Phares d'Irlande : 2e partie

Loop Head Lighthouse

Des éclairs, un fanal du XVIIe siècle et une luxueuse évasion insulaire sont au programme de ce deuxième volet sur la trace des phares d'Irlande.

Vous aimez notre infographie ? Cliquez ici pour la téléchargez.

Les phares ont plus à raconter qu'il n'y paraît. Ces lumières salvatrices veillant sur les mers d'Irlande s'accompagnent d'histoires intrigantes amassées au fil des siècles.

Ici, dans la 2e partie de notre série, nous partons à la rencontre de six autres spécimens, de la côte recouverte d'ajoncs du Wicklow, à l'est, aux mers agitées de l'extrémité ouest de l'Irlande.

Phare de l'île de Clare – comté de Mayo
Phare de l'île de Clare – comté de Mayo

1 Phare de l'île de Clare – comté de Mayo

Installée sur les terres au relief mouvementé du point le plus septentrional de l'île de Clare, la structure cylindrique du phare de l'île de Clare, construit en 1806, jouit de vues marines parmi les plus spectaculaires du Wild Atlantic Way. Plus modeste en taille que ses semblables, il fut mis hors service en 1965. La raison d'un tel choix ? Son emplacement sur des falaises aussi hautes fait qu'il était trop souvent enveloppé de brume pour que sa lumière soit efficace.

Rénové en hébergement de luxe, l'édifice est considéré par ses propriétaires comme « une fabuleuse évasion – un havre revigorant ». Et ils n'ont pas tort. Wi-Fi, lits en fer forgé et mobilier Art déco côtoient des vues panoramiques sur la baie de Clew, la houle salée de l'Atlantique et des kilomètres de falaises déchiquetées.

Phare de Loop Head – comté de Clare
Phare de Loop Head – comté de Clare

2 Phare de Loop Head – comté de Clare

Si vous aimez lorsque phare rime avec isolement, alors Loop Head pourrait bien vous plaire. Décrit par l'Irish Landmark Trust (auprès duquel il est possible de louer la maison du gardien de phare) comme étant « perché à l'extrémité de Loop Head », le site se situe à près de cinq kilomètres du village le plus proche, Kilbaha.

Le phare d'origine des années 1670 était un brasero de charbon, installé sur une plateforme sur le toit d'un cottage en pierre où vivait le premier gardien.

Le phare se dresse aujourd'hui à quelque 90 mètres au-dessus de l'océan Atlantique, sur une péninsule élue « meilleure destination de vacances en Irlande » dans un concours de l'Irish Times.

Phare de l'île de Valentia – comté de Kerry
Phare de l'île de Valentia – comté de Kerry

3 Phare de l'île de Valentia – comté de Kerry

Sacrée vue, n'est-ce pas ? Pendant que vous l'admirez, ayez une pensée pour le très honorable Maurice Fitzgerald, chevalier de Kerry, à qui nous devons le phare de Valentia. Il fut le premier à demander la construction d'un phare à cet endroit.

Bien qu'il s'agisse probablement du site le plus spectaculaire et le plus voyant de l'île de Valentia, le phare – occupé par un gardien jusqu'en 1947 – n'est pas la seule curiosité. Sur votre liste de choses à voir sur l'île, vous pouvez ajouter un fort défensif du XVIe siècle, ainsi que le point d'arrivée du premier câble transatlantique posé en 1866, reliant l'Europe au continent nord-américain.

Phare de Ballycotton – comté de Cork
Phare de Ballycotton – comté de Cork

4 Phare de Ballycotton – comté de Cork

Saviez-vous que le Sirius fut le premier bateau à effectuer la traversée de l'Atlantique à la vapeur en 1838 ? À peine neuf ans plus tard, la joie de cet événement marquant fut entachée lorsque le navire heurta le rocher de Smith's Rock, au sud-ouest de Ballycotton.

Le temps que le capitaine tente de diriger son navire vers le port de Ballycotton, c'était déjà une épave. Le phare de Ballycotton fut construit suite à cette catastrophe et, en juin 1851, sa lumière culminant à quelque 60 mètres au-dessus de la mer pouvait être discernée par temps clair dans un rayon de 29 kilomètres.

Aujourd'hui, des excursions en bateau accèdent à l'île de Capel, où vous pouvez saluer la population de chèvres avant de monter les escaliers pour admirer les vues sur la mer Celtique depuis le balcon rouge de la lanterne.

Phare de Wicklow Head, comté de Wicklow
Phare de Wicklow Head, comté de Wicklow

5 Phare de Wicklow Head – comté de Wicklow

Le comté de Wicklow a de la chance. Non content d'être surnommé le jardin de l'Irlande, il possède en outre un beau littoral souvent oublié. Surveillant un beau panorama de mer, de champs et de buissons d'ajoncs jaunes, l'impressionnant phare octogonal de Wicklow fut l'un des deux phares construits le long de cette côte en 1781. Mais tout n'a pas été sans anicroche.

55 ans plus tard, le 10 octobre, la foudre frappa la tour, en détruisant l'intérieur. Sans surprise, les murs en pierre d'un mètre d'épaisseur tinrent bon. En pénétrant à l'intérieur aujourd'hui, vous trouverez six étages octogonaux de luxe nautique proposés comme location de vacances grâce aux soins attentionnés de l'Irish Landmark Trust.

Phare de St John – comté de Down
Phare de St John – comté de Down

6 Phare de St John – comté de Down

On pourrait croire que le phare de St John, dressé à 24 mètres au-dessus de la mer d'Irlande (c'est le plus grand phare terrestre d'Irlande), est une ode aux abeilles, mais ce n'était pas le cas au départ. Il a en réalité subi deux ravalements distincts au cours de son histoire : à sa teinte blanche originale de 1844, on ajouta trois bandes noires en 1902 puis des bandes jaunes en 1954.

Envie de passer la nuit dans la maison du gardien de phare finement rénovée ? C'est possible, grâce à l'Irish Landmark Trust, comme vous avez pu le deviner.

Continuez de rêver en poursuivant votre lecture :

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries

En savoir plus sur l'Irlande

D'autres questions sur l'Irlande ? Nous avons les réponses

Aide et conseils

Prenez un instant

Plongez parmi les paysages ruraux les plus inspirants et les villes les plus animées d'Irlande.

Offres

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.