Écotourisme : comment passer au vert

Nous contribuons tous à la préservation de la planète en recyclant, en choisissant la bicyclette au lieu de la voiture ou en mangeant bio. Toutes ces bonnes résolutions doivent-elles cesser en vacances ? Aoife Mullen explique l'écotourisme.

Walking in the Great Western Greenways
Walking in the Great Western Greenways

Pour les voyageurs, le vert est toujours plus tendance. L'Organisation internationale de l'écotourisme vous le dira : partout dans le monde, de plus en plus de voyageurs adoptent ce type de vacances depuis les années 90.

Mais qu'est-ce que l'écotourisme ?

Richard Hammond et Jeremy Smith, les auteurs de Clean Breaks, résument ce phénomène : « Il s'agit essentiellement de minimiser son impact environnemental, lors de son séjour et sur son lieu de vacances, en choisissant de façon intelligente ses moyens de transport et son lieu de villégiature. »

Toutefois, vous serez heureux d'apprendre que le fait de minimiser son impact environnemental n'implique pas nécessairement de minimiser son plaisir. N'importe quel écotouriste vous le dira : le tourisme vert, c'est génial.

Cela permet de se rapprocher de la nature et des habitants de façon saine. C'est une manière d'explorer des zones reculées où la nature est restée intacte et de déguster des produits véritablement bio.

Mais où aller si vous souhaitez passer au vert ? Nous avons une suggestion.

Des sentiers écologiques aux lacs de Fermanagh en passant par la faune sauvage du parc national de Killarney, vous découvrirez vite que l'Irlande est verte, dans tous les sens du terme. L'Irlande est verte.

Explorez le paysage

Choisir l'écotourisme ne signifie pas nécessairement porter des vêtements en chanvre et boire des smoothies à l'avoine. Il s'agit simplement de réduire votre empreinte carbone ou de choisir des visites pédestres respectueuses de l'environnement.

De l'ouest sauvage aux monts Blackstairs, les visites écologiques éduquent les marcheurs sur le paysage et leur enseigne comment réduire leur impact sur l'environnement. Lorsque vous vous trouvez dans les étendues sauvages du Connemara ou des Glens d'Antrim, ces leçons portent immanquablement leurs fruits.

Il existe très peu d'endroits en Irlande, ou en Europe, qui sont plus écologiques que le Burren dans le comté de Clare. Frances Connole, directrice de l'office de tourisme, explique : « Les voyageurs peuvent découvrir les zones les plus sensibles du Burren lors de visites guidées. Cela permet de minimiser tout ce qui peut engendrer des dégâts ou un impact négatif sur cet endroit »

Même dans les grandes villes, on peut facilement passer au vert. En choisissant une visite pédestre, vous êtes automatiquement un écotouriste. Il en va de même pour les visites de Belfast à vélo, les visites de Dublin à vélo et les promenades à bicyclette dans le Phoenix Park. Jason Morrissey de Kilkenny Cycling Tours pense que les visites à vélo constituent une façon écologique de découvrir les beautés cachées d'une ville.

Activités écologiques

Toutefois, l'écotourisme ne concerne pas uniquement les moyens de transport. Des zones écologiques, telles que le Great Western Greenway situé à l'ouest de l'Irlande, proposent des attractions touristiques respectueuses de l'environnement comme les champs de Ceide et le parc national.

Vous pensez qu'un ami pourrait aimer cet article ? Cliquez sur pour l'enregistrer et le partager

Rendez-vous dans l'arrière-pays et découvrez la bien nommée Kingfisher Trail. Parcourez les comtés de Cavan, Donegal, Leitrim, Roscommon, Monaghan et Fermanagh. Cet itinéraire, qui peut être considéré comme une « autoroute bio », vibre au rythme de la faune d'Irlande.

La scène verte a également un impact culinaire. Certains restaurants, tels que le Ely Bar and Brasserie de Dublin, se procurent leur viande de bœuf dans l'élevage familial situé au Burren. En lisant le menu de The Green Room à Belfast, vous découvrirez du crabe de Carlingford ou de la poitrine de porc de Fermanagh.

Nuitée écologique

Pour vivre l'écotourisme jusqu'au bout, que diriez-vous d'un hébergement écologique ? Bellinter House dans le comté de Meath utilise la chaleur souterraine pour sa piscine, alors que le Delphi Mountain Resort, situé dans le comté de Mayo, est le premier centre d'aventure à obtenir le prix ECO-centre en Irlande. Les hôtes du Glenribbeen Lodge à Waterford ont adopté une « approche holistique » de l'hébergement en installant des panneaux solaires et une éolienne qui apportent de la chaleur et de la lumière.

De nouvelles idées pour l'écotourisme Le woofing (working on organic farms for free/travailler bénévolement dans une ferme biologique) ne permet pas simplement de protéger l'environnement, c'est également un moyen d'aider les habitants de la région. À Kildare, les hôtes de la Burtown House participent à l'entretien des jardins et des exploitations agricoles durant la journée. En échange, ils se voient offrir le gîte et le couvert.

Lorsque vos vacances écologiques arriveront à terme, votre conscience sera plus que propre, elle sera verte.

Idées de vacances, actualités, offres… Inscrivez-vous à notre newsletter pour garder le contact avec l'Irlande.

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries