Belvedere House & Gardens

Belvedere House, gardens and park, County Westmeath

Découvrez un manoir en bord de lac dont l'histoire sombre mêle jalousie et trahison

Promenez-vous sur les chemins forestiers autour de Belvedere House, un manoir du XVIIIe siècle situé sur les rives du Lough Ennell, dans le comté de Westmeath. Vous aurez l'impression de flâner dans un petit coin de paradis au cœur de l'Irlande. Mais ne vous fiez pas aux apparences – ce cadre paisible cache un passé scandaleux. 

© Belvedere House, Gardens & Park
© Belvedere House, Gardens & Park

Belvedere House 

Initialement, la maison était un pavillon de chasse construit pour Robert Rochfort, le premier comte de Belvedere, dont le mauvais caractère et la cruauté lui valurent le surnom de « Comte diabolique ». Elle se trouve à seulement 8 km de la ville animée de Mullingar, sur une petite colline surplombant le lac et entourée d'espaces verts luxuriants qui abritent un jardin clos victorien restauré et certaines des folies ornementales les plus extravagantes d'Irlande.

Pour construire Belvedere, Rochfort fit appel à Richard Castle, l'architecte qui dessina Westport House et Powerscourt House, entre autres. Bien que la maison soit étonnamment petite, ses vues sublimes sur le lac, ses somptueuses décorations en staff et ses délicats lambris de chêne rivalisent avec certains des plus beaux manoirs palladiens d'Irlande. 

© Belvedere House, Gardens & Park
© Belvedere House, Gardens & Park

Le Comte diabolique : Robert Rochfort

Au cours de sa médiocre vie, Rochfort montra à maintes reprises qu'il méritait amplement son surnom de Comte diabolique. Il accusa à tort son épouse Mary d'avoir une liaison avec son frère Arthur et l'emprisonna dans sa maison de famille pendant plus de 30 ans. Arthur s'en sortit un peu mieux. Rochfort le poursuivit en justice, lui réclamant 20 000 livres sterling, et le fit jeter dans une prison pour endettés, dépossédant par la même occasion les neuf enfants de son frère. Pendant cette période, le Comte diabolique vécut une vie de luxe et d'hédonisme à la Belvedere House, manifestement insouciant du tort qu'il avait causé.   

© Belvedere House, Gardens & Park
© Belvedere House, Gardens & Park

Le Jealous Wall

Rochfort consacra beaucoup de son temps et de son argent à la création d'un domaine de campagne idéal à Belvedere. Mais lorsqu'un autre frère gênant, George, construisit un plus grand manoir visible depuis sa maison, il ne put ignorer cet affront. 

Il ordonna donc la construction d'un immense mur dans les jardins, assez haut et large pour cacher l'offensante Tudenham House de sa vue. Surnommée le « Jealous Wall », cette structure sophistiquée fait penser au dernier mur encore debout d'une abbaye en ruines. Il s'agit de l'une des trois folies de Belvedere. En vous promenant sur les sentiers forestiers, vous trouverez les deux autres, à savoir l'Arche gothique et le Belvédère octogonal.

© Belvedere House, Gardens & Park
© Belvedere House, Gardens & Park

Promenades en forêt à Belvedere

Si vous visitez la Belvedere House, vous aurez l'occasion et le grand privilège d'explorer des hectares de forêts matures, dont la plupart des arbres furent plantés au XVIIIe siècle. Les hêtres, pins et bouleaux dominent mais vous y trouverez également une plantation de conifères exotiques, ainsi que, près de la glacière, un if qui aurait plus de 800 ans. 

Après une visite de la maison, une promenade dans les bois et un détour par le Jealous Wall, détendez-vous dans le restaurant situé dans le centre d'accueil des visiteurs. Vous aurez le temps de vous demander comment un homme aussi diabolique a pu laisser un héritage d'une telle beauté. 

Poussez l'exploration dans le comté de Westmeath

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries

Offres

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau. Remarque: Veuillez SVP saisir votre adresse e-mail manuellement au lieu de la copier/coller.