Glendalough – Des ruines merveilleuses

The Valley is home to one of Ireland’s most impressive monastic sites founded by St. Kevin in the 6th Century
The Valley is home to one of Ireland’s most impressive monastic sites founded by St. Kevin in the 6th Century

Ce site monastique du VIe siècle, fondé par St Kevin, est le joyau du parc national des monts du Wicklow… N'oubliez pas vos chaussures de randonnée !

La fascination qu'exerce Glendalough n'est pas née d'hier. Cela fait des milliers d'années que cette vallée glaciaire enchanteresse reçoit les louanges et la visite d'une foule de visiteurs…

« Il n'y a pas mieux que Glendalough pour incarner le romantisme sauvage d'Irlande », assure Lonely Planet.

« Seule l'imagination peut décrire les charmes de ce lieu délicieux », écrivait le romancier William Makepeace Thackeray, il y a plus de 150 ans. « Une fois découvert, il reste votre ami à jamais, et vous remplit de joie à sa seule pensée. »

Vous voyez, Glendalough (signifiant gorge ou vallée des deux lacs) est naturellement et spirituellement spectaculaire. Formé il y a des milliers d'années, pendant l'ère glaciaire, le site a vu les ruisseaux de montagne et les dépôts d’alluvions modeler les lacs supérieur et inférieur tant appréciés des marcheurs actuels.

Le site monastique fondé par St Kevin au VIe siècle, implanté en son cœur, contribue à en faire l'un des lieux les plus visités d'Irlande.

Une cité dans les collines

En son temps, l'ensemble monastique de St Kevin était une véritable cité avec une tour ronde de 30 m de haut, un pavillon d'entrée, plusieurs églises, une cathédrale, une ferme, des maisons et une importante population laïque, des facteurs ayant tous contribué à en faire l'un des plus grands centres ecclésiastiques durant 500 ans.

Au fil de son histoire, Glendalough fut pillée par les Vikings, ravagée par le feu, et très certainement rythmée par le même temps froid et humide aujourd'hui caractéristique des monts du Wicklow, avant de tomber aux mains des Normands en 1398.

St Laurence O'Toole, le saint patron de Dublin, fut abbé à Glendalough, et revint s'y retirer chaque année pendant 40 jours, à l'occasion du carême, dans une grotte connue sous le nom de St Kevin's Bed (le lit de saint Kevin). 

La grotte n'offre pas d'accès sécurisé, mais elle donne l'occasion de prendre une belle photo depuis la route des mineurs au-dessus du lac supérieur.

Une randonnée dans le passé

Une bonne partie de l'attrait de Glendalough réside dans sa situation géographique, au cœur du parc national des monts du Wicklow. La vallée compte neuf sentiers de randonnée (dont les cartes sont disponibles au centre d'information sur place), et offre également l'occasion d'une sympathique halte le long du Wicklow Way, un itinéraire de 130 km qui s'étend de Marlay Park, dans le comté de Dublin à Clonegal, dans le comté de Carlow.

Le sentier est réputé pour l'observation des oiseaux, mais ne soyez pas surpris si vous ne parvenez pas à repérer la moindre alouette. Selon la légende, les ouvriers œuvrant à la construction de la cathédrale de Glendalough avaient promis de « se lever avec l'alouette et se coucher avec l'agneau », mais ceux-ci ont rapidement déchanté au vu du caractère matinal de l'oiseau.

St Kevin pria pour une solution et, à partir de ce jour, l'alouette des champs cessa de chanter dans la vallée enchantée.

Tant pis pour l'oiseau !