Retour aux articles

Comment faire un délicieux Irish Coffee

En ces temps de froid, quand les jours finissent tôt et qu’il faut rapprocher les chaises du feu, on a les meilleurs raisons pour se préparer une petite douceur réconfortante : l’Irish Coffee ! Avant de se mettre à moudre le café, nous avons décidé de partir en quête de la meilleure méthode pour faire un Irish Coffee. Et nous n’avons pas trouvé mieux que de demander à un barman de Dublin !

Les bons conseils de Gareth pour un Irish Coffee réussi :

Chauffez votre verre (verre à pied épais) sous l’eau chaude, ceci gardera votre boisson bien au chaud !

Après avoir versé votre café, sucrez (sucre de canne), et faites bien attention à ce qu’il ne reste aucuns cristaux de sucre, que le sucre soit complètement dissous.

Une mesure standard de whiskey* est suffisant, 4 à 5 cl, mais soyez certain qu’il s’agit d’un irlandais ! Mélangez le café avec le whiskey*.

Soyez patient avec la crème, une crème la plus naturelle possible, fouettée avec douceur et pas trop longtemps, qu’elle puisse être encore liquide mais suffisamment ferme pour rester accrochée quelques secondes.

Versez la crème délicatement sur le café, si besoin en la versant sur le dos d’une cuillère. La crème ne doit pas se mélanger avec le café.

En décoration vous pouvez saupoudrer de chocolat.

Rapprochez-vous du feu et dégustez !

Et il n’y a pas que l’Irish Coffee que nous apprécions ici, il y a tellement de délicieux plats en Irlande… Pensez au fameux « Irish Stew », le ragoût d’agneau ; le « Colcannon », sorte de potée de pomme de terre, choux, beurre, et, selon les recettes, du lait, de la crème, de la ciboule, de l’ail, et parfois du bacon… Ou encore aux « Soda Farls », petits pains irlandais plats, triangulaires, cuits à la poêle ; au saumon frais poché, ou encore la célèbre soupe de poissons irlandaise…

Vous pouvez retrouver toutes nos recettes en cliquant ici.

*Nous vous rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

A propos de l'auteur

Elevé dans la campagne du Wicklow, David est un vrai « gars de la campagne ». Il aime lire et tout particulièrement du Sebastian Barry et Roddy Doyle. Il aime également préparer de bons petits plats (ou les faire brûler ?!) comme une tornade dans sa cuisine. Vous le trouverez sur un terrain de tennis le weekend avant qu’il ne disparaisse dans un pub avec des amis pour de longues après-midi tranquilles. David écrit sur le sport, la gastronomie et la nature et est fasciné par le Titanic. Sa balade préférée ? La Lambe Hill (pour réfléchir) et la plage Beal Ban à Ballyferriter (pour son côté romantique).

Donnez votre avis

Vous n'êtes pas connecté(e)

0 commentaires