Les jardins les plus fascinants d'Irlande

The Dillon Garden  fourni par <a href="http://www.dillongarden.com/" >Helen Dillon </a>
The Dillon Garden fourni par Helen Dillon

Vous êtes friand de créativité ? L'Irlande compte autant de jardins prodigieux que de merveilleuses espèces de fleurs.

Fionnuala Fallon, auteur et journaliste horticole, en a sélectionné trois parmi les plus créatifs. Et même si vous n'avez pas l'occasion de les visiter, vous pouvez toujours apprécier la créativité de l'Irlande au festival floral Bloom...

Les jardins de Mount Stewart, comté de Down

Ceux qui visitent Mount Stewart dans le comté de Down n'oublieront jamais l'extraordinaire mélange de splendeur, de fantaisie et d'excentricité qui caractérise ses jardins historiques. Superbement situés sur la péninsule d'Ards, dans le comté de Down, avec vue sur Strangford Lough, les jardins bénéficient d'un microclimat particulièrement protégé, quasi subtropical.

Feu Lady Edith Londonderry, qui a créé ces jardins dans la première moitié du XXe siècle, a profité de la clémence du climat pour planter des arbustes semi-rustiques. L'ambiance exotique trouve aussi écho dans les aménagements paysagers. La terrasse du dodo en est un des exemples : elle abrite une extraordinaire collection de statues finement sculptées, notamment des griffons, dinosaures et dodos, ces derniers lui ayant donné leur nom.

À coté, le jardin en trèfle abrite un chef-d'œuvre de l'art topiaire : une gigantesque harpe qui se dresse au bout de la main rouge de l'Ulster (symbolisée par des plantes à massif écarlates). La haie d'ifs est quant à elle embellie par une série de topiaires représentant une partie de chasse en famille. Gérés par le National Trust, ces jardins sont désormais placés entre les mains expertes du chef jardinier Neil Porteous, qui veille à leur préservation et à leur renouvellement permanent.

Le jardin Dillon, Dublin

Aucune visite des jardins d'Irlande ne serait complète sans un détour par le 45 Sandford Road à Dublin. Helen Dillon, journaliste, auteure de livres de jardinage et passionnée d’horticulture, possède un remarquable jardin de ville de 4000 m², fruit de 40 années de labeur. Le jardin Dillon, qui fait l'objet d'innombrables articles de magazines et de livres de jardinage, est le résultat de la passion d'Helen pour l'horticulture, d'un talent rare pour l'agencement, et d'un don exceptionnel pour l'harmonie des couleurs.

Ajoutez à cela un esprit curieux et un goût inné pour l'aventure et vous comprendrez pourquoi le jardin Dillon est considéré comme l'un des joyaux d'Irlande.

En son centre se trouve un canal résolument moderne, bordé de plates-bandes exubérantes qui accueillent de magnifiques associations végétales. Ce jardin, bien éloigné de tous les clichés, réserve une quantité d'autres surprises aux visiteurs.

Les jardins Blake, comté de Wicklow

Sur le versant sud de Lamb Hill, à l'ouest de Wicklow, se trouvent deux remarquables jardins irlandais détenus par un frère et une sœur, June et Jimi Blake, et situés à quelques encablures l'un de l'autre. Le premier enveloppe la maison de June, un pittoresque cottage de métayer en pierre de taille du XIXe siècle et sa cour attenante bordée de dépendances en granit, près d'une forêt de feuillus.

Résolument contemporain et savamment orné d'un mélange de plantes vivaces ornementales, de gazon, de bambou et d'arbustes, il s'agit d'un jardin en constante évolution, qui se transforme de saison en saison (parfois de manière radicale).

Le jardin de son frère cadet, Jimi, baptisé Hunting Brook, est tout aussi fascinant. Original et riche en couleurs, Hunting Brook regorge de plantes rares et insolites collectées par Jimi au cours de ses voyages en Chine, ainsi que chez les pépiniéristes spécialisés, en Irlande comme à l'étranger.

Le jardin contemporain aux allures de praires qui entoure sa maison en bois se pare de ses plus beaux atours dès le milieu de l'été, tandis que la plantation boisée menant à la forêt voisine est particulièrement luxuriante au printemps.