A faire à Dublin : le top 10 des activités

Qu'est-ce qu'on va faire à Dublin ? Voilà notre top 10, ce serait dommage de rater ces activités !

1. Contempler d'incomparables œuvres d'art (totalement gratuitement)

Les galeries et les musées de Dublin recèlent des trésors inestimables et vous pouvez les visiter gratuitement. Venez admirer un collier doré de l'âge du bronze au Musée National ou contemplez les momies des tourbières de l'âge du fer. Vous pouvez également visiter la Galerie Nationale pour y découvrir le chef d'œuvre spectaculaire du Caravage  :La capture du Christ. C'est l'une des pièces maîtresses de cette collection, qui comprend également des œuvres de Van Gogh, Monet, Titian, Rubens, Van Dyck et de l'expressionniste irlandais Jack B Yeats.

Vous pouvez admirer le chaos artistique de l'atelier de Francis Bacon à la Galerie Hugh Lane, contempler les œuvres de Dorothy Cross, de Louise Bourgeois et du réalisateur Neil Jordan au Musée d'art moderne irlandais; et parfaire vos connaissances sur le travail d'Eileen Gray, l'un des designers les plus influents au monde, au Musée national des arts décoratifs et d'histoire. Tout cela sans même dépenser un centime.

2. Observez le plus beau livre du monde

Observez les détails du célèbre Live de Kells au Trinity College. Ce manuscrit des évangiles généreusement illustré date du IXe siècle. Exécutée avec minutie par les moines, c'est l'une des pièces maîtresses de l'art religieux médiéval. La vieille bibliothèque, qui mesure 65 mètres de long, vaut le détour. Elle est remplie de vieux livres, de bustes en marbres et de plafonds voûtés en berceau. C'est également la pièce qui a inspiré la salle des archives de l'Ordre Jedi dans Star Wars Episode II.

3. « Quelle est cette histoire ? »

Dans une ville où la littérature est omniprésente, chaque coin de rue a sa propre histoire. Découvrez-en quelques-unes lors de la tournée des pubs littéraires de Dublin, une visite guidée des hauts lieux littéraires menée par un comédien.

Écoutez l'histoire de WB Yeats, le plus illustre poète d'Irlande, et de sa muse Maud Gonne dans l'exposition de la Bibliothèque nationale, qualifiée d'« éblouissante » par le New York Times.

Juste au coin de la rue, dans l'église Sainte-Anne, vous pourrez admirer le buste de Bram Stoker, l'auteur de Dracula, originaire de Dublin. Il a épousé Florence Balcombe, l'ex petite-amie d'Oscar Wilde, dans ce lieu sacré.

James Joyce est connu pour avoir écrit plusieurs romans dont l'action se déroulait dans la ville de Dublin, par exemple Gens de Dublin ou son plus grand chef d'œuvre, Ulysse. Découvrez la vie et le travail de l'écrivain au Centre James Joyce.

4. Prenez une pinte et levez votre verre en l'honneur de la bière brune

Offrez-vous une vue panoramique de la ville au sommet du Guinness Storehouse. Le Gravity Bar ressemble à un nid d'oiseau en verre dont le panorama s'étend des toits aux espaces verts et des clochers aux montagnes. Mais avant toute chose, il vous faudra gravir les sept étages du Storehouse.

Guinness recense toutes les expériences sensorielles du processus de production : vous toucherez, gouterez et sentirez tous les ingrédients de la stout la plus célèbre au monde. Dans la section publicités, vous retrouverez les toucans, les autruches et les surfeurs (d'ailleurs récompensés) qui ont représenté la marque dans ses publicités les plus emblématiques. Apprenez comment remplir une pinte de Guinness comme il se doit.

5. Goûtez au colcannon et à la culture au Temple Bar

Artistes, musiciens et écrivains ont fondé l'enclave bohémienne du Temple Bar dans les années 80. Aujourd'hui, le labyrinthe de rues pavées piétonnes est le temple de la culture alternative : cinémas d'art et d'essai, archives de films, photographies, galeries, instituts de musique et d'art. Le samedi, les habitants de la région se rendent au marché fermier du Meeting House Square.

Pour déguster la véritable nourriture de Dublin, essayez le coddle (ragoût de saucisses, bacon, oignons et pommes de terre), le colcannon (purée de pommes de terre et choux) ou le boxty (crêpe à base de pommes de terre et de farine) chez Gallagher's Boxty House. Allez voir un spectacle avant-gardiste au Project Arts Centre, regardez ce que propose la Galerie nationale de la photographie, jetez un œil au vintage chic du Cow's Lane Market ou buvez une pinte dans le quartier historique du Palace Bar sur Fleet Street.

6. Une croisière dans la baie de Dublin

Découvrez Dublin sous un autre angle : par la mer. Rendez-vous à Howth, un charmant port de pêcheurs sur une péninsule au Nord de Dublin (à 25 minutes avec le train local, le DART). Puis embarquez pour une croisière dans la baie de Dublin de 90 minutes jusqu'à Dún Laoghaire (prononcez "Deune Lèri"), un centre nautique réputé au Sud de la baie de Dublin. Imaginez la brise marine et les charmantes îles. Avec un peu de chance, vous apercevrez des dauphins.

7. Les sons mélodieux du berceau de U2

Il y a toujours de la musique à Dublin. Les mélodies traditionnelles s'échappent des pubs O’Neills et Oliver St Gogarty, le Whelan’s accueille des concerts gratuits des meilleurs groupes de rock indé locaux et chaque semaine, une « silent disco » (soirée dansante qui consiste à équiper les danseurs de casques sans fil) est organisée pour les démons de la danse.

8. Ne passez pas par la case départ... Direction la prison !

La prison de Kilmainham est un important rappel du chemin parcouru par l'Irlande pour devenir une république. L'exposition et les visites guidées à faire froid dans le dos dressent un tableau du quotidien des prisonniers politiques et des anonymes enfermés dans ces murs en pierre.

9. Parcourir Dublin à vélo

Découvrez Dublin en vélo grâce aux Dublin City Bike Tours ou optez pour l'autonomie en louant un Dublin Bike. La formule 3 jours pour 2 € permet une utilisation illimitée des vélos pendant trois jours, avec les 30 premières minutes gratuites (des frais s'appliquent ensuite, se renseigner sur les conditions).

10. Swift et chants à la cathédrale St Patrick

Une visite guidée de la cathédrale St Patrick, qui tire son nom du saint patron de l'Irlande, vous apprendra que l'auteur des Voyages de Gulliver, Jonathan Swift, y fut doyen de la cathédrale pendant 32 ans et y est enterré. Pour le plaisir des oreilles, faites coïncider votre visite avec un récital de midi.