La passion du vélo

La beauté des paysages et le plaisir de la route comptent tout autant que la destination quand on fait du vélo en Irlande. Alors enfourchez votre monture et partez loin des sentiers battus

JFK avait un jour déclaré : « Rien ne vaut le plaisir d’une promenade en vélo ». Et vous savez quoi ? Il semblerait que les Irlandais soient également de cet avis : le vélo est aujourd’hui un véritable phénomène de société – l’île regorge de clubs de cyclisme et le nombre d’adhérents de Cycling Ireland, la fédération irlandaise de cyclisme, a augmenté de 50 % ces trois dernières années.

Et il y a une bonne raison pour expliquer cette fièvre : « Rien ne vaut l’Irlande pour faire du vélo » explique Rory Wyley, président de Cycling Ireland. « Cet incroyable réseau de routes et de boreens (petits sentiers) vous permet de partir à l’aventure, sans itinéraire planifié, simplement en suivant votre flair »

Rien ne vaut l’Irlande ? Rory pourrait bien avoir raison. Pour le Lonely Planet, le comté de Clare fait partie des 10 meilleures destinations de cyclisme au monde, tandis que des itinéraires cyclistes comme le Kingfisher Trail, en Irlande du Nord, et le Great Western Greenway, dans le comté de Mayo, séduisent de plus en plus de cyclistes, quels que soient leurs niveaux et leurs aptitudes.

Pour le site Internet britannique GreenTraveller.co.uk, le Kingfisher Trail, le premier itinéraire cycliste d’Irlande long de 370 km, « traverse un paysage quasi-interrompu de forêts, de lacs et de fermes »

Un environnement unique pour les cyclistes

Vous aimez les vues spectaculaires et les descentes vertigineuses ? Découvrez la Vico Road, une route toute en lacets au sud de Dublin, refuge des célébrités telles que Bono et Enya. Et si vous préférez découvrir en toute tranquillité la campagne verte de Tyrone et d’Offaly, nul besoin d’être un pro de la petite reine ni de porter un maillot en Lycra fluorescent pour goûter aux charmes des meilleurs itinéraires de l’île. Les amateurs de terrain plat ne manqueront pas le comté de Roscommon ou de Leitrim (où les premiers feux rouges firent leur apparition en 2003). Vous recherchez la difficulté ? Mettez le cap sur les Glens d’Antrim ou les monts Twelve Bens dans le Connemara pour un terrain plus vallonné.

En quoi l’Irlande se distingue-t-elle des autres destinations ?

D’aucuns vous diront que c’est le charme isolé de certaines de nos routes, où vos seules rencontres seront quelques moutons et chèvres égarés et de rares tracteurs. D’autres vous expliqueront que nous sommes une petite île, où il est possible de parcourir toute une variété de paysages en très peu de temps, et de passer en moins d’une heure d’une tourbière couleur de rouille à une plage de sable blanc.

Mais pour nous, ce sont ses habitants : « Que vous soyez d’origine irlandaise ou non, l’esprit de l’île d’Émeraude vous réservera un accueil chaleureux » écrit Darryl Sewell, de Jacksonville aux États-Unis, à propos de son périple avec Cycling Holidays Ireland. « Je peux personnellement en témoigner, après avoir été invité à prendre le thé par un habitant ! »

 

Accepteriez-vous de nous aider ?

Nous nous efforçons en permanence d'améliorer la navigation sur notre site.

Votre participation à cette courte enquête nous permettra de rendre ireland.com encore plus agréable pour tous.

Non merci Close Participer à l'enquête