Dracula à Dublin

La renommée littéraire de Bram Stoker, l’auteur de Dracula, peut rivaliser avec celle de James Joyce, mais ce n’est pas là leur seul point commun

Les vampires occupent depuis longtemps une place de choix dans la culture populaire, des séries télévisées fantastiques telles que Twilight et True Blood au roman Entretien avec un vampire d’Anne Rice. Mais tous s’inspirent du plus célèbre des vampires : Le comte Dracula.

À dire vrai, Dracula est le produit de l’imagination plutôt sombre d’un Dublinois.

Dublin Castle, Dublin city
Dublin Castle, Dublin city

Bram Stoker, le père de Dracula, est né en bord de mer, à Clontarf, dans la banlieue de Dublin en 1847. Il a grandi, étudié, travaillé et s’est marié dans cette ville. Une bonne partie du Dublin de l’ère victorienne que Stoker connaissait est encore intacte aujourd’hui.

Les débuts à Clontarf

Le 15 Marino Crescent à Clontarf est la maison familiale des Stoker : une immense demeure georgienne. La maison a été vendue en 2012 : les fans et les curieux se sont rués sur les photos de l’agence immobilière et sur la vidéo qui révèle un intérieur en grande partie intact.

Le Bram's Café au coin de la rue, rend hommage à son illustre voisin. Les admirateurs de Bram Stoker franchissent souvent la porte du café…. Son propriétaire, Jimmy Bowler s’efforce de répondre à leurs questions en conservant ses notes derrière le comptoir.

Vous pensez qu'un ami pourrait aimer cet article ? Cliquez sur pour l'enregistrer et le partager

Champion universitaire d’athlétisme

Trinity College à Dublin est l’université la plus ancienne d’Irlande, une mosaïque élégante de bâtiments historiques, de bibliothèques vieillottes et de cours pavées qui n’a probablement guère changé depuis les années d’études de Stoker.

Stoker était champion universitaire d’athlétisme, joueur de football émérite et président de la société philosophique. Professeur de littérature victorienne à Trinity College, Jarlath Killeen avoue ressentir des frissons à l’idée d’étudier l’œuvre de Bram Stoker dans les amphithéâtres fréquentés par ce dernier.

« Même s’il est probable que Stoker passait probablement plus de temps sur les terrains d’athlétisme que sur les bancs des salles de cours ! » explique-t-il.

Sous l’influence du château ?

Le château de Dublin a joué un rôle majeur dans la vie de Stoker. L’auteur y travaillait comme fonctionnaire et il est probable que le château ait influencé le manoir imaginaire de Dracula. Stoker n’est en fait jamais allé en Roumanie.

Le format même du roman (sous forme de journal personnel, de notes et de télégrammes) est révélateur. Il reflète le travail de Stoker qui était chargé de compiler des dossiers sur différentes affaires à travers l’Irlande.

Cercles littéraires dans le Dublin victorien

Le monde de la littérature irlandaise est peuplé d’auteurs dont les chemins ne cessent de se croiser. Stoker a ainsi volé la fiancée d’Oscar Wilde, Florence Balcombe, pour l’épouser le 4 décembre 1878, en l’église St Ann de Dawson Street à Dublin.

On peut aujourd’hui admirer un buste de Stoker à l’église St Ann ainsi qu’un portrait de l’auteur exposé au Centre des écrivains irlandais de Parnell Square à Dublin. La ville lui rend hommage chaque année à l’occasion du Bram Stoker Halloween Festival, et rappelle la population à son bon souvenir en la personne de Paddy Drac, entrepreneur des pompes funèbres et imitateur patenté de Dracula qui hante invariablement la Parade de la St-Patrick.

À moins que vous ne préfériez méditer sur les débuts de l’écrivain, devant un hamburger bien saignant au Bram's Café.

D’une certaine manière, Stoker était un Dublinois ordinaire, avec une imagination débridée. Et comme vous le savez, l’imagination, ce n’est pas ce qui manque ici.

Idées de vacances, actualités, offres… Inscrivez-vous à notre newsletter pour garder le contact avec l'Irlande.

Aucun résultat pour vos critères de recherche

Besoin d'un avion ou d'un ferry ?

Par la mer ou par les airs, trouvez ici le meilleur trajet

Trouver des vols
Trouver des ferries