Saoirse Ronan: de Carlow à Hollywood

Saoirse Ronan
Saoirse Ronan

« Notre prochaine invitée est l'une des rares personnes à avoir été nommée aux Oscars avant d'avoir l'âge de conduire. » Jimmy Kimmel fait la présentation de Saoirse Ronan.

Il ne ment pas. Saoirse Ronan fut nommée pour l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle au jeune âge, presque incroyable, de 13 ans.

Pour l'actrice qui est née dans le Bronx et a grandi dans le comté de Carlow, cette nomination signa le début d'une carrière qui allait la pousser sous le feu aveuglant des projecteurs hollywoodiens. Dans un futur immédiat, elle prêtera sa voix suave à Talia, l'héroïne belle et bagarreuse d'un film d'animation.

Et si les premières sur tapis rouge, les interviews télé et les fans en délire prennent une place de plus en plus importante dans sa vie, sa patrie, l'Irlande, n'est pas près de la quitter.

« L'équipe de coiffure et de maquillage avait décoré ma loge et m'avait préparé un gâteau… Mais j'ai quand même pris une pinte de Guinness avec mes amis quand je suis rentrée à Dublin. »

En décrivant sa fête d'anniversaire dans une entrevue accordée à un journal, Saoirse nous dévoile, sans s'en rendre compte, le quotidien d'une vedette hollywoodienne d'origine irlandaise. On passe des équipes de coiffure et maquillage et de la loge à une pinte de bière brune à Dublin entre amis.

Les contradictions ne s'arrêtent pas là. Les plateaux de tournage à plusieurs millions de dollars et les destinations les plus reculées doivent, au moins de temps en temps, sembler un peu loin du deuxième plus petit comté d'Irlande, Carlow, où elle a grandi.

C'est un comté où l'on trouve un château vieux de 800 ans (Hollywood devint une nouvelle communauté en 1870) tandis qu'un autre, le château de Huntington, qui abrite le Temple d'Isis, a été construit comme poste de garnison pour les soldats britanniques en 1625.

Mais il ne faut pas s'imaginer que Carlow n'est pas photogénique. Les jardins d'Altamont forment un parfait jardin secret, particulièrement beau pendant la saison des perce-neige. Demandez au galantophile (collectionneur de perce-neige) de votre quartier.

Dans les Blackstairs, partagées avec Wexford, vous trouverez un massif montagneux brun-roux susceptible de rivaliser avec les Mourne de la magie de Narnia.

Comme des millions d'expatriés et de travailleurs immigrés avant elle, Saoirse a vu son amour pour l'Irlande croître avec la distance. « J'ai constaté que mon accent s'accentue lorsque je suis loin », explique-t-elle au magazine irlandais RSVP. « Je deviens davantage irlandaise, plus patriotique. »

Eh bien, voilà l'effet que l'Irlande et Carlow auront sur vous. Grandissez dans un comté où les sorties dominicales se font dans des sites comme Duckett's Grove, et où vous pouvez vous retrouver seul avec votre canne à pêche dans une courbe de la rivière Barrow, et vous comprendrez qu'il est facile d'éprouver un sentiment de manque.

Peu importe où elle se trouve dans le monde, Saoirse s'assure de donner un peu à sa patrie en retour… Elle a ainsi prouvé son estime pour la délicieuse révolution culinaire irlandaise en participant gratuitement à une campagne promotionnelle pour Origin Green, un chef de file dans la production de boissons et d'aliments de qualité et durables, en plus d'être devenue, entre autres, porte-parole de l'ISPCC (association caritative de protection de l'enfance en Irlande).

L'étoile montante ne semble pas près de s'arrêter. Et dans un voyage qui l'amènera à travers le monde, il doit être agréable de savoir que Carlow, dans toute sa modeste gloire, sera toujours là.