Roche Castle ruins, County Louth

Petit mais parfaitement constitué. Voilà Louth en quatre mots. Malgré sa taille, ce coin de l'île abrite certains des plus grands trésors historiques de la vallée de la Boyne. On y découvre aussi des légendes intrigantes et un morceau de littoral surprenant, avec notamment les villes charmantes de Dundalk et Drogheda.

Les délices de Drogheda

Au cœur du comté de Louth se trouve Drogheda. L'une des plus grandes villes fortifiées de l'Irlande médiévale, où souffle aujourd'hui un esprit cosmopolite sympathique. Vous pourrez savourer des fruits de mer dans un hôtel en bordure de l'eau, puis explorer de hauts lieux historiques comme la tour Martello du XIXe siècle au Musée Millmount. Ou bien vous faire une frayeur dans l'église St Peter.

Pourquoi ? L'église St Peter est célèbre pour son reliquaire contenant la tête remarquablement préservée de St Oliver Plunkett (1625-1681), dernier martyr catholique à mourir en Angleterre.

L'immersion dans l'histoire continue non loin de là, à l'abbaye d'Old Mellifont et Monasterboice. Sur ce dernier site, admirez la croix de Muiredach du Xe siècle, haute de 5,5 m, dont les faces présentent des scènes bibliques (un peu comme un iPad des temps anciens). Sculptée à partir d'un seul bloc de grès, l'œuvre est remarquable.

De l'eau à perte de vue

Louth possède une côte impressionnante – elle s'étend sur 88 km de Carlingford Lough jusqu'aux plages de Baltray. Vous avez déjà marché sur l'eau ? Avez-vous déjà marché sur l'eau ? C'est l'impression qu'offre un tour de la péninsule de Clogherhead, autour des roches à partir desquelles les menhirs de Newgrange auraient été taillés, avant d'émerger à Port Oriel.

Le nom de « Baie de la sorcière » n'est sans doute pas des plus séduisants pour désigner Carlingford Lough, mais la faute en revient aux Vikings. La région, véritable terreau de la mythologie irlandaise, est beaucoup plus pittoresque que ne le suggère son nom. Et puis, il y a Carlingford, un village qui a tout d'un musée de plein air. En flânant dans ses rues médiévales, vous croiserez ici et là une confiserie, un tholsel (ancien bâtiment public), un centre de loisirs ultramoderne, un hôtel des monnaies de l'époque médiévale… Carlingford accueille également un grand festival de l'huître au mois d'août, et regorge de bistrots.

Une terre de légendes

La magnifique péninsule de Cooley, où vous trouverez Carlingford, est en outre un haut lieu de la mythologie irlandaise. On dit que le héros irlandais Fionn mac Cumhaill repose sur le mont Slieve Foy. Celui-ci joue un rôle central dans Táin Bó Cuailnge, légende de la littérature irlandaise du XIIe siècle (souvent traduite par La Rafle des vaches de Cooley), racontant la saga de la reine Medbh de Connacht et du guerrier Cuchulainn. Et, ce n'est pas tout. La région est également classée par une directive Habitats de l'Union Européenne comme zone spéciale protégée pour sa flore, sa faune et... ses leprechauns.

Eh oui... Il paraît que les bois avoisinants sont peuplés de ces petits lutins – demandez au « chuchoteur » local des leprechauns, Kevin Woods ! On ne sait pas trop comment l'Union européenne s'est retrouvée impliquée, mais admettons. Slieve Foy accueille une chasse aux lutins annuelle, et vous pourrez même voir le costume et les ossements d'un leprechaun au pub local de PJ O'Hare's.

Bienvenue dans le plus petit comté !

Vous aimez Louth ? Ce n'est pas fini.