Dublin : ses 9 principales attractions

Ha'penny Bridge, Dublin

Apprenez à connaître Dublin à travers ses livres d'une beauté exceptionnelle, son patrimoine liquide, ses châteaux, ses parcs et ses petits musées

La porte St James
La porte St James

1. LA GUINNESS STOREHOUSE

S'il faut BEAUCOUP de qualités pour devenir un symbole, la Guinness a su faire ses preuves. Le « breuvage noir » est certes connu dans le monde entier, mais cette porter à décantation lente a vu le jour à la porte St James, au cœur du vieux Dublin. En 1759, un audacieux brasseur du nom d'Arthur Guinness signa un bail de 9 000 ans pour cette brasserie, pour un loyer annuel de 45 £. Quelques siècles plus tard, la Storehouse était née. Construit dans le style architectural de l'école de Chicago en 1904, l'entrepôt servait à l'origine à la fermentation. C'est aujourd'hui l'attraction touristique numéro un d'Irlande : une brillante exposition multimédia sur tout ce qui touche à la Guinness, des publicités historiques à l'art du brassage, le tout couronné par une pinte au Gravity Bar avec sa vue à 360 degrés. Lorsque vous y serez, n'oubliez pas de lever votre verre à la merveilleuse création d'Arthur !

Quand la vie est noire ainsi que la nuit, Une pint' de bière est ton seul ami

L'écrivain irlandais Flann O'Brien rendant hommage à la Guinness
La cathédrale de St Patrick
La cathédrale de St Patrick

2. LES CATHÉDRALES DE ST PATRICK ET CHRIST CHURCH

Anciennes, spectaculaires et fascinantes, les deux cathédrales de Dublin forment un couple remarquable. Construite près d'un puits où le saint patron de l'Irlande baptisait les convertis, celle de St Patrick date de 1220 et renferme de nombreux monuments, des vitraux du XIXe siècle et la belle chapelle de Notre-Dame.

À seulement 10 minutes de marche de là, celle de Christ Church attire les pèlerins depuis près de 1 000 ans, avec sa crypte médiévale qui figure aujourd'hui parmi ses plus grands attraits. Il y a bien d'autres raisons de la visiter, mais certains seront probablement fascinés par la chapelle dédiée à St Laurent O'Toole... Un reliquaire en forme de cœur y contient le cœur embaumé du saint.

Une des choses que j'adore à propos de l'Irlande, c'est qu'il faut s'attendre à des surprises pratiquement partout où l'on va. La cathédrale Christ Church de Dublin ne fait pas exception.

Cindy Thompson, Irish Fireside
La bibliothèque de la Long Room, Trinity College, Dublin
La bibliothèque de la Long Room, Trinity College, Dublin

3. LE LIVRE DE KELLS ET TRINITY COLLEGE

Avec une histoire réunissant des moines, des Vikings et des îles écossaises éloignées, le Livre de Kells vous donnera le grand frisson. Ce magnifique manuscrit paléochrétien enluminé est tout simplement un chef-d'œuvre. Il se trouve dans le Trésor de Trinity College, que vous pourrez voir pendant la visite qui vous conduit également dans la bibliothèque de la Long Room, une des plus sublimes d'Europe, abritant plus de 200 000 des plus vieux ouvrages de Trinity.

Ensuite, baladez-vous dans le charmant campus datant de 1592 et qui compte de prestigieux anciens élèves parmi lesquels Bram Stoker, Oscar Wilde et Jonathan Swift. Le parvis et le campanile sont un régal pour les yeux, tandis que Trinity College accueille aussi une très moderne galerie des sciences et la galerie Douglas Hyde, où ont lieu des expositions temporaires d'art contemporain.

Cimetière de Glasnevin
Cimetière de Glasnevin

4. CIMETIÈRE DE GLASNEVIN

D'après un avis sur TripAdvisor, « l'ensemble de l'expérience englobant le cimetière et le centre d'accueil des visiteurs offre un aperçu fascinant du passé macabre de Dublin ». C'est vrai : faufilez-vous entre les lourdes pierres tombales et vous verrez que Glasnevin rassemble le gratin de l'histoire politique irlandaise. Il y a là Charles Stewart Parnell (fondateur et leader du Parti parlementaire irlandais, qu'une scandaleuse affaire d'adultère conduisit prématurément à la tombe) ; Michael Collins (leader révolutionnaire irlandais) ; et même Maud Gonne (chef rebelle et muse du poète W.B. Yeats)... et ce ne sont là que quelques exemples.

Le cimetière lui-même a ouvert en 1832 et les archives scrupuleusement conservées de ses 1,5 million d'inhumations sont une véritable aubaine pour les historiens et généalogistes. En fait, on peut dire que sa visite vous donnera un aperçu fascinant de la naissance de la nation.

La cour, château de Dublin
La cour, château de Dublin

5. LE CHÂTEAU DE DUBLIN

Perché sur le site d'une forteresse viking danoise de l'an 930 après J.-C., et avec sa première pierre posée par le roi Jean d'Angleterre en 1204, le château de Dublin revêt une importance historique encore bien plus grande. Placé sous autorité britannique jusqu'en 1921 (ce fut une cible clé pendant l'insurrection de Pâques 1916), il a servi de tribunal, de forteresse et même de site d'exécution en son temps, et son architecture a évolué et s'est développée à chaque métamorphose.

En vérité, il ressemble plus à un campus plein de coins et de recoins qu'à un véritable château (il y a peu de tourelles en vue), mais il accueille tous les grands événements d'État, y compris les investitures présidentielles. Baladez-vous sur le domaine, ou suivez une visite guidée des appartements d'État, de la crypte médiévale et de la chapelle royale.

Prison de Kilmainham
Prison de Kilmainham

6. LA PRISON DE KILMAINHAM

L'entrée dans l'aile Est de la prison de Kilmainham fait vraiment son petit effet. Les murs épais et froids de cette prison angoissante, vaste et déserte, la plus grande désaffectée d'Europe, renferment d'innombrables histoires.

Avant sa fermeture en 1924, ses cellules ont vu se succéder nombre de personnalités politiques irlandaises de premier plan, et notamment Robert Emmet, Charles Stewart Parnell, le président Éamon de Valera et les meneurs de l'insurrection de 1916 (14 desquels furent exécutés dans la cour des tailleurs de pierre). La visite offre un poignant aperçu de l'histoire de cette prison austère, avec sa surpopulation, ses privations et ses rudes conditions d'incarcération. Un lieu à voir absolument.

La Galerie nationale d'Irlande
La Galerie nationale d'Irlande

7. LES MUSÉES GRATUITS DE DUBLIN

Contemplez l'une des plus grandes et captivantes collections d'objets en or d'Europe ; retrouvez-vous « face à face » avec d'incroyables corps préservés datant de l'âge de fer ; et admirez une pirogue monoxyle du comté de Galway vieille de 4 500 ans. Le musée national de Dublin n'est qu'un des musées incontournables de la ville, hébergé dans un charmant bâtiment palladien de 1890.

Et ça ne s'arrête pas là. La galerie nationale d'Irlande renferme de merveilleuses œuvres d'art irlandaises et européennes, dont une collection encensée de tableaux du peintre irlandais Jack B. Yeats. Plongez dans le passé et découvrez la création irlandaise à travers les âges au musée national de l'histoire et des arts décoratifs à Collins Barracks, et dirigez-vous vers la galerie Hugh Lane pour voir l'atelier de renommée mondiale de Francis Bacon. La vraie bonne nouvelle dans tout ça ? L'entrée est gratuite !   

St Stephen's Green
St Stephen's Green

8. LES PARCS DE LA VILLE

Que vous souhaitiez passer la soirée à regarder à un classique du cinéma sur une place georgienne arborée, ou vous balader dans un marché fermier à l'heure du déjeuner, vous trouverez votre bonheur dans les parcs de Dublin. Particulièrement appréciés, les espaces verts de la ville comprennent l'oasis cachée d'Iveagh Gardens (parfaite pour un pique-nique l'après-midi) et St Stephen's Green, joyau du centre-ville, utilisé pour les exécutions publiques jusque dans les années 1770.

Imitez les gens du coin en passant un après-midi à pédaler dans Phoenix Park, un des plus grands parcs urbains clos d'Europe, avec pour compagnie un grand troupeau de daims ; cherchez la statue d'Oscar Wilde à Merrion Square ; ou faites une pause aux Dubh Linn Gardens, juste derrière le château de Dublin. Du pur bonheur urbain !

Le petit musée de Dublin
Le petit musée de Dublin

9. LE PETIT MUSÉE DE DUBLIN

Niché sur St Stephen's Green, le petit musée de Dublin rassemble une collection excentrique d'objets fascinants donnés par les Dublinois eux-mêmes. Rigoureusement supervisé et intelligemment aménagé, le musée est un lieu agréable où passer un après-midi tranquille à découvrir une histoire plus intime de Dublin au XXe siècle, à travers des photographies, des lettres, des affiches publicitaires et de l'art. Les mélomanes apprécieront tout particulièrement l'exposition U2 Made in Dublin, au deuxième étage, qui retrace l'histoire du plus célèbre groupe de rock de la ville, de 1976 à nos jours. Ensuite, descendez au sous-sol au restaurant Hatch & Sons pour un déjeuner copieux typiquement irlandais à base de poisson fumé.

Envie d'approfondir votre exploration de Dublin ?

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries

En savoir plus sur 'Irlande

D'autres questions sur l'Irlande ? Nous avons les réponses

Aide et conseils

Offres

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.