Courses hippiques de Galway

Décrites comme le « Mardi gras de l'Irlande », elles marquent le plus gros événement du calendrier hippique de l'île. En quoi consistent donc les courses hippiques de Galway ?

Galway Races
Galway Races

De grands chapeaux, des robes à froufrous, et une fête hippique digne du Royal Ascot, du Kentucky Derby, du Grand Prix de Baden, de la Dubai World Cup, du Prix de L'Arc de Triomphe et du Melbourne Cup Carnival...

Les courses de Galway ne sont pas qu'un événement : elles sont une véritable institution, une célébration annuelle d'une semaine débutant le dernier lundi de juillet et qui confère une véritable ambiance de carnaval à la ville bohème de Galway.

Galway Races
Galway Races

Le plein de sensations à Ballybrit

Créées en 1869, et disputées à Ballybrit, en périphérie de la ville de Galway, les courses attirent aujourd'hui une foule de plus de 150 000 spectateurs. Même si des courses de plat sont aussi organisées, c'est bien la course d'obstacles qui demeure la principale attraction de la semaine.

Pourquoi cela ? Parce que la piste de Ballybrit est construite pour offrir aux parieurs une vue particulièrement rapprochée sur les chevaux lorsqu'ils sautent.

Niall Bleahen, fidèle des courses ces 41 dernières années, connaît l'excitation que procure le fait d'être aussi près de l'action : « On peut deviner dans l’œil des chevaux ceux qui sauteront et ceux qui reculeront devant l'obstacle. »

Vous pensez qu'un ami pourrait aimer cet article ? Cliquez sur pour l'enregistrer et le partager

Chapeaux et instants choisis

Difficile de distinguer un temps fort parmi les courses de la semaine, si ce n'est la Guinness Galway Hurdle, une course d'obstacles à handicap (catégorie A) longue de 3,2 kilomètres, offrant une dotation de 260 000 €.

L'entraîneur comptabilisant le plus de points à la fin de la semaine est également récompensé. Le gagnant est toutefois prévisible : Dermot Weld, dont la renommée internationale n'est plus à faire, a remporté le prix du meilleur entraîneur des courses de Galway plus de 25 fois !

Une campagne a même été lancée pour renommer les courses de Galway « Fonds de retraite de Dermot Weld » ! Un parieur sage mise sur les chevaux de Weld.

La semaine de courses la plus célèbre de l'île offre bien des plaisirs, en plus des paris. Voici comment en profiter avec classe...

Pour ces dames

Le jeudi est la journée dédiée aux dames. La spectatrice la mieux habillée remporte un prix appréciable (la gagnante de 2012 a par exemple empoché un diamant d'un carat).

Pour la famille

Le dimanche, appelé journée du chapelier fou, un vaste éventail de créations toutes plus folles et amusantes les unes que les autres viennent orner la tête des spectateurs. Branches, fleurs, plumes, ballons, gâteaux géants… Toutes les folies sont permises. On a même aperçu des sandwiches et des chaussures en guise de couvre-chefs !

Pour du craic (bon temps)

Après les courses, la foule envahit le centre-ville. La musique live met l'ambiance au Róisín Dubh et au Crane Bar. Tigh Neachtain attire aussi les parieurs, tout comme le Quays Bar.

Pour une bonne nuit de sommeil

Le G Hotel est toujours prisé des entraîneurs et jockeys, l'établissement cinq étoiles bénéficiant d'un restaurant et d'une exceptionnelle décoration d'intérieur signée Philip Treacy. Le Kinlay Hostel sur Eyre Square offre un bon rapport qualité-prix aux plus petits budgets, en plus d'un emplacement à 30 secondes à pied de l'arrêt des bus qui effectuent la liaison avec l'hippodrome.

Il ne vous reste plus qu'à choisir un gagnant...

Idées de vacances, actualités, offres… Inscrivez-vous à notre newsletter pour garder le contact avec l'Irlande.

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries