Photographier la chaussée

Giant's Causeway, County Antrim
Giant's Causeway, County Antrim

Dans le monde, il n'existe que quelques paysages capables de vous couper le souffle, le genre d'endroit qui rendrait n'importe quelle carte postale malade de jalousie. La Chaussée des Géants, en Irlande du Nord, est l'un de ces endroits

Lorsqu'en 2012 TripAdvisor a fait le Top 10 des paysages les plus spectaculaires au monde, la Chaussée des Géants s'est trouvée au milieu des grands déserts de sable et des lacs salés.

Lorsque vos yeux se posent sur ces 40 000 colonnes basaltiques hexagonales qui glissent vers la mer, comme un escalier de pierres noirs glisserait dans l'écume tourmentée des vagues, vous ne pouvez rester que bouche bée. Vous aurez envie de remercier la nature, d'appeler votre ancien prof de géologie pour lui dire : « Vous aviez raison, les rochers PEUVENT effectivement être captivants » et de sortir votre appareil photo, tout ça en même temps.

Pas si vite ! Il existe quelques astuces pour photographier ce magnifique paysage et lui rendre justice. Les experts vous livrent leurs conseils.

Chris Hill est un photographe paysagiste récompensé. La Chaussée des Géants constitue l'un de ses sujets préférés. Son secret pour capturer toute la magie brumeuse de cet incroyable paysage (photo ci-dessus) est d'attendre le coucher du soleil.

« La Chaussée est toujours plus belle durant les deux dernières heures du jour. Au printemps et en hiver, le soleil éclaire de côté et donne aux colonnes une magnifique couleur dorée. Et si la mer est déchaînée, la photo n'en sera que meilleure. »

Mais qu'en est-il des célèbres ciels orageux d'Irlande, capables de changer de couleur à une vitesse phénoménale ?

 Giant’s Causeway

Virtuose du paysage originaire du comté de Down, Simon Brown en a l'habitude et conseille même d'utiliser ces couleurs à votre avantage.

« Ne soyez pas troublé par les ciels sombres, explique-t-il. Ils peuvent donner une atmosphère plus profonde à vos photos ». Pour capturer le mouvement des vagues dans la photo ci-dessus, il a opté pour une vitesse d'obturation plus longue.

Tous les professionnels en témoignent : la patience n'est pas uniquement une vertu, c'est aussi une nécessité pour un photographe paysagiste.

Heureusement, le vétéran Chris Hill est d'une patience exemplaire.

Giant’s Causeway 

« Sans exagérer, on peut dire que j'ai attendu 30 ans pour prendre cette photo », explique-t-il à propos de son magnifique cliché des colonnes basaltiques de la Chaussée recouvertes de neige.

Sans parler des difficultés qu'il a rencontrées pour faire le trajet pendant l'hiver. « C'est assez compliqué de se rendre à la Chaussée par temps de neige, notamment lorsque l'on vit à plus de 95 km. » Mais il suffit de s'armer de patience, de vêtements bien chauds, de bonnes bottes et d'un trépied.

Cependant, un paysage comme la Chaussée a déjà été photographié des centaines de milliers de fois par le passé. Cela constitue le plus gros défi des photographes.

Giant’s Causeway 

Brian Morrison a récemment obtenu un contrat pour photographier la Chaussée. Il savait qu'il serait extrêmement difficile de trouver un angle qui n'avait pas déjà été exploité par le passé. Il trouva une solution assez simple : photographier les gens.

« Je voulais montrer les personnes qui explorent cet endroit », a-t-il expliqué.

« Le soleil était bas dans le ciel et il allait faire noir dans environ une heure. J'ai donc décidé de photographier une silhouette. Je pouvais ainsi conserver l'exposition de la lumière sur les pierres tout en obtenant des formes intéressantes grâce aux personnes qui se trouvaient au premier plan et sur les promontoires, au loin. »

À l'aide d'un objectif grand angle, d'un polariseur permettant d'augmenter le contraste et d'une valeur ISO de 100 (qualité maximale), il a utilisé l'obturation rapide pour capturer les silhouettes dans la lumière du soleil. Il a ainsi obtenu un nouveau point de vue de la Chaussée. En voyant ces magnifiques clichés, on ne peut s'empêcher de s'imaginer dans le paysage.  

Le meilleur conseil qu'un professionnel pourra vous donner est donc celui-ci : lorsque vous voulez photographier un endroit extrêmement célèbre, trouvez un angle original. Ensuite, tout n'est qu'une question de ciel et de trépied, n'est-ce pas ?