Comté de Waterford

The Copper Coast, County Waterford

Le long de la côte des Terres Ancestrales d'Irlande, le comté de Waterford arbore des kilomètres de superbe littoral, la plus ancienne ville d'Irlande, un géoparc mondial de l'UNESCO et des merveilles monastiques au bord de l'océan

Le Waterford historique

En 1171, le roi Henri II remonta la rivière Suir en bateau, à la recherche du seigneur normand Strongbow basé à Waterford. Tandis qu'il progressait péniblement sur les flots, il dépassa la péninsule escarpée de Hook sur sa droite et le petit village de Crooke sur sa gauche, niché contre la côte. En passant entre ces deux repères, le roi fit la promesse d'atteindre Waterford « by hook or by crook », coûte que coûte. D'un trait d'esprit spontané naissent parfois des expressions légendaires.

Waterford est un comté qui entretient la flamme de son passé, encore à ce jour. Crooke existe toujours, au bord de l'océan, tandis que la péninsule de Hook est considérée comme l'une des portions de côte les plus sublimes d'Irlande. Vous y trouverez l'impressionnant phare de Hook, aux rayures blanches et noires. Sans oublier le vaste manoir de Loftus Hall – censé être la demeure la plus hantée d'Irlande – et l'abbaye de Tintern qui inspira un poème à William Wordsworth.

La ville de Waterford

Fondée au IXe siècle par les Vikings, Waterford est la plus ancienne cité d'Irlande. En 1170, la ville entre dans une période importante de son histoire lorsque Strongbow s'en empare pour les Normands. Certains des plus fascinants trésors de ces deux époques sont exposés dans l'enceinte de Waterford Treasures, un groupe de trois musées situés au centre-ville. Y figurent la Great Charter Roll de 1373, dépeignant la ville telle qu'elle existait au XIVe siècle, ainsi qu'une magnifique broche en or et en argent, en forme de losange.

Bien sûr, il n'y a pas que l'histoire qui fait de Waterford une destination aussi captivante. La ville est aussi réputée pour ses bières artisanales comme la Metalman ; ses « blaas », de délicieux petits pains blancs enfarinés qui constituent la spécialité locale ; et le cristal de Waterford, l'une des plus prestigieuses marques de verre taillé au monde.

Elle conserve les vestiges de son passé viking et normand dans les rues étroites et les remparts de ce qu'on appelle le Triangle Viking, où trois excellents musées racontent l'histoire médiévale d'Irlande mieux que n'importe quelle autre ville du pays.

Lonely Planet

Au-delà des frontières de la ville, cependant, Waterford a beaucoup à offrir. La Copper Coast (côte du cuivre) est le géoparc mondial de l'UNESCO du comté, avec 25 km de littoral composé de falaises, de criques et de pitons rocheux au milieu de la mer.

Tirant son nom des anciennes mines de cuivre qui recouvraient autrefois la région, la Copper Coast regorge d'un passé fascinant et de criques secrètes. Pendant votre exploration, ouvrez l'œil pour repérer le Metal Man de Newtown Head, un marin perché en haut d'un pilier signalant aux navigateurs qu'ils pénètrent dans la baie de Tramore.

Aux alentours de la ville

Au nord, les monts Comeragh et leur décor de roche dominent le panorama. Non loin, la cascade de Mahon déverse ses eaux scintillantes dans la vallée et le lac glaciaire de Coumshingaun trône au-dessus des terres – on le dit sans fond et aussi sombre que la nuit.

Enfin, à l'ouest de Waterford se trouvent la cathédrale d'Ardmore et sa tour ronde, le plus ancien site chrétien d'Irlande, fondé par St Declan au Ve siècle. Il comprend une tour ronde impressionnante ainsi qu'un ermitage caché, perché sur les falaises voisines, ce qui en fait le seul monastère côtier qui subsiste en Irlande.

Découvrez l'île d'Irlande

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries
Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.