Tyrone

Le plus grand comté d'Irlande du Nord est dominé par les montagnes de Sperrin et l'histoire de ses natifs, qu'ils aient tracé leur chemin en terre irlandaise ou à l'étranger

Tyrone est dominé par les montagnes de Sperrin couvertes de bruyère. Il s'agit là de la plus vaste et la moins explorée des chaînes de montagnes d'Irlande du Nord. Située à une heure des aéroports de Belfast ou de la ville de Derry, elle offre pourtant des vallées, collines, forêts et lacs spectaculaires, sans parler des sépultures préhistoriques et des menhirs.

Pour résumé, c'est un véritable paradis pour les marcheurs.

Et ce n'est pas tout… Les Sperrins sont aussi prisées des cavaliers, parachutistes et planeurs – l'Ulster Gliding Club exploite pleinement les courants d'air tourbillonnants au-dessus de Magilligan Point – et même des chercheurs d'or. C'est vrai, on a bien découvert de l'or dans ces collines, alors faites attention à tout ce qui brille dans les ruisseaux.

Pour mieux comprendre les paysages de la région, le An Creagán Visitor Centre propose de faire connaître la tourbière environnante et ses origines depuis la dernière période glaciaire. Vous pourrez explorer en famille les cercles de pierre de Beaghmore à proximité, ou vous aventurer à pied ou à vélo sur les itinéraires forestiers, tels que la White Hare Cycle Route longue de 58 km.

Héros populaires

En plus des traces d'un passé révolu, Tyrone présente de fascinants liens avec le Nouveau Monde. Saviez-vous, par exemple, que le grand-père du président américain Ulysses S. Grant avait émigré de Dergina vers la Pennsylvanie en 1760 ? Sa demeure familiale restaurée peut être visitée près de Ballygawley.

Autre émigrant célèbre, le magnat de la banque Thomas Mellon, qui n'a vécu que quelques années dans le comté de Tyrone, mais dont l'héritage est au cœur de l'Ulster American Folk Park près d'Omagh. Thomas Mellon, qui a émigré vers les États-Unis avec ses parents lorsqu'il était enfant, a entamé une ascension sociale qui culminera avec la réussite de son fils, le banquier Andrew Mellon, devenu l'un des hommes les plus riches de la planète.

Le vieux cottage blanchi à la chaux de Thomas Mellon est aujourd'hui la pièce maîtresse du Folk Park, qui reconstitue un village du Tyrone du XIXe siècle. Il inclut également des répliques de fermes de Pennsylvanie, des cottages de paysans, des espaces où l'histoire est mise en scène par des acteurs en costume d'époque, ainsi qu'une réplique de la maison d'enfance au toit de chaume de John Hughes. Devenu plus tard archevêque, John Hughes est l'homme qui a fondé la cathédrale St Patrick à New York.

Artisanat

Bien qu'il trouve principalement son origine dans des traditions d'antan, l'artisanat local de Tyrone est aussi un loisir moderne renommé. Que diriez-vous de découvrir l'artisanat local dans des lieux tels que Andrea Hayes Textiles à Cookstown ou Tom Agnew Mill Pottery à Strabane ?

Vous pouvez même vous procurer un pendentif en tourbe d'Island Turf Crafts pour ramener chez vous en souvenir.

Une fois la séance de shopping terminée, allez dîner dans l'un des Good Food Circle Restaurants de Tyrone, avant de clore la journée comme il se doit à l'aide d'une pinte réconfortante, dans l'un des nombreux pubs du comté.