Temple Bar de Dublin

Open Air Cinema in Meeting House Square
Open Air Cinema in Meeting House Square

Imaginez le meilleur de la ville de Dublin – ses pubs, ses galeries, ses restaurants et sa musique – réuni sur un périmètre de quelques rues. On obtient Temple Bar, le cœur culturel pavé de Dublin.

Commençons par un brin d'histoire. Temple Bar a toujours été un lieu populaire. Dès 795 après J.-C., les Vikings y installent leur campement. Les vestiges de cette implantation sont d'ailleurs aujourd'hui visibles au château de Dublin. Quelques siècles plus tard, un diplomate britannique du nom de Sir William Temple y bâtit une splendide demeure et des jardins. Le nom lui est resté et ainsi Temple Bar était né.

Le quartier de Temple Bar forme un carré sur la rive sud de la rivière Liffey caractérisé par ses ramifications de rues et ruelles étroites. Boutiques, cafés, galeries et pubs bordent ces dernières qui sont prises d'assaut par les amateurs de culture et les fêtards invétérés, tout au long de l'année. C'est un lieu de rencontre particulièrement animé dans la ville.

Capitale de la culture

Temple Bar est au centre de l'univers culturel de Dublin. Musiciens et artistes de rue, marchés en plein air et expositions y créent une ambiance de carnaval. Vous pouvez y assister à un spectacle (avec pas moins de trois salles à votre disposition), visiter une galerie, explorer un marché, aller à un concert ou tout simplement vous poser à un café pour regarder les gens passer.

La culture quadrillée

Le Meeting House Square est le noyau culturel de Temple Bar. Il est bordé par les Archives photographiques nationales, la Galerie de la photographie (entrée libre pour les deux), et l'Institut du film irlandais. Il accueille aussi des projections occasionnelles, des marchés et même un vignoble.

Chaque samedi, il donne lieu à une explosion de couleurs avec le marché alimentaire. D'énormes auvents recouvrent la place et la protègent des intempéries. En vente sur le marché, vous trouverez des fruits et légumes frais, des fromages et même des huîtres. Au coin de la place principale, les stands du marché aux livres de Temple Bar offrent tout un univers littéraire.

Entre les places se trouve Filmbase, le lieu incontournable des amateurs de cinéma, avec une galerie publique, un bon café, des projections et conférences gratuites.

Les saveurs de Temple Bar

Vous avez un petit creux ? Flânez dans les rues pavées et laissez-vous guider par votre odorat. Au menu : une carte résolument internationale, du restaurant indonésien The Chameleon au bistrot français Les Frères Jacques. Pour des saveurs traditionnelles irlandaises, allez chercher un boxty au Gallagher’s Boxty House. Et pour un véritable régal, essayez le restaurant Tea Room du Clarence Hotel, et tentez d'apercevoir ses célèbres propriétaires Bono et The Edge.

À la nuit tombée

Au coucher du soleil, le volume sonore augmente. Temple Bar compte la plus grande densité de pubs de la ville de Dublin, vous n'aurez donc aucun mal à y dénicher une pinte. Les musiciens de rue jouent avec passion pour les fêtards qui errent de pub en pub. Les rythmes endiablés de la musique irlandaise traditionnelle vous inciteront probablement à passer la porte d'un d'entre eux, le temps d'une pinte ou d'une danse. Le Oliver St John Gogarty propose une session de musique traditionnelle irlandaise tous les jours et soirs de la semaine.

Au bas de Fleet Street, se trouve le Porterhouse Bar et pub-brasserie. Bastion de la bière artisanale irlandaise, le Porterhouse sert uniquement ses propres bières et renferme des merveilles en bouteille originaires du monde entier.

Un peu le quartier de Temple Bar lui-même : un melting-pot culturel mais avec une touche irlandaise en son cœur.