Le Bloomsday de James Joyce

Journée fictive née de l'imagination du Dublinois James Joyce, le Bloomsday est devenu un événement particulièrement convivial pour les fans de l'écrivain qui profitent de l'occasion pour s'habiller à la mode édouardienne

Baptisée en l'honneur de Leopold Bloom, le personnage principal du chef-d'œuvre littéraire Ulysse, la journée du 16 juin commémore l'œuvre de James Joyce, lauréat dublinois du prix Nobel.

Même si la journée magique se déroulait à Dublin dans le livre, les fans de l'œuvre de Joyce ne limitent pas leur enthousiasme à la ville et à sa banlieue. Aux quatre coins de l'île, vous verrez des femmes vêtues de longues jupes et de chapeaux de l'époque, tandis que les hommes se parent de canotiers et de blazers rayés pour assister à des reconstitutions, lectures, représentations théâtrales et concerts.

Si vous êtes un adepte de la journée de Leopold Bloom, Dublin est votre destination. Dans le centre-ville, le centre James Joyce se consacre à préserver l'héritage de l'auteur et organise des événements tout au long de l'année, notamment le jour du Bloomsday. Mark Traynor, qui officie au centre, explique : « Nous accueillons des événements depuis le début des années 1990, même si nous soulignons volontiers que nous ne sommes pas "propriétaires" du festival. On dénombre près de 50 manifestations uniques qui vont se dérouler à Dublin pendant la semaine du Bloomsday. »

Soyez prêts le jour J

Le premier chapitre d'Ulysse se déroule à Sandycove, où vous pouvez donc commencer votre journée, notamment au musée James Joyce de la tour Martello. Cette partie de la journée de Leopold Bloom se base sur des événements bien réels, lorsque Joyce séjourna dans la tour avec son ami et propriétaire Oliver St Gogarty, incarné sous sa plume sous les traits du personnage de Buck Mulligan.

À proximité à Dun Laoghaire, le Promenade Café sert un « petit déjeuner spécial Leopold Bloom » pour commencer la journée du Bloomsday le ventre plein. Le Bewley's Café, dans la ville, servira lui aussi une authentique cuisine édouardienne. Pendant votre repas, une troupe joycienne rejoue la scène du petit déjeuner du livre, y compris en « [se régalant] des entrailles des animaux et des volatiles »…

 

Dans les pas de Bloom

Après un repas matinal aussi copieux, il est probablement temps de faire un peu d'exercice pour brûler les calories. Le centre James Joyce propose des visites guidées à pied ou en bus. Si vous préférez vous débrouiller seul, vous pouvez télécharger cette carte d'Ulysse, ou suivre l'un des circuits joyciens qui englobent les diverses pérégrinations de Bloom et Nora Barnacle à travers la ville.

Un autre spectacle à ne pas manquer est le rallye à vélo, où des cyclistes en costume font le tour de la ville sur des bicyclettes de l'époque édouardienne. Lancé par le lord-maire, le 20e rallye à vélo & repas du Bloomsday est en outre un événement caritatif, ainsi qu'un bon spectacle ! Sinon, vous pourrez voir Joyce prendre vie sur scène au New Theatre, dans les spectacles A Portrait of the Artist as a Young Man et (S)quark! qui tiendront l'affiche en juin.

Un public international

On estime qu'environ 3 000 personnes fêtent Bloomsday à Dublin chaque année, la moitié d'entre elles étant originaires de l'étranger. Les écrits de Joyce sont, semble-t-il, tout autant encensés hors des frontières d'Irlande. La comédienne Katie O'Kelly a interprété son spectacle solo Joyced au musée Ibsen d'Oslo, en Norvège, à l'occasion du Bloomsday en 2011.

Elle se souvient : « c'était formidable de rencontrer autant de monde intéressé par Joyce, et de voir des gens coiffés de canotier à vélo dans Oslo. On se rend compte de l'importance que revêt Joyce à travers le monde, et non pas seulement en Irlande. »

 

Diffusion en direct

Et pour satisfaire les fans internationaux de Joyce, le gathering mondial du Bloomsday annonce 28 heures de lecture d'Ulysse en direct, retransmises depuis les quatre coins du monde. Vingt-cinq villes vont participer, avec 45 minutes de lecture allouées à chacune. La publication d'une édition spéciale dublinoise d' Ulysse (texte de 1922) par The O'Brien Press ouvrira l'événement.

Peut-être enfilerez-vous votre canotier cette année pour rejoindre la foule du Bloomsday ?