Retour aux articles

Tendances culinaires avec une touche irlandaise

L'Irlande donne le ton des tendances culinaires en 2014

En 2013, le « cronut » était sur toutes les lèvres, nous nous sommes passionnés pour la pâtisserie et les menus dégustation ont révolutionné notre façon de commander au restaurant. 2014 réserve tout autant de surprises. Les restaurants et les producteurs se laissent emporter par une vague de tendances passionnantes et changeantes qui vont révolutionner votre assiette. Et l'Irlande ne fait pas exception. Nous suivons de près les principales nouvelles tendances culinaires mondiales, de la cuisine réconfort traditionnelle aux plats exotiques haut de gamme.

1. Des microbrasseries aux cocktails chics

Aucun doute là-dessus : 2013 fut l'année de la bière artisanale en Irlande. Des microbrasseries indépendantes telles que la Franciscan Well Brewery de Cork, la Hilden Brewery du comté d'Antrim en Irlande du Nord et la Burren Brewery du comté de Clare ont titillé les papilles. Et dans les pubs et restaurants, les bières de O’Hara’s, Eight Degrees et Whitewater ont accompagné à la perfection les assiettes de fromages irlandais artisanaux et les plateaux de charcuterie locale. À n'en pas douter, la bière artisanale a encore de beaux jours devant elle en 2014.

À côté de ça, une nouvelle tendance en matière de boisson abreuve l'Irlande et le reste du monde : les cocktails chic. Loin des mojitos en sachet, il s'agit de cocktails élégants, sophistiqués et ultra créatifs. Dans toute l'île, de petits bars à cocktails et antres du gin encouragent cette nouvelle tendance, de l'archi-secret Blind Pig Speakeasy au Vintage Cocktail Club de Dublin, en passant par le Cornstore primé de Limerick et le fabuleux bar à cocktails du Merchant Hotel de Belfast. Les restaurants, comme le nouveau Drury Buildings de Dublin et le Mandarin Karma de Derry-Londonderry, mettent quant à eux autant d'efforts dans la préparation de leur carte de cocktails que dans leurs plats. Si vous aimez les cocktails, l'Irlande est une destination incontournable en 2014 (nous vous rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération).

4. La cuisine réconfort

La tendance de la cuisine réconfort a encore de beaux jours devant elle en 2014, d'après la National Restaurant Association des États-Unis. En Irlande, s'il y a une chose que l'on sait TRÈS bien faire, c'est la cuisine réconfort. Le bonheur dans l'assiette vous restera probablement étranger tant que vous n'avez pas dégusté un Ulster Fry, cette explosion de saveurs qui se compose de saucisses, bacon, soda farl (sorte de pain de pommes de terre), champignons, haricots et œufs frits. En fait, l'Irlande excelle tellement dans la cuisine réconfort que nos chefs redécouvrent les classiques irlandais et les remettent à la carte. Imaginez goûter à une soupe de fruits de mer avec des morceaux, accompagnée d'un scone de dillisk (une algue) au Malt House dans la ville de Galway ; à un boxty de courgette et parmesan au Wineport Lodge d'Athlone et à un légendaire Irish stew (ragoût d'agneau) au Crown Bar Liquor Saloon de Belfast.

2. L'importance de la cuisine locale

Forbes, qui a désigné la « cuisine locale » parmi les trois principales tendances culinaires pour 2014, écrit que « les gastronomes veulent de plus en plus savoir d'où provient leur nourriture et sont en quête de produits locaux ». En Irlande, la cuisine locale n'est ni une tendance, ni une lubie : c'est un mode de vie. Ici, les vaches gambadent dans de verts pâturages, le fromage artisanal se classe parmi les meilleurs d'Europe et les cochons possèdent même leur propre île… Vous en doutez ? Regardez le Black Bacon. C'est l'essence même du produit local en Irlande… Ici, les cochons de Pat O’Doherty gambadent sur une île qui sent bon les herbes. Et ce n'est pas tout : le beurre d'Irlande est l'un des plus purs au monde, si bien que le beurre Abernethy du comté de Down orne même les tables du restaurant Fat Duck d'Heston Blumenthal. Et c'est sans parler du poisson fumé, comme le remarquable saumon ou maquereau fumé des ateliers de fumaison locaux du Burren, du Connemara, de Cobh et de Drumgooland dans le comté de Down. Croyez-nous, en Irlande, la cuisine locale EST vraiment importante.

3. La cuisine mexicaine monte en gamme

D'après le Huffington Post, la cuisine mexicaine monte en gamme en 2014 : « De plus en plus de gens apprennent à connaître la véritable cuisine mexicaine, bien au-delà des tacos. » Mais attendez, c'est bien de l'Irlande que l'on parle, une île réputée pour ses goûts variés, ses saveurs traditionnelles et ses produits fabriqués avec amour, n'est-ce pas ? Eh bien oui, mais les restaurants d'Irlande comptent aussi parmi les plus avant-gardistes d'Europe, et au cœur de Dublin se trouve un petit restaurant mexicain qui revisite la cuisine mexicaine. Avec son chic latino grisant, ses bouteilles de Tequila alignées au bar et son petit espace délimité par des murets en carrelage blanc style métro, 777 donne le ton dans la capitale irlandaise. Régalez-vous avec un ceviche de haddock, un pequeno pajaro (caille au feu de bois) et des tostadas au porc mariné. Oubliez New York et Los Angeles pour la cuisine mexicaine gastronomique, c'est à Dublin que ça se passe.

A propos de l'auteur

Elevé dans la campagne du Wicklow, David est un vrai « gars de la campagne ». Il aime lire et tout particulièrement du Sebastian Barry et Roddy Doyle. Il aime également préparer de bons petits plats (ou les faire brûler ?!) comme une tornade dans sa cuisine. Vous le trouverez sur un terrain de tennis le weekend avant qu’il ne disparaisse dans un pub avec des amis pour de longues après-midi tranquilles. David écrit sur le sport, la gastronomie et la nature et est fasciné par le Titanic. Sa balade préférée ? La Lambe Hill (pour réfléchir) et la plage Beal Ban à Ballyferriter (pour son côté romantique).

Donnez votre avis

Vous n'êtes pas connecté(e)

0 commentaires