Temple Bar TradFest

Dublin ne connaît pas de temps mort, pas même en janvier. Les entrées de pubs lumineuses et les pavés sous l'éclairage ambré nocturne forment l'endroit idéal pour accueillir le plus grand festival de musique irlandaise de l'île.

À Dublin, Temple Bar est sans conteste le quartier culturel, le noyau créatif et la destination nocturne incontournable de la ville. Ses rues pavées bordées de galeries, de cinémas indépendants et de pubs animés sont toujours envahies par les visiteurs et les gens du cru amateurs de longs déjeuners.

On ne pouvait rêver meilleur endroit pour donner le coup d'envoi au légendaire calendrier des festivals irlandais le 22 janvier. Que la fête de TradFest 2014 commence !

 

Nouveauté 2014 : "an Audience with Irish Folk Legends"

Grande nouveauté du Temple Bar TradFest 2014, organisée du mercredi 22 janvier au vendredi 14 janvier 2014. Une suite de concerts gratuits d'une heure, par quatre groupes folks irlandais dont la renommée n'est plus à faire, dans des conditions intimistes: Bagatelle, The Fureys, les Dublin City Ramblers, The Dublin Legends (anciennement The Dubliners) et The Kilkennys. C'est une opportunité unique pour vous d'aller écouter en live ces groupes mythiques, parmi les meilleurs du folk irlandais, chez eux, "à la maison" !

Pour cela, réservez vos tickets gratuits de Tradfest 2014 à Dublin, mais dépéchez-vous !!! Ils sont en quantité limitée, tout le monde ne pourra pas être satisfait !

Mêlant sessions musicales dans l'intimité des pubs et concerts en extérieur, artistes de rue et joueurs de cornemuse, ainsi que projections de films et contes, le TradFest de Temple Bar (prochaine édition du 22 au 26 janvier 2014) s'annonce comme un spectacle culturel en hommage à la musique irlandaise. Ayant remporté deux fois le prix du meilleur festival de musique traditionnelle, TradFest est « une vitrine de la culture irlandaise » comme l'explique Moya Brennan du groupe Clannad.

Le festival, qui fête ses neuf ans en 2014, ne cesse de grandir : son programme étalé sur six jours promet plus de 200 manifestations et représentations gratuites de certains des visages (et voix) les plus connus de la musique traditionnelle.

Des concerts dans des lieux spéciaux

La Cathédrale St Patrick à Dublin est un des lieux de concerts du festival. Les fameux Altan, avec quelques guests, jouera en 2014 dans cet édifice de 800 ans. will perform in this 800 year old cathedral. Mais ce n'est pas tout !! Le joueur de gaita Carlos NúñezPaul Brady ainsi qu'un set spécial Stockton's Wing & Frankie Gavin & De Dannanseront également de la partie !

A l'église St Werburgh, édifiée 1178, Macalla, le 1er big-band entièrement féminin de musique traditionnelle, célébrera son 30e anniversaire. Le songwriter Johnny Duhan y jouera également et We Banjo 3 remplira l'église de sonorités bluegrass.

L'église St Michan's ainsi que le Button Factory seront également des lieux de concert pour cette édition 2014 du Tradfest à Dublin.

Rien n'est laissé au hasard

La programmation a de quoi satisfaire tout le monde, des mélomanes amateurs aux maestros. Des master classes vous dévoileront des secrets d'initiés, tandis que le « Music Trail » propose un guide des représentations gratuites du festival. Apportez votre instrument et restez à l'affût des sessions ouvertes. Si vous aimez pousser la chansonnette, n'hésitez pas à passer au Singers Club pour donner de la voix.

Jour après jour

Tandis que Temple Bar jouit d'une réputation nocturne inébranlable, TradFest a quant à lui trouvé l'équilibre parfait grâce à une sélection de manifestations familiales. L'Ark, un centre culturel pour enfants, accueillera des animations musicales, des sessions et ateliers animés à destination de nos chères têtes blondes. À l'extérieur, on retrouvera des maquilleurs, des artistes de rue, des danseurs irlandais et deux scènes.

Entre toutes ces gigues et quadrilles, n'oubliez pas que vous êtes toujours à Temple Bar. Le repaire culturel de Dublin reste un lieu de distraction tout au long de l'année, mais c'est grâce au TradFest que l'on peut voir autant de musiciens jouer.