Vous vous demandez où Rory McIlroy a puisé son talent ? Suivez-nous

Rory McIlroy tees off
Rory McIlroy tees off

Les bons terrains produisent de grands champions, mais ils participent aussi à leur formation, écrit Brian Keogh.

Si vous en doutez, demandez son avis à Rory McIlroy, numéro un mondial, deux fois vainqueur de tournois majeurs, qui a décroché les plus grands titres d'Irlande en amateur sur certains de nos meilleurs parcours avant de briller sur le circuit professionnel.

Où en serait-il aujourd'hui, s'il n'avait pas surmonté les éléments déchaînés de l'Atlantique pour remporter le prestigieux Championnat d'Irlande de l'Ouest au légendaire club de golf du comté de Sligo ? Et il ne s'est pas contenté d'une seule victoire, puisqu'il a réitéré l'exploit une seconde fois par la suite.

Où donc McIlroy a-t-il développé les compétences en petit jeu qui lui ont permis d'écarter Tiger Woods et de gagner le Honda Classic 2011 pour devenir numéro un mondial pour la première fois ?

De longues heures d'entraînement dans son club d'Holywood dans le comté de Down ont donné à la star montante la confiance nécessaire pour donner le meilleur de lui-même, ce qu'il a prouvé en remportant le Championnat de l'Irish Close 2005 sur le superbe terrain du club de golf de Westport.

Le difficile parcours du comté de Mayo n'a en rien impressionné le jeune homme de 16 ans. Bien au contraire, il a produit un petit jeu magique aux moments décisifs et est devenu le plus jeune vainqueur d'un titre autrefois raflé par de futures vedettes comme Paul McGinley, capitaine de l'équipe européenne pour la Ryder Cup 2014, et le trio de champions Pádraig Harrington, Darren Clarke et Graeme McDowell.

Une réputation forgée par son triomphe sur un link

McIlroy a conservé son titre au Championnat d'Irlande de l'Ouest dans l'ombre du Ben Bulben du comté de Sligo en 2006. Mais l'une de ses victoires les plus notables en amateur est venue plus tard ce même été, lorsqu'il fit sensation sur l'exceptionnel nouveau link d'Irlande, l'European Club à Brittas Bay dans le comté de Wicklow. Grâce à cette victoire, il fut sacré champion de l'Irish Close pour la seconde fois.

McIlroy s'est préparé à défendre son titre en donnant la leçon à un maître, son mentor Nick Faldo, sur le Old Links de Ballyliffin, juché sur la péninsule d'Inishowen et balayé par le vent, dans le comté de Donegal, le plus au nord de l'Irlande.

Du comté de Wicklow au Donegal sauvage

« Ballyliffin est un parcours remarquable », confie McIlroy, qui a décroché le record du parcours avec 67, battant le sextuple champion Faldo d'un coup. « Ils ont deux superbes terrains de golf là-bas. Le Old Links, qui est un peu plus court et étriqué, avec de petits greens. Redessiné par Nick Faldo, il est très difficile et a toutes les qualités pour vous mettre à l'épreuve. Le Glashedy, au contraire, est un grand parcours mesurant plus de 6700 mètres. »

« Ils possèdent deux superbes parcours sur un extraordinaire lopin de terre, alors si vous avez l'occasion de mettre les pieds au nord-ouest de l'Irlande, Ballyliffin se doit de figurer sur votre liste. »

Probablement le meilleur link au monde

Quelques jours seulement après avoir battu Faldo à Ballyliffin, McIlroy conserva son titre de l'Irish Close à l'European Club et déclara qu'il s'agissait là du meilleur link sur lequel il avait joué.

Un bel éloge de la part d'un joueur ayant grandi à quelques minutes de route des superbes links du Royal County Down et s'étant régulièrement entraîné au Royal Portrush dans son enfance.

« L'European Club possède probablement le meilleur link sur lequel il m'ait été donné de jouer, et je prends en compte le Royal St George's, le Royal County Down et le Royal Portrush », précisa McIlroy à l'époque. « C'est la parfaite définition du parcours en bord de mer. Il y a les traverses de bois dans les bunkers et il possède les meilleurs fairways sur lesquels j'ai joué. C'est purement incroyable.

« J'adore les parcours où il faut vraiment réfléchir à ses coups. Je me concentre beaucoup plus. C'est pourquoi celui-ci me laisse une forte impression. »

Dans l'œil du Tigre

De retour au championnat de l'Irish Close, McIlroy était sur le point de battre le record du parcours avec un score de quatre sous le par 67, établi par Tiger Woods en juillet 2002, mais finit le tour en trois sous le par. Il dut se contenter d'un 70 au final, et fit 80 au deuxième tour à cause du vent.

Il se qualifia tout de même facilement pour l'étape du match play, et remporta le titre haut la main, non sans avoir tiré de précieux enseignements sur la gestion du parcours et le jeu dans le vent. Cela va sans dire que ces leçons lui ont servi plus tard sur le circuit professionnel.

Voilà une courbe d'apprentissage qui atteint des sommets !