10. Le rhinocéros de la rivière

Les rhinocéros – oh surprise – ne sont pas des espèces indigènes Irlande. Alors quand un spécimen est apparu du jour au lendemain, sans explication, dans la rivière Dodder, cela a fait couler beaucoup d'encre. Pour ne rien vous cacher, le rhinocéros en question est fait de bronze et paît près du pub Dropping Well à Milltown.

9. L'arbre affamé

À quand remonte la dernière fois que vous avez vu un arbre manger un banc ? C'est bien ce qu'on pensait. C'est pourtant exactement ce que vous observerez dans les jardins de King's Inns, où un remarquable platane à feuilles d'érable grignote lentement un banc en fonte.

8. Les momies irlandaises

Vous n'avez pas besoin de faire le déplacement jusqu'au Caire pour voir de vraies momies. Dans les profondeurs de la crypte de calcaire de l'église Saint-Michan gisent plusieurs dépouilles bien conservées, dont celle d'un prétendu croisé. Lui frotter le doigt porte chance.

7. Un héros de la guitare

Rory Gallagher est considéré comme l'un des plus grands musiciens de blues de tous les temps, ce qui explique qu'une réplique en bronze de son emblématique guitare Fender soit apposée sur le mur près de Meeting House Square à Temple Bar. Levez les yeux ou vous allez la manquer.

6. Les bénitiers

De quoi en perdre son latin ! Deux énormes coquilles de palourde servant de bénitiers encadrent l'entrée de l'église Saint-Audoen à Kilmainham. Pêchés dans l'océan Pacifique en 1917, ces mollusques imposants sont vraiment quelque chose à voir.

5. La pharmacie littéraire

Que vous soyez d'accord ou non, Ulysse de James Joyce est constamment cité comme le meilleur roman jamais écrit. Le volume de près de 700 pages regorge de lieux réels de Dublin, comme la pharmacie Sweny sur Lincoln Place, qui fait aujourd'hui office de musée à la gloire de Joyce avec des lectures quotidiennes.

4. Les lampes vous guideront

La plupart des gens associent Merrion Square à la statue multicolore d'Oscar Wilde. Mais le parc georgien renferme d'autres curiosités plus subtiles. Comme les quelque 25 réverbères au gaz décorés qui s'y cachent. Chacun d'eux est unique et illustre une époque révolue de l'histoire de Dublin.

3. La plaque commémorative du père Pat Noise

En traversant le pont O'Connell, ayez une pensée pour le père Pat Noise, dont la plaque commémorative raconte qu'il mourut dans des circonstances suspectes lorsque sa calèche plongea dans la rivière. Ne vous en faites pas trop – la plaque est un canular et le malheureux prêtre n'a jamais existé.

2. La cabine téléphonique première génération

Il fut un temps où les smartphones n'existaient pas et où Dublin était parsemée de cabines téléphoniques publiques. La plus ancienne, qui date de 1925, se tient désormais telle une relique technologique, du côté est de Dawson Street. Avec sa couleur verte et sa poignée en laiton, vous ne pourrez pas la manquer.

1. L'empreinte de St Patrick

À Dublin, vous pouvez littéralement marcher dans les pas d'un saint. Près de la zone de baignade de Skerries se trouve une empreinte laissée par St Patrick lorsqu'il pourchassa les affreux habitants qui lui volèrent sa chèvre et la mangèrent.

Découvrez le Top 9 des attractions de Dublin

Dublin : ses 9 principales attractions