Clonmacnoise

Clonmacnoise, County Offaly
Clonmacnoise, County Offaly

Bienvenue sur l'un des sites exceptionnels d'Irlande : les ruines monastiques de Clonmacnoise

Bien sûr, vous pouvez rejoindre Clonmacnoise par la route. Mais pour garder de vrais souvenirs plein la tête, rien ne vaut de gagner ce site des débuts du christianisme par la mer.

En voguant sur le Shannon depuis Athlone, le majestueux canal vous entraîne doucement de l'Irlande moderne vers les champs verdoyants du comté de Westmeath, avant de vous faire atterrir, au détour d'une courbe, au beau milieu du VIe siècle.

Les vestiges d'une cathédrale, une tour ronde, des hautes croix et pas moins de sept églises datant de 545 après J.-C. contrastent avec leur isolement dans une zone marécageuse. En vérité, Clonmacnoise était autrefois un centre religieux et d'apprentissage de premier plan en Europe.

Fondé par St Ciarán Mac a tSaor (« fils du charpentier »), Clonmacnoise était situé à l'intersection du Shannon et de la principale route reliant l'est à l'ouest de l'Irlande à l'époque : un emplacement stratégique qui s'est avéré crucial dans sa croissance.

Il était, au IXe siècle, le plus célèbre monastère d'Irlande avec Clonard, fréquenté par les érudits de toute l'Europe. Entre les IXe et XIe siècles, il devint même le lieu de sépulture des hauts rois de Tara.

Un art durable

Les premières constructions en bois de Clonmacnoise, datant du IXe siècle, ont progressivement été remplacées par des bâtisses en pierre plus résistantes. Aujourd'hui, les ruines imposantes, qui ont subi pour la plupart un travail de conservation, reflètent l'agitation qui régnait autrefois en ces lieux, avec les 1 500 à 2 000 personnes qui y vivaient et travaillaient au XIe siècle.

En se promenant dans les ruines recouvertes de lichen, il est facile d'imaginer l'effervescence des moines, et les artistes au travail sur des manuscrits ou des ouvrages en pierre ou en métal. Une des œuvres les plus impressionnantes est la crosse épiscopale ornée, désormais exposée au musée national d'Irlande…

L'importance de Clonmacnoise était telle pour le patrimoine chrétien de l'île, que St Ciarán y serait revenu bien des siècles après sa mort pour frapper un pillard à l'aide de la crosse dorée.

Hautes croix

Les trois vedettes de Clonmacnoise sont ses splendides hautes croix, désormais protégées des caprices de la météo irlandaise dans l'excellent centre d'interprétation du site (d'admirables répliques se dressent à leur emplacement original). La plus célèbre est la Croix des Saintes Écritures, haute de quatre mètres, dont le grès est savamment sculpté de figures complexes sur ses quatre faces.

Ce n'est qu'au XIIe siècle, plus de 500 ans après ses débuts, que Clonmacnoise entama son déclin, en raison de l'arrivée d'ordres religieux concurrents sur le continent et de la croissance de la ville d'Athlone au nord.

Mais le Pape Jean-Paul II estimait très certainement Clonmacnoise pour l'inclure dans sa célèbre visite en Irlande en 1979. Sa signification historique et sa popularité auprès des visiteurs ne se démentent pas, même près de 1 500 ans plus tard.

Accepteriez-vous de nous aider ?

Nous nous efforçons en permanence d'améliorer la navigation sur notre site.

Votre participation à cette courte enquête nous permettra de rendre ireland.com encore plus agréable pour tous.

Non merci Close Participer à l'enquête