Le Rocher de Cashel

Levez les yeux ! Admirez la « rock star » qui se dresse majestueusement au-dessus de la Golden Vale de Tipperary, un comté niché en plein cœur des Terres Ancestrales d'Irlande

Anciens rois, saints patrons et beauté sans égale – le Rocher de Cashel associe le long héritage de l'Irlande à ses paysages impressionnants caractéristiques. S'élevant vers le ciel et surplombant les verts pâturages luxuriants de la campagne environnante, le Rocher abrite plus de 1 000 ans d'histoire, en plein cœur des Terres ancestrales d'Irlande...

Un patrimoine royal

Et si nous remontions jusqu'au Ve siècle, du temps où le Rocher a vu naître le christianisme en Irlande, et du temps où il était habité par les rois suprêmes de Munster ? C'est ici que Saint Patrick a converti le roi irlandais Aengus au christianisme. On raconte même qu'à l'occasion de ce baptême, Saint Patrick a fait saigner le roi Aengus en lui plantant par mégarde sa crosse pointue dans le pied. Fort heureusement, Aengus n'a rien dit, croyant que cela faisait partie du rituel !

La dynastie des Eóghanachta a dominé la région pendant des siècles, avant que celle-ci ne tombe entre les mains du chef de la famille royale O’Brien au Xe siècle, le roi Brian Boru. En 1101, son ancêtre décida de céder le Rocher de Cashel à l'Église en tant qu'offrande.

Laissez-vous éblouir !

Ces édifices, autrefois modestes, se sont érigés au fil des années sur cet amont rocheux pour donner forme à un ensemble de constructions d'une beauté époustouflante.

Au centre de ce complexe se dresse la cathédrale construite au XIIIe siècle, ancrée dans le Rocher, alors que le Hall des Choristes, érigé au XVe siècle (Hall of the Vichars Choral), était autrefois le bâtiment des chœurs d’hommes chantant dans la cathédrale – on entendait leur voix à des kilomètres à la ronde. Dans l'obscurité moite de la Chapelle de Corma, les fresques vieilles de 800 ans ornent les portes voûtées : après des centaines d'années de délabrement, on aperçoit encore les auréoles dorées des saints, leurs mains qui se détachent sur des habits aux couleurs bleu saphir et les vêtements de cérémonie aux teintes rouge sang.

Au fond de la pièce se trouve un petit clin d'œil aux origines vikings de l'Irlande. Un sarcophage, dont on dit qu'il contient les restes du frère du Roi Cormac, Tadhg, est gravé d'une élégante sculpture représentant deux bêtes entrelacées – un symbole qui évoquerait la vie éternelle et ses bénédictions. La tour ronde, érigée en 1100 et s'élevant à 28 mètres du sol, serait l'édifice encore existant le plus ancien du Rocher de Cashel. Il n'est désormais plus possible de monter dans la Tour, mais la vue tout autour est tout simplement sublime.

Avec ses symboles de la vie éternelle et son héritage ancestral, littéralement gravé dans la roche, il ne fait aucun doute que le Rock of Cashel a tout d'une rock star.

Hmm, cette adresse e-mail est inconnue. Veuillez la vérifier et essayer de nouveau.
Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries