Envie de séjourner dans un château de conte de fées en Irlande ?

Kilcoe Castle, home to Jeremy Irons
Kilcoe Castle, home to Jeremy Irons

Absolument décadent et corrompu jusqu'à la moelle, Rodrigo Borgia est l'archétype des personnages que l'on aime détester. Alors que le tournage de la troisième saison de The Borgias s’achève, nous vous proposons de découvrir où l'acteur oscarisé Jeremy Irons aime passer du temps lorsqu'il n'est pas en train d'asseoir sa domination sur l'Italie de la Renaissance.

Une légende à l'écran

Plus de trente ans après avoir conquis le public avec le rôle de Charles Ryder dans la série Retour au château, Jeremy Irons atteint désormais son apogée social – du moins en termes d'incarnation de personnage fastueux – dans The Borgias.

Irons y incarne Rodrigo Borgia, un patriarche profondément immoral dont la progéniture est encore pire, qui a comploté pour devenir le pape Alexandre. Impitoyable n'est pas le mot juste pour décrire cette famille de la Renaissance. Le réalisateur Neil Jordan présente ainsi le clan comme « la première famille du crime ».

La série The Borgias bénéficie de décors somptueux (le tournage a lieu juste à côté de Budapest et non à Rome, un choix compréhensible étant donné l'envergure de la production) où Jeremy Irons semble tout à fait à l'aise, que ce soit en train d'arpenter les palais ou allongé dans un lit de la taille d'un terrain de foot.

Pour lui qui a endossé des rôles de nantis, dont celui de Claus von Bülow (Le Mystère von Bülow) pour lequel il reçut un Oscar, cela semble inné. Apprendre qu'Irons possède un château du XVe siècle dans la vraie vie n'est donc pas franchement une surprise.

Un lien spirituel avec l'Irlande

Lorsqu'il prit part à la série de documentaires généalogiques Who Do You Think You Are? il y a quelques années, Irons révéla un amour quasi spirituel pour l'Irlande. En 1998, avec sa femme Sinead Cusack, il acheta une ruine : le château de Kilcoe du XVe siècle, près de Ballydehob, à l'ouest de Cork.

Le couple l'a soigneusement restauré et l'édifice aux murs couleur pêche (un choix controversé à l'époque, mais qui s'avère très esthétique au final) monte désormais la garde sur la campagne alentour. Ses escaliers de guingois, son vaste salon et ses cheminées ouvertes en font une demeure familiale étonnamment douillette.

Vivez votre propre conte de fées

Si la vie de château vous tente, mais que vous n'avez pas envie de vous lancer dans un projet de restauration comme « seul un fou le pourrait. Quelqu'un possédant plus d'argent que de bon sens » comme le dit Irons, que diriez-vous d'en louer un pour la semaine ?

Le charmant château de Ballinlough du XVIIe siècle, dans le comté de Meath, n'est qu'à 50 minutes de route de Dublin. La famille Nugent y vit depuis 400 ans, mais sait s'effacer pour laisser la place à ses hôtes et offrir une ambiance conviviale et détendue. Imaginez les longues promenades, le splendide domaine, les feux de cheminée et l'aménagement à la fois ravissant et confortable.

Ou pénétrez dans l'univers de Jane Austen

Histoire et vie familiale se conjuguent pour participer à la magie de Drenagh House, située près de Limavady dans le comté de Londonderry. Cette résidence n'est pas un château à proprement parler, mais elle ne demeure pas moins l'une des plus belles bâtisses irlandaises de la fin de l'époque géorgienne. Installée sur un vaste parc, elle abrite des lits à baldaquin et des baignoires à pattes de lion, en plus d'offrir une vue sur les Sperrins.

Sa tour de l'horloge abrite des appartements de vacances pour quatre ou huit personnes, si toutefois vous ne souhaitez pas louer toute la demeure. Vous aurez l'impression de vivre dans un roman de Jane Austen, où M. Darcy peut surgir à tout moment.

Et c'est exactement le but des vacances : s'offrir un dépaysement total et une part de rêve. De quel style de vie rêvez-vous ?