait l'habitude de lire ses nouvelles sur la ville, ainsi qu'au pub Finnegan sur Sorrento Road, où elle et son mari Gordon avaient même leur table attitrée.

Enregistrer cette page dans un album :

Ajouter

Enregistrer cette page dans votre album :

Ajouter Ajouter

Vous avez déjà des albums créés. Cliquez ci-dessous pour voir toutes les pages enregistrées.

Voir les albums

Créer un nouvel album :


Annuler Créer

Cette page est enregistrée dans votre album

Afficher

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.
Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries