Newgrange

Son impressionnant éclairage au moment du solstice d'hiver a fait de Newgrange une tombe à couloir au rayonnement international. Mais saviez-vous que cette surprenante structure irlandaise avait 5 000 ans ?

Eh oui, 5 000 ans ! Plus vieille que Stonehenge. Plus ancienne que les grandes pyramides d'Égypte. Et cinq millénaires plus tard, elle n'a rien perdu de sa superbe.

Mais commençons par le commencement : le site de Newgrange ne peut être visité directement. Si vous venez en voiture, réglez votre GPS sur Brú na Bóinne/vallée de la Boyne (latitude 53.694567, longitude 6.4463) au lieu de Newgrange. Là-bas, vous trouverez un centre d'interprétation où vous pourrez acheter un billet pour la visite guidée en navette. Si vous n'avez pas de voiture, sachez qu'une excursion à la journée peut être organisée depuis Dublin.

L'arrivée sur le site de l'emblématique tombe est stupéfiante, pour le moins que l'on puisse dire. Debout devant ce monticule de 80 mètres de diamètre, consolidé par des dalles d'enceinte décorées de motifs en spirale et recouvert de quartzite blanc du Wicklow, un guide révèle le passé du monument et les mythes qui l'entourent. Newgrange pourrait avoir été conçu comme une tombe ou un temple. En réalité, personne ne sait vraiment. La vérité restera à jamais enveloppée de mystère.

Que la lumière soit...

Une fois le décor planté, le visiteur pénètre à l'intérieur du tumulus en se glissant à travers des menhirs gravés de motifs rupestres en spirale et de graffitis remontant aux années 1800 (avant que Newgrange ne soit placé sous la protection de l'État). Au bout d'un couloir tapissé de poutres en bois, on émerge dans la fraîcheur d'une chambre mortuaire en forme de croix, tel un igloo en pierre dissimulé dans une colline.

Dans ce sanctuaire, quelques chanceux (sélectionnés par tirage au sort parmi des milliers de postulants) s'entassent chaque année pour assister à l'illumination du solstice d'hiver. À cet instant, lorsque le génie mégalithique et la nature entrent en symbiose, un rayon de lumière fuse à travers le couloir long de 19 mètres pour finir sa course dans la chambre funéraire, entièrement illuminée. Un phénomène à couper le souffle, assurément…

Si vous ne faites pas partie des chanceux à avoir ce privilège, ne vous tracassez pas. Tous les visiteurs ont droit à une simulation de solstice, où un faisceau de lumière orange recrée artificiellement l'effet magique. Cet aperçu ne manquera pas de vous captiver. Pas étonnant que la légende suggère que le héros mythologique Cú Chulainn ait été conçu sur ce site.

Secrets souterrains...

Newgrange n'est bien évidemment pas la seule tombe à couloir d'Irlande. En réalité, ce n'est même pas la seule tombe à couloir de Brú na Bóinne. L'ensemble formé par Newgrange, Knowth et Dowth à proximité, a été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1993. Pas mal pour un site autrefois appelé à devenir une carrière !

Non loin de là, près d'Oldcastle dans le comté de Meath, vous trouverez un groupe de tombes à couloir moins connu. Autour de quelques collines à Loughcrew se trouvent plusieurs cairns datant approximativement de 3 200 avant J.-C. Comme ils sont plus dissimulés et difficiles d'accès, vous aurez encore davantage l'impression d'être le nouvel Indiana Jones.

Vous avez le sentiment qu'on vous observe ? C'est possible. À quelque 60 km de là, au sommet de Slieve Gullion, dans le comté d'Armagh, le couloir d'une autre tombe est directement orienté vers Loughcrew. Les deux cairns de Slieve Gullion se situent de chaque côté d'un lac d'altitude, la tombe sud formant un alignement au coucher du soleil lors du solstice d'hiver. Lorsque la météo le permet, la vue s'étire jusqu'à la baie de Dublin.