Un dîner d'Halloween effrayant

Halloween n'est pas une fête comme les autres. Et comme le découvre Aoife Mullen, les plats pour Halloween ne sont pas exactement « ordinaires » eux non plus

Even cosy traditional kitchens are spooky on October 31st
Even cosy traditional kitchens are spooky on October 31st

Dans les faits, c'est à l'Irlande que l'on doit Halloween, cette fête d'automne pendant laquelle, ainsi que le croyaient mes ancêtres, les fantômes des morts faisaient leur retour sur la terre des vivants. Effrayant !

C'est néanmoins tout ce qui fait le charme d'Halloween. Le fait qu'elle ne soit pas « ordinaire », mais effrayante, imprévisible et un brin étrange.

Il suffit de regarder la nourriture servie pour l'occasion.

Le barmbrack, cake traditionnel surprise

La prudence est de mise à cette époque de l'année, lorsque l'on croque dans une tranche de barmbrack chaud.

Ce pain/gâteau traditionnel d'Halloween peut contenir divers petits objets, censés prédire l'avenir à la personne qui aura la chance (ou la malchance) d'en trouver un dans sa part.

Dans votre tranche de barmbrack, vous pouvez trouver : une bague (mariage dans l'année), un bâton (une canne de marche indiquant de futurs voyages), un dé à coudre (une vie de célibat pour une fille), un bouton (une vie de célibat pour un garçon), une pièce (la richesse) et un bout de tissu (la pauvreté).

Il y a des années de cela, on pouvait également découvrir des médailles religieuses qui prédisaient une entrée dans les ordres.

Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas le barmbrack, cette recette du restaurant Moody Boar du comté d'Armagh est un vrai délice.

Ingrédients

Pour le mélange de fruits :

• 350 g de raisins secs

• 50 ml de whiskey Bushmills

• Du thé chaud (assez pour recouvrir les raisins secs)

• 1 citron, jus et zeste

Pour la pâte :

• 450 g de farine à pain

• Une pincée de sel

• 15 g de levure sèche

• 280 ml de lait à température ambiante

• 50 g de beurre ramolli

• 50 g de sucre

• 1 œuf battu

Pour le nappage :

• 1 cuillère à soupe de beurre

• 1 cuillère à café de cannelle en poudre

• 1/2 cuillère à café de mélange d'épices en poudre

Délicieux barmbrack par Shutterstock

Préparation :

1. Trempez les raisins secs dans le whiskey, le thé chaud et le jus de citron pendant 30-45 minutes, puis laissez-les égoutter.

2. Pour la pâte : mettez tous les ingrédients dans un saladier et mélangez à l'aide d'une cuillère en bois.

3. Pétrissez la pâte à la main pendant 5 minutes sur une surface recouverte de farine.

4. Placez la pâte dans un bol recouvert d'un linge humide et laissez reposer pendant environ 1 heure, jusqu'à ce que la préparation ait monté et remplisse le bol.

5. Une nouvelle fois, pétrissez la pâte sur une surface recouverte de farine, en ajoutant les fruits imbibés de manière à ce qu'ils soient uniformément répartis.

6. Placez dans un moule à gâteau de 20-23cm de diamètre dont vous aurez préalablement beurré et recouvrez d'un linge humide.

7. Laissez dans un endroit chaud pendant environ 20 minutes, jusqu'à ce que la préparation gonfle pour atteindre le bord du moule.

8. Mettez à cuire pendant 50 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

9. Pour le nappage : mélangez le beurre et les épices jusqu'à l'obtention d'un mélange mou.

10. Sortez le barmbrack du four. Nappez immédiatement le dessus de beurre aux épices. Laissez refroidir.

Vous pensez qu'un ami pourrait aimer cet article ? Cliquez sur pour l'enregistrer et le partager

Pour conquérir un cœur, le mieux est encore de flatter son palais...

Les bons petits plats, paraît-il, sont un moyen éprouvé pour conquérir un coeur qui vous est cher. En Irlande, notamment en période d'Halloween, ce proverbe était pris au pied de la lettre. Pour certains, c'est toujours le cas.

Traditionnellement en Irlande, beaucoup pensaient que le colcannon pouvait être la clé de la réussite d'une femme célibataire en quête d'un mari. Différentes versions de ce plat à base de purée de pommes de terre se sont transmises de génération en génération. Bien souvent, des bagues (mariage), des dés à coudre (célibat) et des pièces (richesse) ont été ajoutés à la recette.

Une légende raconte que les femmes célibataires mettaient la première et la dernière cuillerée de leur colcannon dans une chaussette qu'elles accrochaient à leur porte. Le premier homme à en franchir le seuil deviendrait leur mari.

D'autres racontent que les femmes célibataires sortaient dans leur jardin les yeux bandés pour ramasser le chou qu'elles utiliseraient dans leur colcannon. Elles cuisinaient une fournée de colcannon avec ce chou et ajoutaient une bague à la préparation. La première qui trouvait la bague dans sa portion serait aussi la première à se marier.

Trouver son âme soeur n'est pas toujours aussi simple, mais rien de plus facile que de cuisiner un colcannon avec cette recette du Café Rua dans le comté de Mayo.

Ingrédients

• 1 kg de pommes de terre épluchées

• 2 poignées de chou vert/chou frisé émincé

• 60 g de beurre

• 250 ml de lait

• une feuille de laurier

• Sel et poivre pour assaisonner

Colcannon au beurre par le Café Rua

Préparation :

1. Faites cuire les pommes de terre à la vapeur environ 15-20 minutes, jusqu'à ce qu'elles deviennent tendres.

2. Faites-les ensuite égoutter et laissez-les sécher dans leur vapeur pendant 5 minutes avant de les réduire en purée.

3. Profitez de la cuisson des pommes de terre pour préparer le chou. Ôtez les parties fibreuses, lavez les feuilles restantes, et mettez le chou à bouillir dans un peu d'eau bouillante jusqu'à ce qu'il soit tendre – cela ne devrait pas prendre plus de 3-4 minutes. Égouttez, assaisonnez et nappez le chou avec un peu de beurre.

4. Réservez le chou, puis dans la même casserole, portez le lait à ébullition avec une feuille de laurier.

5. Réduisez les pommes de terre encore chaudes en purée avec le beurre tout d'abord, puis ajoutez le lait petit à petit, afin d'obtenir une purée de pommes de terre délicieusement crémeuse.

6. Assaisonnez à votre goût, incorporez le chou et servez dans une assiette chaude avec une noix de beurre sur le dessus.

Et le tour est joué ! Votre Halloween sera étrange et effrayant. Mais au moins, vous ne mourrez pas de faim.

Joyeux Halloween d'Irlande !

Enregistrer cette page dans un album :

Ajouter

Enregistrer cette page dans votre album :

Ajouter Ajouter

Vous avez déjà des albums créés. Cliquez ci-dessous pour voir toutes les pages enregistrées.

Voir les albums

Créer un nouvel album :


Annuler Créer

Cette page est enregistrée dans votre album

Afficher

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.
Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries