Les îles d'Irlande

Keem Bay, Achill Island
Keem Bay, Achill Island

Des ruines anciennes au rythme des musiques traditionnelles, des plages secrètes aux randonnées sauvages, les îles d'Irlande offrent de nombreuses activités rafraîchissantes

L'Irlande ne s'arrête pas au littoral. En effet, l'aventure commence seulement lorsque vous dépassez les limites terrestres, c'est le point de départ qui vous permettra de traverser l'océan Atlantique ou la mer d'Irlande pour accéder aux secrets les mieux gardés du pays. Ces rochers extraordinaires ne sont d'ailleurs pas si loin que ça. Pour atteindre certains d'entre eux, il vous suffira de traverser un pont et d'autres sont accessibles après un trajet de 20 minutes en ferry.

Les îles d'Irlande enflamment l'imaginaire collectif depuis des siècles. Sur Skellig Michael, les premiers moines chrétiens ont bravé les violentes tempêtes hivernales grâce aux huttes en pierre sèche ressemblant à des ruches. Les expéditions de Grace O'Malley, la reine des pirates du XVIe siècle, ont débuté sur l'île de Clare.

Les îles ont également été une source d'inspiration pour de nombreux artistes. L'île de Sherkin propose d'ailleurs un cursus pour obtenir un diplôme en arts visuels.

Qu'il s'agisse d'une courte virée en kayak pour rejoindre les sculptures religieuses de White Island (comté de Fermanagh) ou d'une traversée en ferry pour les îles d'Aran, le résultat reste le même. Les îles d'Irlande regorgent de villages désertés, de sites religieux en ruines, de falaises escarpées et d'oiseaux hivernants.

Ce sont les dépositaires de la langue irlandaise. Et malgré les apparences, grâce aux connexions Wifi et 3G, vous pouvez rester en contact avec le reste du monde tout en profitant d'un isolement salutaire.

L'homme d'Aran

Récemment, les meilleurs plongeurs de l'extrême au monde ont sauté en chute libre depuis la falaise d'Inis Mór, dans un rectangle de roche calcaire presque géométrique baptisé the Serpent's Lair. Ce type de spectacle parait presque surréaliste.

Cependant, les îles d'Aran ont le chic pour se faire remarquer. C'est ici que Robert O'Flaherty a tourné le film « L'homme d'Aran ». C'est également là que la chaine britannique Channel 4 a filmé sa sitcom Father Ted et l'emplacement de Dun Aengus, l'un des plus grands forts préhistoriques de l'île. "

L'aventure du funiculaire

Si la plupart des îles irlandaises sont facilement accessibles (en traversant un pont, on peut accéder à Achill et à Valentia en seulement quelques secondes), vous devrez parfois emprunter des moyens de transports plus originaux.

La traversée la plus extraordinaire, c'est celle qui mène à l'île de Dursey, située sur la péninsule de Beara (comté de Cork). Elle abrite seulement quelques habitants et une tour de signalisation vieille de 200 ans, construite comme première ligne de défense face à l'invasion française.

Située sur un détroit exigu et dangereux, l'unique façon d'accéder à l'île de Dursey est d'emprunter le seul funiculaire d'Irlande. À une altitude de 250 mètres au-dessus de la mer, le funiculaire met environ 10 minutes à atteindre l'île.

Au nord : Rathlin

À l'extrémité nord de l'Irlande se trouve l'île de Rathlin. Ses ajoncs jaunes et ses phoques dodus en font une île a plusieurs visages.

Alors que les ferries s'éloignent lentement du joli village de Ballycastle pour s'approcher des roches et des falaises abruptes, les visiteurs en prennent plein la vue. Mention spéciale à la jolie petite église située dans un trou de verdure luxuriante : cette vision vous procurera une véritable sensation de sérénité.

Et n'est-ce pas ce que nous recherchons tous lorsque nous visitons une île ? Une sensation de sérénité... un luxe qui se fait de plus en plus rare de nos jours.