Atlantique, latitude 41° – né à Belfast

Le film Atlantique, latitude 41° (1958) a conquis le cœur et captivé l'imagination des spectateurs bien avant la naissance de Leonardo DiCaprio et Kate Winslet

Basé sur le livre La Nuit du Titanic de l'Américain Walter Lord, le film retrace la nuit fatidique du 15 avril 1912, qui a vu couler le Titanic. La vidéo explique bien les raisons qui ont poussé William MacQuitty, habitant de Belfast, à se lancer dans la production du film en 1957.

Titanic Belfast
Titanic Belfast

Souvenirs du Titanic

À l’âge de six ans, à Belfast, William eut le privilège d'assister au seul et unique départ du Titanic pour sa traversée de l'Atlantique. Cette expérience le marqua jusqu'à l'âge adulte. Lorsque sa femme revint un jour à la maison en possession du manuscrit de Walter Lord, William sut qu'il devait raconter cette histoire et il se battit pour donner vie à sa vision du Titanic.

Vous pensez qu'un ami pourrait aimer cet article ? Cliquez sur pour l'enregistrer et le partager

Le succès du film

La galerie n°8 à Titanic Belfast célèbre son œuvre et celles de beaucoup d'autres à travers une exposition d'affiches de films consacrées au Titanic, preuve s'il en est de l'impact culturel de cette tragédie maritime.

Nancy Oleksy, qui suit la page Facebook de Titanic Stories a commenté : « Atlantique, latitude 41° m'a marqué, il m'a fait découvrir le Titanic. Je l'ai vu dans mon enfance, et je n'ai jamais cessé de m'intéresser au Titanic depuis. »

Jackie Jones, autre passionnée du Titanic et fan de la page Titanic Stories, écrit : « Atlantique, latitude 41° sera toujours mon film préféré sur le naufrage du Titanic. Il fait preuve d'un tel réalisme. »

Fidèle à la vérité

Dans le cadre de ses recherches pour l'écriture du livre, Walter Lord a pu interroger des survivants de la tragédie, dont certains ont apporté leurs conseils pendant le tournage du film. Un film qui de l'aveu même de James Cameron, a influencé le long-métrage Titanic de 1997.

Stephen Cameron (aucun rapport entre les deux), président et cofondateur de Belfast Titanic Society, considère Atlantique, latitude 41° comme le témoignage le plus fidèle à la tragédie du Titanic :

« MacQuitty a eu la chance de pouvoir compter sur les survivants pour relater cette nuit épouvantable. Son film illustre ce triste événement avec authenticité et respect. »

Comme beaucoup d'autres, Stephen considère ce film comme « le meilleur jamais réalisé sur le Titanic ». William MacQuitty peut être fier de lui, comme le sont Belfast et l'héritage du Titanic.

Idées de vacances, actualités, offres… Inscrivez-vous à notre newsletter pour garder le contact avec l'Irlande.

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries